•   
  •   

France Confinement à La Réunion, en Martinique et Guadeloupe : «C'est très contrariant d'être vacciné et d'en arriver là»

23:10  30 juillet  2021
23:10  30 juillet  2021 Source:   lefigaro.fr

Coronavirus : la Martinique se reconfine

  Coronavirus : la Martinique se reconfine L'île sera confinée à partir de vendredi pour une durée d'au moins trois semaines.L'île sera confinée à partir de vendredi pour une durée d'au moins trois semaines.

En Martinique, trois premiers patients seront transférés vers Paris samedi, face à des services hospitaliers saturés. © ANNE CECILE POUJOULAT/ AFP En Martinique, trois premiers patients seront transférés vers Paris samedi, face à des services hospitaliers saturés.

«Ils ont choisi le pire moment pour reconfiner!». Max*, qui travaille dans le secteur du tourisme à Sainte-Luce en Martinique, se désole de voir la vie de l'île suspendue au moment même où elle explose chaque année sous la visite joyeuse des badauds et vacanciers. Mais les voyants sont au rouge dans les destinations d’outre-mer, et les vacances tant attendues sont bel et bien gâchées par le variant Delta. Sur les réseaux sociaux, voyageurs et expatriés ne cachent pas leur dépit.

Covid-19 : les Antilles en état d’alerte, l’AP-HP prête à recevoir «très rapidement» des patients

  Covid-19 : les Antilles en état d’alerte, l’AP-HP prête à recevoir «très rapidement» des patients La situation sanitaire se dégrade rapidement dans les Antilles, notamment à cause du variant Delta. Martin Hirsch, directeur de l’AP-HP, assure que des transferts de malades pourraient se faire «dans les prochains jours».Ces transferts de malades pourraient avoir lieu «dans les prochains jours. Ce sont les autorités sanitaires qui décident», mais «nous, on est prêt dès aujourd’hui», a-t-il assuré. «On va essayer aussi de faire de la solidarité avec nos équipes, puisqu’on a dans nos rangs, dans les hôpitaux d’Ile-de-France, dans les hôpitaux parisiens, un certain nombre de collègues qui sont d’origine antillaise, d’origine martiniquaise, dont certains ont eu leurs congés et sont sur place.

» LIRE AUSSI - Covid-19: l’outre-mer frappé par la quatrième vague

«Si vous saviez comment j'en ai ras le bol de faire ce genre de publication», introduit Ludo, mi-ironique, mi-exaspéré en postant le nouveau communiqué préfectoral de Martinique en date du 29 juillet, et qui impose un nouveau confinement à partir de vendredi pour une durée d'au moins trois semaines. «En pleine saison estivale, la vie de l'île s'arrête et cela va encore laisser des traces», s'inquiète Ludo. Sur le groupe Facebook qu'il anime, et qui rassemble quelque 30.000 «fans» des îles antillaises, les réactions vont bon train. «Trop souvent ici, on veut nous imposer les mêmes restrictions qu'en France, alors que nous sommes insulaires et que cela change beaucoup de choses... être confinés en Martinique avec le soleil, la mer et le chant des oiseaux, c'est très dur. Pratiquons plutôt les gestes barrières !», s'exclame Lucie, résidente martiniquaise.

Covid-19. Pour désengorger les hôpitaux de Martinique, trois premiers patients transférés à Paris samedi

  Covid-19. Pour désengorger les hôpitaux de Martinique, trois premiers patients transférés à Paris samedi Trois premiers patients hospitalisés en raison du Covid-19 en Martinique seront transférés samedi vers Paris par un vol médicalisé. Alors que la quatrième vague de Covid-19 engorge les hôpitaux de Martinique, un vol médicalisé va transporter trois malades vers la métropole, a fait savoir Benjamin Garel, directeur du CHU de Port-de-France.« Trois patients partiront samedi vers Paris », ont ensuite confirmé à la direction de l’aéroport et la police de l’air et des frontières à Fort-de-France.

Sur l'île pourtant, moins de 20% de la population est vaccinée, alors que le taux d'incidence atteint les 995 cas pour 100.000 habitants, mettant le CHU dans une situation critique. Samedi, trois premiers patients vont être rapatriés en métropole face à la saturation du système hospitalier. «Beaucoup s’interrogent sur la capacité du préfet à gérer cette crise, en comparaison de la Guadeloupe voisine qui s'en sort bien mieux», juge Ludo.

Dans l'archipel voisin pourtant, la situation n’est pas meilleure. En une semaine, le nombre de cas détectés est passé de moins de 300 à plus de 1000 en Guadeloupe, poussant l'exécutif à décréter l'état d'urgence mercredi dernier. Le directeur général du CHU, Gérard Cotellon, affirmait jeudi que «la Martinique a une quinzaine de jours d’avance» sur l’archipel, et prévoit une situation tout aussi «catastrophique» que son île sœur d’ici à quelques jours. En attendant, les habitants sont soumis dès vendredi à un couvre-feu entre 21 heures et 5 heures du matin: plus d’événements sportifs, plus de voyages non plus pour les non-vaccinés, qui doivent de nouveau fournir un motif impérieux pour entrer et sortir de l'île. Le préfet a averti que «d’autres mesures pourraient être prises si la situation se complique d’avantage», comme l’interdiction de pique-niquer en extérieur.

