•   
  •   

France Lunettes, prothèses dentaires, appareils auditifs : comment fonctionnera le "reste à charge zéro"

08:05  13 juin  2018
08:05  13 juin  2018 Source:   lejdd.fr

Apple dévoile l'iOS 12 pour redonner une jeunesse à ses iPhone

  Apple dévoile l'iOS 12 pour redonner une jeunesse à ses iPhone Apple a présenté lundi la nouvelle version de son système d'exploitation pour iPhone et iPad, l'iOS12, dont elle affirme qu'il va améliorer les performances de ses anciens modèles de téléphones portables comme l'iPhone 6.L'iOS12 sera en mesure de procéder à des tâches simples, comme le lancement d'applications, deux fois plus rapidement que son prédécesseur l'iOS11, a précisé Apple lors de sa conférence annuelle pour les développeurs à San Jose en Californie.

Dans le panier du « reste à charge zéro », les couronnes destinées aux dents « de devant » (incisives, canines, premières prémolaires) seront en Dans le secteur de l’audioprothèse, où le prix moyen d’un appareil est de 1 500 euros pour une oreille, et où le reste à charge moyen est d’environ 850 euros

Le reste à charge zéro sur les lunettes , les prothèses auditives et le dentaire entrera en Comment fonctionne le reste à charge zéro ? Quand vous aller chez le médecin, chez un La réforme instaure un reste à charge zéro pour les prothèses dont le prix ne dépasse pas 950 euros.

Emmanuel Macron doit officialiser mercredi la mise en œuvre de l'une de ses promesses de campagne : le remboursement à 100% des lunettes, prothèses auditives et dentaires.

Emmanuel Macron doit officialiser mercredi la mise en œuvre de l'une de ses promesses de campagne : le remboursement à 100% des lunettes, prothèses auditives et dentaires. © Sipa Emmanuel Macron doit officialiser mercredi la mise en œuvre de l'une de ses promesses de campagne : le remboursement à 100% des lunettes, prothèses auditives et dentaires.

Une semaine après avoir scellé un accord avec les dentistes, le gouvernement aurait enfin trouvé un terrain d'entente avec les audioprothésistes et les opticiens, selon Le Figaro. Mercredi, Emmanuel Macron, qui va inaugurer à Montpellier le 42e congrès de la Mutualité française, devrait donc confirmer la mise en œuvre de l'une de ses promesses de campagne : le remboursement à 100% des lunettes, prothèses auditives et dentaires. Cette annonce doit s'inscrire, selon l'Elysée cité par l'AFP, dans le cadre d'"un discours stratégique sur une nouvelle manière de prévenir les grands risques sociaux comme le chômage, la maladie et la retraite".

Accord espéré fin juin sur le reste à charge optique et auditif

  Accord espéré fin juin sur le reste à charge optique et auditif Des accords formalisant une prise en charge intégrale de certaines dépenses liées à l'optique et aux prothèses auditives devraient être conclus d'ici à la fin du mois, à l'image de celui validé la semaine dernière pour les prothèses dentaires, a déclaré mardi Agnès Buzyn. Deux syndicats représentant 60% des chirurgiens-dentistes ont approuvé la semaine dernière une nouvelle convention avec l'Assurance maladie, qui prévoit la revalorisation de certains tarifs, la mise en place graduelle de plafonds de prix pour les prothèses dentaires en parallèle de l'évolution progressive vers un "reste à charge zéro" pour certaines prothèses.

D’ici à 2021, lunettes et prothèses dentaires et auditives pourront être intégralement remboursées. C’est le reste à charge (RAC). Dans certains domaines, le RAC peut être lourd. Ainsi, pour les appareils auditifs , l’assuré doit payer plus de 900 euros par oreille, pour les prothèses

ÉCONOMIE - Les négociations sur la mise en place du " reste à charge zéro " commencent mardi entre les opticiens, les mutuelles, les dentistes et le ministère de la Santé. Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis le " reste à charge zéro " pour la fin du quinquennat

Si Emmanuel Macron doit évoquer, entre autres, l'évolution du RSA, la reconnaissance de la solidarité familiale ou encore le statut des aidants - ces personnes qui aident leurs proches en situation de dépendance -, il ne devrait pas entrer dans le détail, plusieurs arbitrages budgétaires étant encore en suspens. Son gouvernement a ainsi annoncé récemment sa volonté de réformer le système des aides sociales, mais aucune décision n'a été prise en la matière. Le discours de mercredi a toutefois une visée politique claire : s'adresser à ceux qui ont tendance à renoncer aux soins, faute de moyens financiers, et ne plus apparaître en "président des riches". Et le remboursement à 100% des lunettes, prothèses auditives et dentaires s'inscrit dans cette stratégie.

