•   
  •   

France Fin du couvre-feu dimanche : Les huit dates clés d’une mesure phare de la lutte contre le Covid-19

08:25  17 juin  2021
08:25  17 juin  2021 Source:   ouest-france.fr

Déconfinement : A quoi ça sert, un couvre-feu à 23 heures ?

  Déconfinement : A quoi ça sert, un couvre-feu à 23 heures ? Pendant trois semaines, entre ce mercredi et le 30 juin, le couvre-feu en France s’étendra de 23 heures à six heures du matin © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP Le couvre-feu passe à 23 heures à partir de ce mercredi 9 juin CORONAVIRUS - Pendant trois semaines, entre ce mercredi et le 30 juin, le couvre-feu en France s’étendra de 2 Ce mercredi, la France entame sa troisième phase du déconfinement, avec notamment la réouverture des salles de sport, des casinos, de l’intérieur des restaurants et bars (avec jauge et distanciation).

Le couvre-feu instauré pour la première fois le 16 octobre 2020, ne concernait au départ que l'Ile-de-France et huit métropoles. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP Le couvre-feu instauré pour la première fois le 16 octobre 2020, ne concernait au départ que l'Ile-de-France et huit métropoles.

Jean Castex a annoncé, mercredi, la levée du couvre-feu à 23 h à partir du dimanche 20 juin. Cette mesure, instaurée en octobre 2020 a été un levier important du gouvernement pour freiner l’épidémie de Covid-19.

Le retour à la normale se fait sentir. À partir du dimanche 20 juin, les Français vont retrouver un peu plus de liberté après huit mois passés sous couvre-feu. Cette mesure, qui a fait son apparition à l’échelle nationale lors de la seconde guerre mondiale, a été mise en place dès octobre 2020 par le gouvernement d’Emmanuel Macron afin de freiner la propagation du Covid-19.

DIRECT. Covid-19 en France : la situation s’améliore encore à l’hôpital

  DIRECT. Covid-19 en France : la situation s’améliore encore à l’hôpital DIRECT. Covid-19 en France : la situation s’améliore encore à l’hôpitalSuivez en direct les événements de la journée :

Dans l’Histoire française, les autorités ont eu recours au couvre-feu à plusieurs reprises de façon localisée, comme en 1961 à Paris durant la guerre d’Algérie ou pendant les émeutes de 2005 dans l’Eure et les Alpes-Maritimes, mais depuis les années quarante cette restriction n’a jamais concerné tout le territoire. Et comme pendant la guerre, cette mesure prise pour lutter contre l’épidémie de coronavirus n’a pas été linéaire.

Retour en huit dates clés sur les différentes étapes du couvre-feu, qui prend fin ce dimanche en France.

16 octobre : neuf métropoles concernées

Lors d’une interview télévisée le 14 octobre, Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles : Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse.

Déconfinement : Valérie Pécresse plaide pour la fin du couvre-feu

  Déconfinement : Valérie Pécresse plaide pour la fin du couvre-feu En échange, il faudra encore plus respecter les gestes de distanciation, propose la présidente de la région Ile-de-France © Ludovic MARIN / AFP Valérie Pécresse souhaite en finir avec le couvre-feu CORONAVIRUS - En échange, il faudra encore plus respecter les gestes de distanciation, propose la préside Invitée de BFM Politique, la présidente LR de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a réagi aux multiples fêtes sauvages parisiennes constatées ce week-end, notamment aux Invalides. Pour elle, la solution est simple : en finir avec le couvre-feu.

Effective dès le 16 octobre 2020, cette restriction concerne alors 20 millions de Français, qui devront rester chez eux de 21 h à 6 h du matin.

La mesure, adossée à l’état d’urgence sanitaire, est prise pour quatre semaines, mais son évaluation sur six semaines permettra de décider d’un prolongement jusqu’au 1er décembre. À l’époque, environ 20 000 cas de Covid-19 sont détectés chaque jour en France.

24 octobre : extension à 54 départements

Le 22 octobre, lors du point de situation Covid-19, Jean Castex annonce, sans surprise, l’extension du couvre-feu, qui concernera désormais 54 départements et 46 millions de Français. Alerté par « la gravité de la situation », le gouvernement décide d’appliquer la mesure de restriction de 21 h à 6 h pour six semaines à compter du 24 octobre.

Mais tandis que la situation sanitaire s’emballe, et que l’idée d’un couvre-feu abaissé à 19 h est évoquée, Emmanuel Macron choisi, la semaine suivante, de reconfiner le pays. « Il faut retrouver à partir du vendredi 30 octobre le confinement qui a stoppé le virus au printemps, au moins jusqu’au 1er décembre » déclare alors le Président de la République.

Déconfinement : Aurore Bergé (LREM) appelle à « respecter » le couvre-feu jusqu’au 30 juin

  Déconfinement : Aurore Bergé (LREM) appelle à « respecter » le couvre-feu jusqu’au 30 juin Le couvre-feu de 23 heures doit s'étendre jusqu'au 30 juin prochain« Il faut respecter » la règle du couvre-feu à 23 heures, a exhorté lundi la présidente déléguée de LREM Aurore Bergé, alors que la présidente de l’Ile-de-France Valérie Pécresse réclame sa suppression. « On a dit que ce serait au 30 juin qu’on pourrait avoir cette levée du couvre-feu, il faut que ça tienne jusque-là et donc il faut à la fois continuer à se faire vacciner (…) et respecter les règles qui existent jusque-là », a fait valoir la députée des Yvelines sur Cnews.

Le confinement durera finalement jusqu’au 15 décembre.

