•   
  •   

France Covid-19. Pourquoi la quatrième vague en France est complètement différente des trois premières

23:10  30 juillet  2021
23:10  30 juillet  2021 Source:   ouest-france.fr

Le pass sanitaire fait tomber les masques, les contaminations explosent…le point sur le coronavirus

  Le pass sanitaire fait tomber les masques, les contaminations explosent…le point sur le coronavirus Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point de ce mardi 20 juillet 2021 sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © Mourad ALLILI/SIPA La situation en FranceLe variant Delta poursuit sa progression galopante et a fait exploser les contaminations au Covid-19 mardi, avec 18.000 cas en 24 heures, mais le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux soumis au pass sanitaire, comme les cinémas, musées ou établissements sportifs.

L’unité de soins critiques de l’Hôpital André Grégoire, à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, le 1er avril 2021. (Photo d’illustration) © BERTRAND GUAY/AFP L’unité de soins critiques de l’Hôpital André Grégoire, à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, le 1er avril 2021. (Photo d’illustration)

Depuis début juillet, la quatrième vague de Covid-19 se propage nettement en France. Mais la flambée des contaminations semble moins influencer la courbe des hospitalisations, contrairement aux précédents épisodes épidémiques dans l’Hexagone. Graphiques à l’appui, on vous explique cette décorrélation.

Une situation inédite. La quatrième vague de l’épidémie du Covid-19 fait s’envoler les cas de contaminations. Ces derniers commencent à peser sur les hôpitaux, mais la courbe des hospitalisations semble grimper moins vite que lors des vagues précédentes.

Le Mur des Podcasts d’Ouest-France élu meilleur projet audio numérique européen aux Wan-Ifra Awards

  Le Mur des Podcasts d’Ouest-France élu meilleur projet audio numérique européen aux Wan-Ifra Awards Le Mur des Podcasts d’Ouest-France vient de recevoir le premier prix des « European Digital Media Awards 2021 », organisés par la World Association of News Publishers (Wan-Ifra), dans la catégorie « Meilleur projet audio numérique ». Une première place ex aequo avec un projet d’Euronews. Une performance saluée par un jury international composé d’experts des médias. Le Mur des Podcasts d’Ouest-France , l’espace audio de la plateforme du groupe Sipa, existe depuis décembre 2019.

En mettant le nombre de cas positifs et les admissions à l’hôpital au quotidien en miroir, la décorrélation des deux indicateurs commence à être significative. Pourtant, les deux courbes suivaient la même dynamique depuis l’automne dernier :

On constate le même écart en observant les cas positifs et les entrées en réanimation :

Si on prend un exemple précis : nous étions à 207 cas pour 100 000 habitants au 26 juillet, selon les dernières données consolidées de Santé publique France , et à 47 entrées en réanimation pour un critère de 10 millions d’habitants le même jour. La dernière fois que nous avions atteint ce même niveau de nombre de cas pour 100 000 habitants en étant également sur une période de montée dans la courbe, c’était le 11 mars dernier (209 cas pour 100 000 habitants). On comptabilisait alors 316 entrées en réanimation pour 10 millions d’habitants.

Coronavirus en Île-de-France : L’ARS craint que la vague arrive dès le mois d’août dans les hôpitaux

  Coronavirus en Île-de-France : L’ARS craint que la vague arrive dès le mois d’août dans les hôpitaux En août, de nombreux personnels de santé sont encore en vacances © SEBASTIEN BOZON / AFP Dans un service de réanimation en avril. (archives) NOUVELLE VAGUE - En août, de nombreux personnels de La quatrième vague de contaminations par le Covid-19 présentera un « risque majeur » pour les hôpitaux si elle arrive dès août, craint le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France Aurélien Rousseau, dans une interview au Journal du dimanche.

« Un effet de la vaccination »

« La dissociation vient du fait qu’on a tout de même maintenant une bonne partie de la population vaccinée. C’est insuffisant encore, mais il y a quand même beaucoup de personnes âgées et de personnes avec des comorbidités, donc plus à risque de faire les formes graves, qui sont déjà vaccinées, a expliqué Yves Buisson, épidémiologiste et président de la cellule Covid-19 de l’Académie nationale de médecine. Mais on peut craindre toutefois que le nombre d’hospitalisations et d’entrées en réanimation s’élève de façon beaucoup plus importante à l’avenir, comme on a pu l’observer en Grande-Bretagne. »

Pour Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), ce phénomène montre « la fois le succès de la vaccination chez les personnes à risque et l’échec de la campagne de vaccination chez les jeunes, qui n’a pas été suffisamment rapide pour prévenir les hospitalisations ». Il constate un rajeunissement des patients dans son service.

Suivez notre direct de ce vendredi 30 juillet consacré à l’actualité de l’épidémie du Covid-19

Le nombre de décès toujours stable

Un autre caractère qu’on observe pour cette quatrième vague est que le nombre de décès dans les hôpitaux se maintient à un niveau très faible. On constate une décroissance importante à depuis la fin du mois d’avril :

Comme l’indique le graphique ci-dessus, malgré une flambée des cas ces dernières semaines, on compte toujours un niveau autour de 20 décès pour dix millions d’habitants depuis début juillet, et la courbe n’a pas grimpé depuis.

La vague principale amasse tranquillement la plus grande part individuelle dans le domaine de Prince .
Prince Primaire Wave a acquis 42% de la part de Prince , faisant la société de publication le plus grand détenteur de l'action individuelle des avoirs de l'artiste tardif. L'accord donne des droits aux vagues primaires à la publication de Prince, le flux de revenus de l'enregistrement principal, le nom, la ressemblance et la marque. "Prince est dans le plus haut échelon d'artistes. Il est très difficile d'imaginer un artiste plus intéressant à la vague principale que le prince.

usr: 0
C'est intéressant!