•   
  •   

France Les retraités descendent à nouveau dans la rue

07:55  14 juin  2018
07:55  14 juin  2018 Source:   lefigaro.fr

LEAD 1-France-Laurent Berger reconduit à la tête de la CFDT pour quatre ans

  LEAD 1-France-Laurent Berger reconduit à la tête de la CFDT pour quatre ans Le Bureau national de la CFDT a unanimement reconduit jeudi son secrétaire général Laurent Berger à la tête du syndicat réformiste pour un nouveau mandat de quatre ans. Les militants de la CFDT tiennent leur 49e congrès confédéral à Rennes de lundi à vendredi. Ils ont élu jeudi le Bureau national, instance composée de 38 membres qui représente la direction de la confédération et nomme le secrétaire général, le secrétaire général adjoint et le trésorier du syndicat.Le Bureau national a nommé Marylise Léon, 41 ans, secrétaire nationale de la centrale depuis 2014 comme secrétaire générale adjointe.

Neuf organisations de retraités réclament une loi annulant la hausse de la CSG intervenue en janvier.

figarofr: Manifestation de retraités à Paris le 28 septembre 2017 © Sébastien SORIANO/Le Figaro Manifestation de retraités à Paris le 28 septembre 2017

Les retraités ne désarment pas! Après une première mobilisation le 28 septembre (3300 manifestants à Paris, quelques milliers en province), puis une seconde le 15 mars (7200 manifestants à Paris), ils descendront à nouveau dans la rue ce jeudi à l'appel de neuf organisations (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & Solidaires-UNRPA).

Le mot d'ordre reste le même: la défense du pouvoir d'achat des retraités qui n'ont toujours pas digéré la hausse de 1,7 point de la CSG pour certaines retraites, intervenue sans compensation contrairement aux actifs. Et le «groupe des 9» de rappeler que la pension moyenne est de 1385 euros.... «La hausse de la CSG a été le déclencheur d'un très grand mécontentement, alors que beaucoup avaient mis de l'espoir dans l'élection de ce nouveau président», a déclaré Benoît Jayez, le représentant FO, lundi en conférence de presse, soulignant que «même des personnes ayant de toutes petites retraites ont eu à subir la hausse de la CSG, au motif que leur conjoint avait une retraite un peu meilleure». «De 2003 à 2014, les pensions ont augmenté de 18% pendant que le SMIC augmentait de 32% et les salaires de 25%. Et ce décrochage va se poursuivre. Progressivement, on est en train de marginaliser les retraités», proteste Michel Salingue (FGR-FP).

Hausse de la CSG : Édouard Philippe interpellé par une retraitée à Toulouse

  Hausse de la CSG : Édouard Philippe interpellé par une retraitée à Toulouse Le Premier ministre Edouard Philippe a été interpellé jeudi à Toulouse par une retraitée mécontente de la hausse de la CSG. © Capture d'écran BFMTV Le Premier ministre Edouard Philippe a été interpellé jeudi à Toulouse par une retraitée méco La hausse de la CSG ne passe toujours pas chez une partie des retraités. Edouard Philippe a pu le constater jeudi lors d'une visite à Toulouse. Le Premier ministre a été interpellé en compagnie du maire LR Jean-Luc Moudenc par une retraitée visiblement mécontente.

Sentiment de mépris

Cette fois, le groupe des 9 a décidé d'accentuer la pression sur le gouvernement et les parlementaires: ils réclament une loi de finances rectificative, annulant notamment la hausse de la CSG pour tous, et vont apporter aux députés des paquets de pétitions récoltés sur le terrain.

«Nous sommes 16 millions de retraités, soit un quart de la population, et nous n'avons pas d'interlocuteur. On nous avait envoyés vers la ministre des Solidarités qui avait promis des groupes de travail, on les attend toujours. Et impossible de voir un député En Marche», s'indigne le représentant de LSR (Fédération Nationale des Associations Loisirs et Solidarité des Retraité).

Les remerciements adressés par le Président de la République aux retraités pour leurs efforts envers leurs enfants et petits-enfants, lors de son interview par Jean-Pierre Pernaut à l'école de Berd'huis mi-avril, n'ont pas calmé le jeu. «On l'a pris de manière assez provocatrice. Le gouvernement nous méprise», rétorque Marylène Cahouet (FSU).

Hausse de la CSG : Édouard Philippe interpellé par une retraitée

  Hausse de la CSG : Édouard Philippe interpellé par une retraitée Lors de son déplacement à Toulouse, jeudi, le premier ministre a proposé à une retraitée de s'occuper personnellement de sa situation, alors que celle-ci affirme être affectée par la hausse de la CSG. © ERIC CABANIS/AFP Le premier ministre Édouard Philippe et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse. La hausse de la CSG suscite la colère de nombreux retraités frappés de plein fouet par cette mesure. L'une d'entre eux a ainsi interpellé le Premier ministre lors de son déplacement à Toulouse, jeudi. «Il faut quand même penser aux retraites (...

Inquiétudes autour de la réforme des retraites

À côté de la hausse de la CSG, les motifs d'inquiétudes sont nombreux. «On redoute une réduction des aides sociales, une hausse des tarifs réglementés du gaz, et l'impact de la réforme des retraites, qui n'épargnera pas les retraités actuels», estime le représentant de la LSR. Le gouvernement a pourtant indiqué que les retraités - et ceux à moins de 5 ans de la retraite au moment de l'entrée en vigueur de la réforme - ne seraient pas concernés. Et rien n'est encore tranché sur les aides sociales.

Mais cela ne rassure pas. «La question de la revalorisation des pensions va se poser inévitablement dans le nouveau système en points, sans compter que la pension de réversion va être sérieusement remise en cause», estime pour sa part la CGT. Il s'agit de la partie de la retraite du conjoint décédé qui est reversée à sa veuve ou son veuf. Aujourd'hui, 3,8 millions de personnes en bénéficient, à 89% des femmes. Bref, les sujets qui fâchent ne manquent pas.

Russie: le gouvernement veut relever l'âge de la retraite, fixe depuis près de 90 ans .
Le gouvernement russe a proposé jeudi de relever progressivement l'âge de la retraite, fixe depuis près de 90 ans, de 55 à 63 ans pour les femmes et de 60 à 65 ans pour les hommes, une décision taboue plusieurs fois repoussée par Vladimir Poutine. Le gouvernement propose "de commencer en 2019 pour atteindre étape par étape l'âge de la retraite de 65 ans pour les hommes en 2028 et 63 ans pour les femmes en 2034", a déclaré le Premier ministre Dmitri Medvedev, cité par les agences russes lors d'un conseil des ministres.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!