Santé: UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires

  Santé: UFC-Que choisir dénonce Les cotisations aux complémentaires santé ont "explosé" ces dix dernières années, dénonce l'UFC-Que choisir, pointant notamment une "dérive des frais de gestion" et une concurrence affaiblie par le manque de "lisibilité des offres", dans une enquête publiée mardi. © Fournis par AFP Le siège de l'association UFC-Que Choisir, le 25 mars 2014 à Paris Selon cette enquête de l'association de consommateurs, présentée à la presse, les cotisations versées par les assurés sont passées de "468 euros par personne et par an en moyenne en 2006 à 688 euros en 2017", soit une inflation de 47%, contre 14% pour

Un « Reste à charge zéro » pour les lunettes , soins dentaires et prothèses auditives . Par DemarchesAdministratives.fr avec AFP, mis à jour le 19.06.2018 à 11h38, publié le 19.06.2018 à 10h08.

1er janvier 2021 d’offres de lunettes , de prothèses dentaires et auditives avec un « reste à charge zéro ». « La mise en place de ce “ reste à charge zéro ” est une mesure sanitaire et sociale d’une portée où le prix moyen d’un appareil est de 1 500 euros pour une oreille, et où le reste à charge

Qu'est-ce que le "reste à charge zéro"?

Le reste à charge est la part des dépenses de santé qui n'est couverte ni par l'assurance maladie obligatoire (la Sécu), ni par l'assurance maladie complémentaire (la mutuelle à laquelle vous pouvez ou non souscrire). Dans trois secteurs, le reste à charge est particulièrement important : l'optique, l'audioprothèse et le dentaire. En effet, les professionnels de ces secteurs ont la possibilité de fixer librement leurs prix, les déconnectant des tarifs de remboursement.

Une situation qui créé des décalages très importants, comme s'en alarmait Emmanuel Macron, alors candidat, en mars 2017 : "Le tarif dit de 'responsabilité' de l'Assurance maladie est de 7,42 euros. C'est peu, pour se rembourser une monture et des verres correcteurs dont le prix de vente moyen est de 299 euros." Aussi, le candidat d'En marche a promis un "reste à charge zéro", c'est-à-dire le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et audioprothèses.

Complémentaires santé : l’UFC dénonce l’explosion des cotisations

  Complémentaires santé : l’UFC dénonce l’explosion des cotisations L'UFC-Que choisir pointe notamment une "dérive des frais de gestion" et une concurrence affaiblie par le manque de "lisibilité des offres".Selon une enquête de l'association de consommateurs UFC-Que choisir, les cotisations versées par les assurés sont passées de "468 euros par personne et par an en moyenne en 2006 à 688 euros en 2017", soit une inflation de 47% (contre 14% pour l'économie en général).

Le « reste à charge zéro » concerne le remboursement intégral de certaines couronnes dentaires , prothèses auditives et lunettes . À partir du 1er janvier 2021, les audioprothésistes devront proposer des appareils sans reste à charge à 950 euros maximum. Les assurés auront le choix

Sur le dentaire , l’Assurance-maladie est en train de renégocier la convention tarifaire avec les dentistes Reste à charge zéro : Nicolas Revel (Assurance-maladie) fait ses premières propositions aux dentistes. Par Mireille Weinberg. De sa poche.

Quels produits sont concernés?

Le "reste à charge zéro" ne concerne pas, loin de là, toutes les lunettes, ni toutes les prothèses auditives et dentaires. Après d'âpres négociations débutées à l'automne, le gouvernement et les professionnels de santé ont défini un panier de produits remboursés à 100%.

Dans l'optique, seule une sélection de 17 montures type différentes pour les adultes et 7 montures pour les enfants sont ainsi concernées. Ces lunettes pourront être renouvelées tous les deux ans à partir de 16 ans et tous les ans pour les enfants jusqu'à 15 ans. En cas de grosse perte de vue ou de maladie comme un glaucome, le renouvellement pourra être plus fréquent. Concernant les verres, il n'y aura pas de reste à charge pour les plus simples, les unifocaux. En revanche, les verres progressifs (soit 40% des verres vendus en France) sont exclus du panier.