Covid : des patients transférés de Martinique vers Paris pour "décongestionner l'hôpital"

  Covid : des patients transférés de Martinique vers Paris pour Alors que la Martinique fait face à une saturation de ses hôpitaux, trois premiers patients Covid ont été transférés samedi de Fort-de-France vers Paris. Sur place, les médecins ont dû choisir des malades à l'état stabilisé, capables de supporter le long voyage en avion. Situation sanitaire "dramatique", hôpitaux saturés... En Martinique, où un nouveau confinement a été mis en place pour au moins trois semaines, la forte circulation de l'épidémie de coronavirus inquiète, avec un taux d'incidence de 1.040 cas pour 100.000 habitants.

Les vaccinés frustrés

Mais ne serait-ce pas de l'autre côté de l'Atlantique que les mesures restrictives seraient les plus contraignantes? À l'île de La Réunion fortement touchée par le variant Delta, la préfecture, pour serrer la vis, a décrété un confinement sera partiel en journée couplé d'un couvre-feu strict dès 18 heures partir de ce week-end, pour une période minimum de deux semaines. Les Réunionnais sont limités aux seuls magasins dans un rayon de 10 kilomètres, abaissé à 5 kilomètres le dimanche. Une première depuis le printemps 2020.

» LIRE AUSSI - Voyages toqués : nos escapades gastronomiques aux quatre coins de l'Europe


Vidéo: Story 6 : La Martinique et la Réunion se reconfinent - 29/07 (BFMTV)

Élodie, jeune médecin partie s'installer à La Réunion pour fuir les restrictions sanitaires en métropole, a un sentiment d'injustice. «J'ai entraîné mon mari et mes deux enfants dans l'aventure, et voilà que nous sommes de nouveau confinés, au moment même où nos proches viennent pour la première fois nous rendre visite», s'exclame-t-elle. «Certains ont annulé leur voyage, d'autres étaient déjà sur place depuis quelques jours et sont coincés ici. Nous attendons de voir comment les choses évoluent».

Martinique : pillage d'un hypermarché lors de l'incendie d'un vaccinodrome, les manifestations se poursuivent

  Martinique : pillage d'un hypermarché lors de l'incendie d'un vaccinodrome, les manifestations se poursuivent Des manifestations contre les restrictions sanitaires liées au Covid-19, marquées par la violence, ont eu lieu ce week-end à Berlin et à Fort-de-France. Le week-end a également été marqué par des dons de vaccins : les Etats-Unis ont offert des doses au Nigeria, tandis que la Tunisie a reçu des vaccins de l'Italie.Allemagne : échauffourées à Berlin

De l'opinion de Jean Castex, la faiblesse de l'adhésion vaccinale serait en cause, alors que trop d'habitants sont encore «rétifs à la vaccination». «Les Antillais ont trop souffert des mensonges liés à la chlordécone», tente d'expliquer Ludo. «Mais contrairement à la métropole où le président a clairement indiqué qu'il laisserait plus de liberté aux vaccinés, ici, tout le monde est à la même enseigne». Pour ceux qui ont reçu l'injection, la frustration est d'autant plus grande après la promesse d'immunité. À La Réunion, à peine trois personnes sur 10 sont entièrement vaccinées, contre plus de 5 sur 10 au niveau national. «Beaucoup maintiennent les réunions de famille, parce qu'elles sont essentielles dans la culture ici. Les gens se fichent des gestes barrières», explique une mère de famille, expatriée depuis un an dans le département de l'Océan indien. «Cela nous contrarie beaucoup, alors que nous avons fait l'effort de nous faire vacciner… Nous sommes forcés de modifier l'organisation de nos vacances, puisque nous avions prévu de partir trois jours en montagne. C'est vraiment dommage!», se désole cette femme de militaire.

Du côté des touristes, beaucoup font contre mauvaise fortune bon cœur. «Dans un rayon de 10km, tout est finalement possible», commente une internaute, répondant à l'appel désespéré d'une touriste sur Facebook anxieuse de savoir «quelles activités culturelles sont possibles» en Martinique. Car les décisions préfectorales permettent tout de même d'accéder aux lieux culturels et aux lieux de ventes à emporter. Amélie et son mari, arrivés sur l'île la veille de l'annonce du préfet, ont pu réserver ce vendredi une excursion de dernier moment pour voir quelques tortues et dauphins, avant la fermeture complète des agences de tourisme. «Notre souci maintenant est le vol retour, annulé par Air Belgium… mais à chaque jour suffit sa peine», estime la touriste. Quant aux métropolitains munis du passe sanitaire et ayant prévu leurs vacances dans les territoires d'outre-mer, ils se tâtent. Annuler les billets, ou maintenir les projets, envers et contre tout? Quitte à profiter de la nature autrement, par soi-même et dans un rayon limité...

*Certains prénoms ont été modifiés.

AUSSI SUR MSN: Explosion des cas de Covid au Japon, les jeux olympiques sous état d'urgence

 

Miss France 2022 : qui est Ludivine Edmond, élue Miss Guadeloupe 2021 ? .
Ce vendredi 6 août, Ludivine Edmond a été élue Miss Guadeloupe 2021. La jeune femme aura l'honneur de représenter son île dans quelques mois à l'élection de Miss France 2022.Au final, c’est Ludivine Edmond qui a eu le privilège d’être nommée Miss Guadeloupe pour cette année. Ses dauphines sont Fiona Fomoa et Christie Cophy. Âgée de 20 ans et mesurant 1,77 m, la gagnante du concours est originaire de la commune de Gourbeyre. Elle étudie actuellement la comptabilité et la gestion afin de devenir gestionnaire de patrimoine, comme elle l’a expliqué face caméra dans sa vidéo de présentation, dévoilée sur Instagram.

usr: 1
C'est intéressant!