•   
  •   

France Présidentielle 2022 : « Macron ne peut pas transformer Marseille en si peu de temps », estime le politologue Nicolas Maisetti

00:10  07 septembre  2021
00:10  07 septembre  2021 Source:   20minutes.fr

Marseille : Écoles, transports, sécurité, ce que Macron vient annoncer pour répondre à « l’incurie »

  Marseille : Écoles, transports, sécurité, ce que Macron vient annoncer pour répondre à « l’incurie » Le président de la République se rend à Marseille pour trois jours, afin d’annoncer un grand plan à destination de la deuxième ville de France © SARAH MEYSSONNIER / POOL / AFP Emmanuel Macron sera en déplacement à Marseille pour trois jours POLITIQUE - Le président de la République se rend à Marseille pour trois jours, afin d’annoncer un grand plan à destination Jamais il n’était resté aussi longtemps depuis le début de son son quinquennat dans une seule et même ville de l’Hexagone.

Pour le politologue Nicolas Maisetti, la stratégie d’Emmanuel Macron, qui érige Marseille en « laboratoire » de sa politique, relève plus d’une logique de communication de campagne

Emmanuel Macron lors de sa venue à Marseille © DOMINIQUE JACOVIDES-POOL/SIPA Emmanuel Macron lors de sa venue à Marseille INTERVIEW - Pour le politologue Nicolas Maisetti, la stratégie d’Emmanuel Macron, qui érige Marseille en « laboratoire » de sa politique, relève plus d’une logique de communication de campagne

Il l’a dit et répété : à quelques mois de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron veut faire de Marseille son laboratoire à ciel ouvert. Dans une interview accordée à La Provence au dernier jour de visite, le président de la République a enfoncé le clou, évoquant la volonté de faire de Marseille un « démonstrateur ». Une stratégie qui relève plus de la communication politique que de la volonté – si ce n’est la possibilité – de changer profondément les choses, analyse le politologue Nicolas Maisetti dans un entretien accordé à 20 Minutes.

Logement, pauvreté, insécurité… Les difficultés qui rongent Marseille en chiffres et en graphiques

  Logement, pauvreté, insécurité… Les difficultés qui rongent Marseille en chiffres et en graphiques Que ce soit pour ses règlements de comptes, pour l’état de ses écoles ou de son parc immobilier, la ville de Marseille, où Emmanuel Macron est en visite à partir de ce mercredi 1er septembre, défraie régulièrement la chronique. Mais la situation y est-elle réellement pire que dans les autres grandes villes françaises ? On fait le point en graphiques. Emmanuel Macron est en visite à Marseille (Bouches-du-Rhône) à partir de ce mercredi 1er septembre et jusqu’à vendredi, pour y parler notamment école, transports, sécurité et logement.

Quel intérêt Emmanuel Macron a-t-il de faire de Marseille son laboratoire politique ?

Il y a tout d’abord un facteur structurel. Marseille est depuis longtemps une terre de laboratoire, d’expérimentation de politiques publiques, notamment en termes de politique de la ville. N’est-ce pas là, par exemple, que les zones franches ont été expérimentées dans les années 1990 ? Cette logique de laboratoire n’est donc pas nouvelle, puisque Marseille concentre, avec un miroir grossissant, beaucoup de difficultés.

Il y a aussi un facteur conjoncturel : une conjonction de facteurs d’opportunité. A l’origine, Emmanuel Macron devait venir à Marseille pour le Congrès mondial de la nature. Il y a eu ensuite, cet été, une recrudescence des règlements de compte qui a accéléré le calendrier sur le plan sécuritaire. Et puis la fameuse blanquette de veau partagée au printemps dernier à l’Elysée avec le maire de Marseille, ce qui a, de fait, fixé un rendez-vous pour la suite.

