•   
  •   

France Comment s'organise la traque du navire à l'origine de la pollution en Corse

15:10  15 juin  2021
15:10  15 juin  2021 Source:   lexpress.fr

Pollution maritime au large de la Corse, le plan Polmar Terre actionné

  Pollution maritime au large de la Corse, le plan Polmar Terre actionné Deux nappes d’hydrocarbures d’une longueur totale de 35 km ont été identifiées vendredi midi, au large de la côte est de la Corse. Les préfectures multiplient les moyens pour tenter d’endiguer leur progression vers les terres.Vendredi, à la mi-journée, des matières polluantes, contenant des hydrocarbures lourds, ont été repérées à 9 km de la côte est de la Corse, entre Aléria et Solenzara, une zone qui compte de nombreuses plages de sable. Les deux nappes s’étendent sur près de 35 km de longueur, et dérivent vers la côte.

Des "études de dérives" sont en cours pour déterminer le navire responsable d'un important dégazage repéré au large de la Corse en fin de semaine dernière.

Une nappe d'hydrocarbures détectée au large de la Corse, le 12 juin 2021. © afp.com/- Une nappe d'hydrocarbures détectée au large de la Corse, le 12 juin 2021.

La pollution aux hydrocarbures a déjà entraîné la fermeture de plusieurs plages de l'Est de la Corse. Mais, malgré le déclenchement du dispositif Polmar samedi, les conséquences du dégazage illégal d'un navire, vraisemblablement au cours de la semaine dernière au large de l'Ile de Beauté, pourraient ne pas s'arrêter là.

Les gendarmes sont intervenus lundi soir pour évacuer une nouvelle plage, celle de Targo située sur la commune de Conca, plus au sud, où des galettes noires étaient encore visibles mardi matin d'après BFMTV. Quelques kilomètres plus bas, la ville de Porto-Vecchio a également décidé de fermer l'accès à ses plages et interdire la baignade, relaye par ailleurs la chaîne d'info.

La Corse redoute une marée noire

  La Corse redoute une marée noire Une pollution aux hydrocarbures se rapproche des côtes de la Corse. Une pollution maritime aux hydrocarbures lourds, vraisemblablement liée au dégazage d'un navire, se rapproche samedi de l'est de la Corse (sud de la France), où d'importants moyens ont été déployés dans le cadre du plan pour la protection du littoral, selon les autorités. "Nous craignons qu'une partie de cette pollution touche les côtes corses aujourd'hui (samedi)", a indiqué à l'AFP la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime.

Plusieurs tonnes d'hydrocarbures ont déjà été récupérées dans le week-end. Et "des micro-boulettes, très éparses et de plus en plus fines ont été observées par moyens aériens", a indiqué lundi soir la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée.


Vidéo: La Corse menacée par une pollution aux hydrocarbures (Euronews)

En dehors de la surveillance - au moyen de deux hélicoptères de la sécurité civile et de la gendarmerie, d'un avion de la marine nationale et de pas moins de cinq bateaux - et du nettoyage des zones touchées, les autorités souhaitent surtout mettre la main sur le responsable de ce dégazage. De nombreux moyens sont mis en place depuis ce week-end afin de retracer les évènements et remonter jusqu'au coupable. Une enquête a été ouverte par le parquet de Marseille, compétent pour les affaires de pollution maritime sur le littoral méditerranéen français.

Corse : ce qu'il faut savoir sur la pollution aux hydrocarbures détectée en Corse

  Corse : ce qu'il faut savoir sur la pollution aux hydrocarbures détectée en Corse Les autorités ont déclenché ce samedi le plan de protection du littoral Polmar-Terre, après la détection de deux nappes de pollution aux hydrocarbures. © Marine nationale/AFP La nappe de pollution aux hydrocarbures détectée au large de la Corse s'est divisée en deux dans la nuit. Marine Nationale / AFP) Plages fermées, pêche interdite et déploiement d'importants moyens de protection du littoral : l'est de la Corse se préparait ce samedi à une possible arrivée d'un Elle est vraisemblablement liée au dégazage illégal d'un navire en Méditerranée.

Une équipe de militaires dédiée à la tâche

Selon le parquet, "un certain nombre de navires suspects" ont déjà été identifiés et des "vérifications sont en cours". La tâche n'en reste pas moins délicate. "Il faut essayer de reconstituer le film des évènements et les premières heures sont très importantes pour recueillir un maximum d'informations. C'est pourquoi nous avons immédiatement engagé onze militaires spécifiquement sur cette enquête", indique à l'AFP le colonel Jean-Guillaume Remy, patron de la gendarmerie maritime chargée de l'enquête.

"On a commencé par effectuer des prélèvements d'hydrocarbures qui pourront être utilisés pour des comparaisons avec ceux des navires suspects, même si ce n'est pas aussi fiable qu'une empreinte ADN. Cela peut cependant constituer un élément de preuve, précise-t-il. On effectue ensuite des 'études de dérives' avec Météo-France et des organismes spécialisés dans la lutte contre la pollution pour définir, grâce à des modèles, l'espace-temps dans lequel le dégazage a eu lieu. On cherche ensuite à analyser ce qu'on appelle l'état de surface, c'est-à-dire à identifier quels étaient les navires qui étaient présents sur la zone dans l'espace-temps retenu."

Corse : La pollution aux hydrocarbures s'éloigne des côtes

  Corse : La pollution aux hydrocarbures s'éloigne des côtes Une bonne nouvelle pour la Corse, qui redoutait un début de saison estivale gâché © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP La ministre des Mers Annick Girardin a fait le déplacement en Corse pour l'occasion MER - Une bonne nouvelle pour la Corse, qui redoutait un Une pollution en mer aux hydrocarbures, vraisemblablement due au dégazage illégal d’un navire, qui menaçait samedi la côte orientale de la Corse, s’est éloignée vers le large où des navires de la marine effectuent des opérations de récupération.

Les militaires agissent ensuite en entonnoir, en resserrant petit à petit l'étau. "La France dispose du système de surveillance Spationav qui regroupe les données recueillies par les avions de la Marine nationale, de sémaphores, des enregistrements de balises ou encore des données de satellites. A cela s'ajoutent les moyens de surveillance de l'Agence de sauvegarde maritime européenne, basée à Lisbonne", liste Jean-Guillaume Remy sur les premiers moyens d'identifier le navire responsable. "Une fois identifiés les navires qui étaient dans la zone, on sélectionne ceux qui pourraient, par leur capacité, être potentiellement à l'origine de la pollution."

Inévitablement, un coupable pourrait être trouvé dans les jours et semaines à venir. "Si le navire identifié est français, les auditions seront réalisés par la gendarmerie maritime. S'il s'agit de navires dans des ports étrangers, la juridiction spécialisée de Marseille sous l'autorité du procureur, pourra demander une entraide internationale." L'amende pourrait être salée : de 50 000 euros jusqu'à 10 millions, selon le type de bateau.

Corse : La Collectivité territoriale porte plainte après l'épisode de pollution aux hydrocarbures .
La Collectivité de Corse a déposé plainte au pénal et a engagé une procédure devant le tribunal administratif après l’épisode de pollution aux hydrocarbures découvert vendredi © Marine Nationale Opération de lutte anti-pollution au large de la Corse.

usr: 1
C'est intéressant!