Pour les prothèses dentaires (c'est-à-dire les couronnes, pivots, appareils dentaires et bridges) à l'exception des implants, trois paniers de soins ont été définis dans le cadre de la négociation entre l'Assurance-maladie et les dentistes :

LEAD 1-France-Les aides sociales coûtent "trop de pognon", dit Macron

  LEAD 1-France-Les aides sociales coûtent Emmanuel Macron estime dans une vidéo diffusée mercredi que les aides sociales coûtent "trop de pognon" sans sortir "les gens de la pauvreté", des propos susceptibles de lui valoir de nouvelles critiques sur le thème du "président des riches".Cet enregistrement a été diffusé par sa conseillère en communication Sibeth Ndiaye sur Twitter dans la nuit, quelques heures avant un discours du chef de l'Etat devant le 42e congrès de la Mutualité française, à Montpellier, censé "redonner de la cohérence à l'approche sociale" de l'exécutif.

Plutôt qu'un remboursement intégral des lunettes , audioprothèses et prothèses dentaires , la ministre de la Santé propose la création d'un "panier de Une promesse de campagne. Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d'ici à 2022 un " reste à charge zéro " pour ces trois

Tout comme celui des soins dentaires , le « reste à charge zéro » des lunettes pourraient s'appliquer dès 2020. Le ministère de la Santé et celui des Selon le protocole, trois offres de soins optiques seront proposées. La première option pour le client est celle du « reste à charge zéro » à proprement

  • 45% des prothèses seront 100% remboursés, dont la liste complète se trouve dans une convention datant du 25 mai et mise en ligne la semaine dernière. Sont notamment concernées les couronnes céramo-métalliques pour les dents visibles et métalliques pour les non visibles.
  • 25% des prothèses verront leurs tarifs "maîtrisés", c'est-à-dire plafonnés avec une prise en charge partielle. Dans la liste des prothèses concernées, on trouve les couronnes céramo-métalliques pour les incisives, canines et prémolaires ou encore les Inlay (les dents sur pivot) et les bridges.
  • Le troisième panier concerne le reste des prothèses (soit 30%), dont les tarifs sont librement fixés par les chirurgiens-dentistes.

Enfin, dans le domaine des audioprothèses, un Français pourra être remboursé intégralement pour des prothèses auditives allant jusqu'à 950 euros par oreille. Si les prix du marché actuel restent supérieurs à cette tranche, le gouvernement assure, comme l'indique Le Figaro, qu'il ne s'agira pas d'une offre low-cost, avec notamment une amplification d'au moins 30 décibels, un éradicateur de bruit, un effet anti-Larsen et huit canaux de réglages voire plus. Un équipement qu'il sera possible de renouveler tous les quatre ans.

Il sera bien sûr toujours possible d'accéder à des soins et des produits d'une gamme supérieure mais plus onéreux.

Qui va payer cette réforme?

Ce "reste à charge zéro" a évidemment un coût et les professionnels de la santé et des assurances n'ont pas accepté à n'importe quel prix la réforme. Cette dernière, qui sera mise en œuvre à partir de 2020 mais ne devrait être complètement effective qu'en janvier 2021, couvre l'équivalent de 4,4 milliards d'euros de dépenses de santé. Dans ce dossier, tout le monde va devoir faire un effort financier : l'Etat bien sûr - via la Sécu -, les mutuelles privées et assureurs, les professionnels de santé ou encore les fabricants de produits.

Officiellement, les Français n'auront rien à débourser. Mais, déjà, les associations de consommateurs pointent le risque d'une hausse des tarifs des complémentaires santé. France Assos Santé, qui défend les usagers du système de santé, réclame ainsi la mise en place d'un observatoire des tarifs des mutuelles, notant que ces sociétés privées pourraient augmenter leurs tarifs à moyen terme, afin de limiter leur manque à gagner. Le gouvernement a prié les complémentaires santé de ne pas faire flamber leurs cotisations, mais aucun accord ne stipule cet engagement.

8 braqueuses, 8 paires de lunettes incontournables [PARTENAIRE] .
Bientôt l'été ! Pour ressembler aux reines du casse, il faut être prêt à casser sa tirelire. Le site Spotern, partenaire d'AlloCiné, vous aide à compléter votre collection de lunettes et propose les "spots" où dénicher les montures portées par Sandra Bullock et les braqueuses de choc et de charme de Ocean's 8. Plkeins feux sur les huit braqueuses de Ocean's 8 Lancé en 2016 sur un concept aussi simple qu'utile (retrouver un produit apparu dans un film, une série ou un clip), Spotern propose une triple approche à ses utilisateurs, sur un modèle contributif et rémunérateur : rechercher un produit déjà existant sur le site mobiliser la communauté pour trouver un produit pas encore référencé ou "wanted" créer un spot autour d'un produit en associant une scène de film ou de série, un produit et un site marchand ou "spot" Au-delà de cette sélection, les autres références cinéma/séries sont évidemment vastes, de Solo à Westworld..

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!