PHOTO - Giulia Sarkozy fait sa rentrée scolaire : Carla Bruni émue

  PHOTO - Giulia Sarkozy fait sa rentrée scolaire : Carla Bruni émue Comme de nombreux enfants, Giulia Sarkozy a signé son retour sur les bancs de l'école ce jeudi 2 septembre. Sa mère, Carla Bruni, a tenu à être présente à ses côtés pour ce grand jour, comme en témoigne une série de photos partagée sur son compte Instagram. Plus de 12 millions d'élèves ont fait leur rentrée scolaire ce jeudi 2 septembre. Si certains ont été enjoués à l'idée de retrouver leurs amis, ou de s'en faire de nouveaux, des parents ont ressenti une vive émotion au moment de dire au revoir à leur progéniture. C'est le cas de Karine Ferri mais aussi de Carla Bruni.


Vidéo: Présidentielle 2022: «Très peu probable» que Macron ne se représente pas, selon Jim Jarrassé (Le Figaro)

N’est-ce pas aussi un moyen pour Emmanuel Macron de se créer un ancrage local ?

Je ne crois pas à trop à cela, à vrai dire. Il n’aura jamais la légitimité locale d’autres élus de terrain. S’il dit vouloir faire de Marseille son laboratoire, c’est plutôt en utilisant Marseille pour envoyer des messages, en vue de préparer son programme pour son prochain mandat. C’était la rentrée, il y avait le Congrès mondial de la nature, un nouveau maire, des règlements de comptes. Il fallait bien lancer la campagne quelque part.

Et ce n’est parce qu’on aime Marseille, comme Emmanuel Macron qu’on le dit, qu’on aura le vote des quartiers populaires. Ce discours au Pharo, cette visite, c’était plutôt une expérimentation de sa campagne qui arrive. Il lance une thématique, une idée, et il voit comment cela prend dans le débat public, comme il a pu le faire avec le choix des enseignants par les directeurs d’école.

Marseille : « On a des cafards, des punaises de lits »… L’école Bouge raconte son calvaire à Emmanuel Macron

  Marseille : « On a des cafards, des punaises de lits »… L’école Bouge raconte son calvaire à Emmanuel Macron Le président de la République a visité ce jeudi dans la matinée une école délabrée de Marseille dans les quartiers Nord, sans pour autant faire des promesses financières sur le sujet © Daniel Cole / POOL / AFP Emmanuel Macron en visite dans une école marseillaise REPORTAGE - Le président de la République a visité ce jeudi dans la matinée une école délabrée de Marseille dans les quartiers Nord, sans pour autant faire des prom Le gymnase de l’école Bouge, dans les quartiers Nord de Marseille est habituellement fermé au public.

Mais Emmanuel Macron a formulé auprès des élus locaux une exigence de résultats. Le président a en effet dit qu’il reviendrait dans six semaines, et en février, pour s’assurer que son plan soit bien respecté…

Je fais un comparatif avec son discours tenu au Liban, où il avait tenu ce même discours, d’un style au mieux paternaliste, au pire colonialiste. Il réemploie cette technique déjà vue. Mais lorsque l’expérimentation d’une politique publique est menée, jusqu’ici, elle n’était presque jamais évaluée avant qu’on décide de son abandon ou de son extension.

La question qui se pose ici, c’est : qu’est-ce qu’Emmanuel Macron va pouvoir évaluer en six semaines ? Qu’est-ce qu’il peut vraiment changer en dans ce délai ? Le président ne peut pas transformer Marseille en si peu de temps. Cette logique de laboratoire pose problème d’un autre point de vue. Quand on lance une expérimentation, on le fait en tenant compte du territoire dans laquelle elle est testée. A Marseille, le territoire est très particulier. Comment appliquer ailleurs ce qui a été pensé pour Marseille ?

PHOTOS - Brigitte Macron sobre en robe noire droite et masque assorti à l'Elysée .
Le 6 septembre 2021, Brigitte Macron était en total-look noir à l'Elysée pour la visite du président de la République du Chili, Sebastiàn Pinera. De sa robe droite jusqu'à ses escarpins et bien sûr, son masque, elle affichait un style d'une extrême sobriété.Vidéo: GALA VIDEO – Brigitte Macron casual chic pour une apparition remarquée aux Invalides (Gala)

usr: 3
C'est intéressant!