•   
  •   

France Un prêtre « assassiné » en Vendée, Darmanin se rend sur place

17:30  09 août  2021
17:30  09 août  2021 Source:   nouvelobs.com

Prêtre assassiné en Vendée : ce que l'on sait

  Prêtre assassiné en Vendée : ce que l'on sait L'assassin présumé avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020. © Loic Venance/AFP L'assassin présumé d'un prêtre en Vendée avait été mis en examen pour l'incendie de la cathédr Un prêtre a été victime d'un "dramatique assassinat" ce lundi matin en Vendée, a annoncé sur Twitter le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui "apporte tout (s)on soutien aux catholiques" et doit se rendre sur place en fin d'après-midi.

  Un prêtre « assassiné » en Vendée, Darmanin se rend sur place © Copyright 2021, L'Obs

Un prêtre a été tué lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, par un homme qu’il hébergeait, a-t-on appris de sources policières et proches du dossier. Le suspect, présumé incendiaire de la cathédrale de Nantes en juillet 2020, s’est rendu en milieu de matinée à la gendarmerie pour se dénoncer. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin doit se rendre sur place dans l’après-midi.

« Tout mon soutien aux catholiques de notre pays après le dramatique assassinat d’un prêtre en Vendée », a tweeté le ministre en milieu de journée.

« Un homme s’est présenté en milieu de matinée à la brigade de gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre et a dit avoir tué un ecclésiastique », a précisé une source proche du dossier à l’AFP L’homme avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020, a précisé cette source.

Alerte rouge sur le climat, un prêtre tué en Vendée, généralisation du pass sanitaire... L’actu de ce lundi

  Alerte rouge sur le climat, un prêtre tué en Vendée, généralisation du pass sanitaire... L’actu de ce lundi L’essentiel de l'actu de ce lundiUn prêtre tué en Vendée, le suspect se rend aux gendarmes. Un prêtre de Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, a été tué par homme qui s’est présenté en milieu de matinée à une brigade de gendarmerie. Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte. Le suspect, de nationalité rwandaise, avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes, en juillet 2020, qu’il est soupçonné d’avoir déclenché. Du Rassemblement national au parti Les Républicains, de nombreux représentants politiques s’en sont indignés. Notre article.

Sous contrôle judiciaire depuis juillet 2020

Bénévole au diocèse de Nantes, Emmanuel A., de nationalité rwandaise, avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020, selon une source judiciaire à l’AFP.

Incendie de la cathédrale de Nantes : ce que l’on sait du bénévole qui a avoué

Le mode opératoire du crime n’était pas encore connu, mais une source policière a écarté une attaque au couteau.

Le prêtre, âgé de 60 ans et membre de la communauté religieuse des Montfortains à Saint-Laurent-sur-Sèvre, accueillait cet homme « depuis plusieurs mois », a indiqué une source policière à l’AFP. Selon le sénateur de Vendée Bruno Retailleau, le prêtre était le père Olivier Maire. « Sa mort témoigne de la bonté de ce prêtre que je connaissais bien et dont j’avais pu apprécier la profondeur de la foi. Sa mort est une grande perte », a-t-il écrit.

Meurtre d’un prêtre en Vendée : « L’Etat français a été au rendez-vous », se défend Gérald Darmanin

  Meurtre d’un prêtre en Vendée : « L’Etat français a été au rendez-vous », se défend Gérald Darmanin Le Rwandais suspecté d'avoir tué un prêtre en Vendée ce lundi était en situation irrégulière depuis 2012. Il avait surtout été mis en examen pour l'incendie de la cathdérale de Nantes en juillet 2020 © S.Salom-Gomis/AFP Le prêtre a été retrouvé mort au sein de la communauté des Missionnaires montfortains à Saint-Laurent-sur-Sêvre en Vendée. HOMICIDE - Le Rwandais suspecté d'avoir tué un prêtre en Vendée ce lundi était en situation irrégulière depuis 2012.

Vincent Neymon, secrétaire général adjoint de la Conférence des Evêques de France joint par l’AFP, a exprimé « stupéfaction et profonde tristesse ». Selon lui, le prêtre était le « provincial », donc le responsable national pour la France de cette congrégation. Les Missionnaires Montfortains sont une congrégation présente dans une trentaine de pays, très orientée sur la charité et l’hospitalité.

La droite et l’extrême droit montent au créneau

De nombreux responsables de droite et d’extrême droite ont dénoncé ce lundi sur Twitter « laxisme » et « faillite » de l’Etat après le « dramatique assassinat » dont un prêtre a été victime en Vendée.

« En France, on peut donc être clandestin, incendier la cathédrale de Nantes, ne jamais être expulsé, et récidiver en assassinant un prêtre. Ce qui se passe dans notre pays est d’une gravité sans précédent : c’est la faillite complète de l’Etat et de Gérald Darmanin », a affirmé la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen.

C’est l’heure du BIM : Sébastien Lecornu aux Antilles, procès de R. Kelly et le suspect du meurtre en Vendée interné

  C’est l’heure du BIM : Sébastien Lecornu aux Antilles, procès de R. Kelly et le suspect du meurtre en Vendée interné « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM) © STEPHANE LEMOUTON-POOL/SIPA Sebastien Lecornu, ministre des Outre-Mer se rend à partir de mardi 10 août en Guadeloupe et en Martinique. ACTUALITES - « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bullet Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

« Quelle indignité » a aussitôt réagi le ministre de l’Intérieur selon qui « madame Le Pen polémique sans connaître les faits : cet étranger n’était pas expulsable malgré son arrêté d’expulsion tant que son contrôle judiciaire n’était pas levé ».

Mais pour le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, « chaque jour, notre pays s’enfonce un peu plus » et « il va vraiment falloir se réveiller ! »

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a dénoncé un « crime ignoble » et l’eurodéputé RN Jérôme Rivière estimé que « le laxisme de Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti tue. Ils doivent rendre des comptes ! »

« Laxisme » et « échec de l’Etat »

La candidate à droite à la présidentielle Valérie Pécresse (Libres, ex-LR) s’est dite « bouleversée », tandis que Xavier Bertrand (ex-LR), lui aussi candidat, a fait part de son « effroi » après cet assassinat « qui frappe au cœur les catholiques à quelques jours de l’Assomption ».

« Cet homme n’aurait jamais dû entrer en France et encore moins y rester après l’incendie de la cathédrale de Nantes. […] Nous avons sous les yeux les conséquences de nos lâchetés et nos aveuglements », a estimé le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, tandis que le député LR des Alpes-maritimes Eric Ciotti dénonçait « le laxisme de ce pouvoir et de son prédécesseur socialiste ».

Le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau, s’est interrogé : « Mais que faisait encore cet individu en France ? », et le député LR de l’Yonne Guillaume Larrivé a dénoncé un « épouvantable échec de l’Etat ».

AUSSI SUR MSN: un homme se dénonce après l'assassinat d'un prêtre

Prêtre tué en Vendée. La personnalité du suspect au cœur de l’enquête .
Le meurtre du père Olivier Maire, en Vendée, continue de susciter de nombreuses interrogations, notamment concernant la personnalité et le parcours du réfugié rwandais interpellé. Peu d’informations filtrent sur l’enquête après la découverte du corps du prêtre lundi 9 août, dans la matinée, dans une chambre de la confrérie à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), par les gendarmes.Lundi après-midi, le parquet évoquait une mort « survenue entre la soirée du 8 août et la matinée du 9 août »​. Une autopsie a été pratiquée ce mardi 10 août.

usr: 0
C'est intéressant!