•   
  •   

France La France, une dictature ? Emmanuel Macron répond aux critiques des opposants au passe sanitaire

21:50  04 août  2021
21:50  04 août  2021 Source:   ouest-france.fr

Covid-19 : le passe sanitaire est-il vraiment efficace pour lutter contre l'épidémie ?

  Covid-19 : le passe sanitaire est-il vraiment efficace pour lutter contre l'épidémie ? Alors que plusieurs clusters ont été détectés ces derniers jours dans tout le pays, notamment dans des boîtes de nuit, les failles de ce dispositif progressivement étendu interrogent. © afp.com/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN Une employée vérifie le pass sanitaire d'un visiteur à l'entrée du zoo d'Amneville, le 22 juilelt 2021 Une trentaine de cas positifs détectée au sein d'une colonie de vacances dans un camping de Sagone (Corse-du-Sud).

Emmanuel Macron à l’Élysée, le 27 janvier 2021. © Gonzalo FUENTES/Reuters Emmanuel Macron à l’Élysée, le 27 janvier 2021.

Dans une interview donnée à Paris Match et dont des extraits ont été diffusés ce mercredi 4 août, Emmanuel Macron a répondu aux critiques relatives à une « dictature sanitaire » auquel conduirait le passe sanitaire.

« Leur attitude est une menace pour la démocratie », a taclé Emmanuel Macron au sujet des opposants au passe sanitaire et aux vaccins, qui estiment que la France est devenue une « dictature sanitaire », dans une interview donnée à Paris Match lors de sa visite en Polynésie française fin juillet, dont des extraits ont été diffusés sur le site du média ce mercredi 4 août.

Polynésie française : « Le concept de "dette" utilisé par Emmanuel Macron établit une relation équitable », selon l'historien Jean Garrigues

  Polynésie française : « Le concept de Jean Garrigues est historien et président du Comité d’histoire parlementaire et politique, il estime que le discours d'Emmanuel Macron est dans la droite ligne de © LUDOVIC MARIN / AFP Emmanuel Macron lors de son discours à Papeete, mardi.

À ces « quelques dizaines de milliers de citoyens en perte de sens telle qu’ils peuvent dire qu’on vit en dictature », le Président a répondu que la « vie parlementaire » n’avait « jamais été suspendue ».

« Ils confondent tout »

Le chef d’État a invité les manifestants qui « confondent tout » à comparer leur situation à celle de « pays qui ne sont plus des États de droit ».

Au sujet des mesures privatives de liberté comme le confinement, le couvre-feu ou encore l’extension du passe sanitaire, Emmanuel Macron a répondu que « toutes les mesures restrictives ont été votées par la loi. Nous sommes le seul pays qui a eu autant de contrôles parlementaires pendant la crise. Nous sommes le seul pays d’Europe dont les ministres sont convoqués devant le juge en temps de crise. Et on parle de dictature ? »,s’est-il indigné.

Manifestations attendues en France contre le pass sanitaire pour le troisième samedi consécutif

  Manifestations attendues en France contre le pass sanitaire pour le troisième samedi consécutif Selon les résultats d’une étude Harris Interactive x Euros Agency pour LCI publiée vendredi, 4 Français sur 10 déclarent soutenir les manifestations contre l’instauration d’un pass sanitaire. « Ne pas avoir le choix »Parmi les Français qui soutiennent ces manifestations, 65% justifient leur soutien par « l’impression de se voir imposer ce qu’ils doivent faire, de ne pas avoir le choix ».

« Le gouvernement répond à des commissions d’enquête parlementaire, à la Cour de justice de la République, à des magistrats. Les données épidémiologiques sont publiques et quotidiennes. Enfin, soyons sérieux ! », a-t-il ajouté.

« Les mots ont un sens », a-t-il déclaré, déplorant la « complaisance des extrêmes politiques et, parfois, de certains dans les formations politiques républicaines, c’est grave ».

En janvier 2020, Emmanuel Macron avait déjà condamné cette idée de dictature qui venait de « discours politiques extraordinairement coupables », dans un entretien accordé à Radio J .

« Mais allez en dictature ! » avait-il lancé, ajoutant qu’« une dictature, c’est un régime ou une personne ou un clan décident des lois. Une dictature, c’est un régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est cela, essayez la dictature et vous verrez ! ».

Mobilisation anti-pass sanitaire : plus de 200 manifestations annoncées samedi, dont trois à Paris .
Dans le même temps, le gouvernement souhaite tenir son objectif de 50 millions de Français ayant reçu une première injection à la fin du mois d’août. Face à la contestation, il brandit la carte de la majorité silencieuse : depuis la mi-juillet, les prises de rendez-vous dans les centres de vaccination dépassent de très loin le nombre d’opposants mobilisés dans la rue chaque samedi.Minoritaires selon les sondages, les manifestants ne désarment pas et comptent sur la fin des vacances pour accentuer la pression.

usr: 1
C'est intéressant!