•   
  •   

France Covid : des patients transférés de Martinique vers Paris pour "décongestionner l'hôpital"

10:38  01 août  2021
10:38  01 août  2021 Source:   europe1.fr

Covid-19. Pourquoi la situation est-elle aussi tendue en Guadeloupe et à la Martinique ?

  Covid-19. Pourquoi la situation est-elle aussi tendue en Guadeloupe et à la Martinique ? L’urgence sanitaire a été décrétée mercredi en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy et Saint-Martin. La Martinique, qui était déjà sous le coup d’un couvre-feu, est reconfinée pour trois semaines. Dans ces départements d’Outre-mer, le nombre de contaminations augmente fortement et inquiète les autorités. Le couperet est tombé pour les habitants des Antilles. La Martinique est reconfinée pour trois semaines à partir de vendredi 30 juillet. En Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, l’état d’urgence a été décrété et un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin doit être mis en place dès vendredi.

Alors que la Martinique fait face à une saturation de ses hôpitaux, trois premiers patients Covid ont été transférés samedi de Fort-de-France vers Paris. Sur place, les médecins ont dû choisir des malades à l'état stabilisé, capables de supporter le long voyage en avion. © Lionel CHAMOISEAU / AFP Alors que la Martinique fait face à une saturation de ses hôpitaux, trois premiers patients Covid ont été transférés samedi de Fort-de-France vers Paris. Sur place, les médecins ont dû choisir des malades à l'état stabilisé, capables de supporter le long voyage en avion.

Situation sanitaire "dramatique", hôpitaux saturés... En Martinique, où un nouveau confinement a été mis en place pour au moins trois semaines, la forte circulation de l'épidémie de coronavirus inquiète, avec un taux d'incidence de 1.040 cas pour 100.000 habitants. Et face à la saturation des services hospitaliers, l'île a transféré samedi trois premiers patients hospitalisés de Fort-de-France vers Paris. Une procédure qui avait déjà été appliquée en mars dernier, et pour laquelle les patients sont triés sur le volet.

Covid-19. Pour désengorger les hôpitaux de Martinique, trois premiers patients transférés à Paris samedi

  Covid-19. Pour désengorger les hôpitaux de Martinique, trois premiers patients transférés à Paris samedi Trois premiers patients hospitalisés en raison du Covid-19 en Martinique seront transférés samedi vers Paris par un vol médicalisé. Alors que la quatrième vague de Covid-19 engorge les hôpitaux de Martinique, un vol médicalisé va transporter trois malades vers la métropole, a fait savoir Benjamin Garel, directeur du CHU de Port-de-France.« Trois patients partiront samedi vers Paris », ont ensuite confirmé à la direction de l’aéroport et la police de l’air et des frontières à Fort-de-France.

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Un voyage en avion exigeant

Car toute la difficulté pour les médecins est de pouvoir déterminer quels patients peuvent supporter ce trajet sans danger. "Ça ne concerne que les patients qui sont intubés sous assistance respiratoire, suffisamment stabilisés pour supporter près de 10 heures, voire 11 heures de trajet en dehors des murs de l'hôpital", précise à Europe 1 le docteur Cyrille Chabartier, chef de service réanimation Covid.

L'état de santé des trois patients transférés s'était déjà dégradé au cours des dernières semaines. Il fallait donc s'assurer qu'ils puissent supporter ce voyage en avion, avec notamment "de l'air plus sec qui va contribuer potentiellement à altérer leur état respiratoire".

D'autres évacuations à venir

Pour continuer à faire baisser la pression hospitalière, d'autres évacuations devraient avoir lieu au cours des prochains jours. "L'idée est plutôt de faire ces transferts régulièrement pour décongestionner l'hôpital que d'amener un gros porteur qui serait difficile à remplir parce qu'on n'aurait pas les candidats transportables", explique le professeur Hossein Mehdaoui, le responsable du pôle réanimation au CHU de Martinique.

A leur arrivée à Paris samedi soir, les patients ont été évacués vers trois hôpitaux, la Pitié-Salpêtrière, Mondor, et Georges-Pompidou.

Covid-19 : plus de 200 soignants rejoignent les Antilles pour aider leurs confrères qui «appellent à l'aide» .
«On le fait au nom de la solidarité nationale». Les mots sont souvent les mêmes pour les 240 blouses blanches qui décollent ce mardi en direction de la Martinique et la Guadeloupe pour rejoindre les hôpitaux submergés par une nouvelle vague épidémique. » LIRE AUSSI - Covid-19 : la situation aux Antilles est «extrêmement grave», met en garde Sébastien Lecornu

usr: 1
C'est intéressant!