15 décembre : déconfinement relatif et couvre-feu national

Face à une lente diminution des cas de contaminations au Covid-19 en France, les espoirs d’un déconfinement général s’envolent. À partir du 15 décembre, le confinement laisse place à un couvre-feu de 20 h à 6 h sur l’ensemble du territoire.

Dès lors, il est interdit de se déplacer ou d’aller faire du sport après 20 h. En revanche, muni d’une attestation, il reste possible de rentrer du travail, de promener son animal de compagnie ou d’aller chercher quelqu’un à la gare ou à l’aéroport.

Le couvre-feu n’a pas été appliqué le soir du 24 décembre afin de permettre aux Français de fêter Noël. En revanche, il était bien en vigueur le soir du 31 décembre.

16 janvier : avancé à 18 h

Alors que la mesure est déjà appliquée dans 25 départements, Jean Castex indique le 14 janvier que le couvre-feu sera avancé à 18 h et étendu à tout le territoire à compter du samedi 16 janvier.

Les Français doivent alors s’organiser pour faire leurs courses, car désormais se rendre au supermarché ou à l’épicerie après 18 h est interdit.

Le couvre-feu a-t-il encore un sens ?

  Le couvre-feu a-t-il encore un sens ? Fêtes sauvages, retour des beaux jours, indicateurs au vert… les Français semblent déjà anticiper la levée du couvre-feu, tandis qu’élus et médecins s’embrouillent sur la marche à suivre.Mais surtout, les terrasses et les restaurants ont rouvert, les cinémas aussi. Les beaux jours reviennent. L’Euro a commencé. Et le couvre-feu, repoussé à 23 heures mercredi 9 juin, semble de plus en plus difficile à faire respecter. Déjà, les Français anticipent sa levée. En témoigne les soirées en extérieur observées aux Invalides, à Paris ou sur la pelouse d’Aguiléra à Biarritz ce week-end.

L’avancée du couvre-feu provoque à l’époque la colère de nombreux commerçants et restaurateurs, qui ne pourront plus proposer de vente à emporter après l’extinction des feux, mais seulement des livraisons.

20 mars : retardé à 19 h

Dans le but notamment de s’ajuster au changement de l’heure d’été, le couvre-feu est reporté à 19 h à partir du 20 mars, sur l’ensemble du territoire.

En revanche, des mesures restrictives sont annoncées en parallèle. Ainsi, pour faire face à l’accélération de l’épidémie de Covid-19 mi-mars, Jean Castex annonce un nouveau confinement de quatre semaines pour l’Île-de-France, les Hauts-de-France, et les départements des Alpes-Maritimes, de la Seine-Maritime et de l’Eure.

À partir du 3 avril, ces mesures de freinage - qu’Emmanuel Macron refuse d’appeler confinement - sont étendues à tout le territoire métropolitain.

19 mai : reporté à 21 h

Le 19 mai marque le retour d’un semblant de vie d’avant. L’épidémie de Covid-19 ralentit en France et la deuxième phase du plan de déconfinement s’engage. Outre, la réouverture des bars, restaurants, cinémas, théâtres et stades de football sous conditions, le couvre-feu est reporté à 21 h.

Avec les jours qui s’allongent, les Français peuvent désormais bénéficier de deux heures supplémentaires à l’extérieur. Au-delà de cet horaire, l’attestation de déplacement reste nécessaire pour justifier son déplacement.

Fin du couvre-feu : c’est samedi 19 ou dimanche 20 juin au soir ? On vous explique

  Fin du couvre-feu : c’est samedi 19 ou dimanche 20 juin au soir ? On vous explique Alors que la situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 s’améliore en France, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la levée du couvre-feu dès dimanche 20 juin. S’agit-il de la nuit de samedi à dimanche ou de dimanche à lundi ? On vous explique.La règle du couvre-feu à 23 h sera levée à partir du dimanche 20 juin, soit 10 jours avant la date prévue, a annoncé Jean Castex mercredi 16 juin à l’issue du Conseil des ministres. Le Premier ministre a affirmé qu’au regard la situation sanitaire qui « s’améliore plus vite que nous l’avions espéré », « les très bons résultats enregistrés ne le justifient plus ».

9 juin : décalé à 23 h

Le retour à la vie normale s’intensifie mercredi 9 juin. Le couvre-feu est reporté à 23 h. La mesure s’accompagne de l’ouverture des salles intérieures des bars et restaurants, ainsi qu’une nouvelle jauge pour les commerces, mariages et obsèques.

Cette levée des restrictions a été bénéfique pour les restaurateurs, dont les ventes ont bondi de 57 % le 9 juin par rapport au mercredi de la semaine précédente, selon BFMTV.

20 juin : fin du couvre-feu

La fin du couvre-feu était initialement prévue le 30 juin. Cependant de nombreuses voix s’étaient élevées ces derniers jours pour réclamer la fin de cette mesure, après la dérogation accordée à Roland-Garros et l’ouverture de l’Euro de football.

Se félicitant de « l’évolution positive » de la situation sanitaire liée au Covid-19, Jean Castex a finalement annoncé que le couvre-feu prendrait fin ce dimanche, avec dix jours d’avance donc.

Couvre-feu : après 245 jours, dimanche à 6 heures, c’est la quille ! .
Un peu plus de huit mois après son instauration pour cause de pandémie, d’abord dans certains départements avant d’être généralisée, la mesure vie sa dernière soirée ce samedi. Pour de bon, espère-t-on.La dureté a fluctué, la mesure s’appliquant d’abord en région parisienne et dans huit métropoles, avant de s’étendre à l’ensemble du pays le 15 décembre, avec un passage à 20 heures. Le 16 janvier, elle a été ramenée à 18 heures, les longues nuits d’hiver envoyant les Français directement du boulot au dodo sans guère voire la lumière extérieure.

usr: 0
C'est intéressant!