•   
  •   

France TGV M. Aérodynamisme, confort… Cinq questions sur le nouveau train dévoilé par Emmanuel Macron

19:35  17 septembre  2021
19:35  17 septembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Nicolas Sarkozy et sa « pudeur » : l’ex-président lève un malentendu

  Nicolas Sarkozy et sa « pudeur » : l’ex-président lève un malentendu Surprise ! Dans le dernier livre de Nicolas Sarkozy "Promenades", en librairie ce 22 septembre, il est question d'art et de littérature. Un registre inhabituel pour l'ex-président de la République qui avoue avoir longtemps ressenti de la gêne à exprimer ce qu'il aimait.La littérature, l'art, jusque-là, Nicolas Sarkozy s'est bien gardé de parler de l'intérêt qu'il leur porte. Dans ce livre, tel un pied de nez fait à L'Obs, Nicolas Sarkozy sort de son silence culturel. Il s'en explique dans son ouvrage, dont Le Point publie un extrait.

Emmanuel Macron s’est exprimé devant une maquette grandeur nature du « TGV M » à la Gare de Lyon, à Paris, vendredi 17 septembre. © MICHEL EULER / REUTERS Emmanuel Macron s’est exprimé devant une maquette grandeur nature du « TGV M » à la Gare de Lyon, à Paris, vendredi 17 septembre.

Plus écologique, le « TGV M » doit arriver sur les rails en 2024. Emmanuel Macron a annoncé une augmentation des livraisons à partir de 2025.

« Son nez va reconquérir le cœur des Français », assure Emmanuel Macron. Une maquette grandeur nature du TGV M, le futur train de la SNCF, a été dévoilée vendredi 17 septembre à l’occasion des 40 ans de l’ouverture de la ligne Paris-Lyon. Grâce à ce nouveau modèle et aux investissements en cours sur le réseau ferré, le président de la République estime que les années 2020 seront « la nouvelle décennie du TGV ».

SNCF : Emmanuel Macron sera présent à la fête d'anniversaire des 40 ans du TGV

  SNCF : Emmanuel Macron sera présent à la fête d'anniversaire des 40 ans du TGV On ne sait pas quelles annnonces compte faire le président, mais il dévoilera une maquette grandeur nature de la motrice du TGV du futur © Feuray Vincent-POOL/SIPA Emmanuel Macron sera présent Gare de Lyon vendredi 17 septembre 2021 pour fêter les 40 ans du TGV. (Illustration) TRANSPORT - On ne sait pas quelles annnonces compte faire le président, mais il dévoilera une maquette grandeur nature Le TGV va souffler ses 40 bougies avec le président de la République. Pour son anniversaire, le Train Grande Vitesse de la SNCF comptera parmi ses invités Emmanuel Macron.

À quoi ressemblera-t-il ?

Conçu par l’industriel français Alstom, le TGV M aura un vague air de famille avec ses ancêtres, les TGV Sud-Est, Atlantique et duplex plus récemment. On retrouve son nez incliné caractéristique, avec un poste de conduite centré pour le conducteur.

Sa forme, qui peut sembler plus massive que les TGV actuels, est pourtant plus aérodynamique. Des tests poussés ont été effectués pour réduire son coefficient de traînée (Cx) de 9 %. Les futurs trains offriront moins de résistance à l’air et consommeront donc moins d’énergie.

Des motrices moins longues et des voitures à deux niveaux permettront une capacité de 600 places par train, plus qu’un TGV duplex (556 places) récent mais moins qu’un Ouigo (634 places). La SNCF pourra faire varier le nombre de voitures par train en fonction de l’affluence alors que les TGV duplex ont toujours huit voitures par rame.

40 ans du TGV : "Depuis 1981, nous avons transporté 3 milliards de passagers"

  40 ans du TGV : Avec 3 milliards de passagers transportés depuis 1981, la grande vitesse a été un succès économique. Alors que la crise sanitaire s’estompe, Jean-Pierre Farandou, le P-DG de la SNCF, se confie à Match. © Philippe Petit / Paris Match Jean-Pierre Farandou se souvient de la fierté de ces mécanos, ces «pionniers», comme il les appelle, qui l’avaient emmené, en 1981, dans leur cabine de conduite de la motrice orange du TGV. Le jeune ingénieur des Mines venait alors d’être embauché à la SNCF.

La maquette grandeur nature présentée par la SNCF. © THIBAUT CHEREAU / OUEST-FRANCE La maquette grandeur nature présentée par la SNCF.

Pour les plus impatients, il est possible de se faire une idée de ce que donnera ce TGV M une fois sur les rails grâce à Amtrak, la compagnie ferroviaire américaine. Réalisés par Alstom, ses trains Avelia Liberty partagent le même design que le TGV M et circulent déjà entre Boston et Washington.

Comment a-t-il été conçu ?

« On est parti d’une feuille blanche, indique Pascal Desaunay, le directeur du projet TGV M. Pour les anciens TGV, on repartait de la base existante pour l’améliorer. Là on a défini des objectifs de performance et on a trouvé de nouvelles solutions techniques. » Pour la SNCF, le but était de faire un train plus écologique. Le TGV M consommera 20 % d’électricité en moins grâce à sa forme et au renvoi d’énergie dans la caténaire quand il freinera (comme les trains franciliens en Ile-de-France). En conséquence, ses émissions de CO² diminueront de 30 %. Il sera également presque entièrement recyclable (97 %). Ses coûts de maintenance devraient également diminuer grâce à des capteurs qui signaleront les pannes à l’avance pour éviter les retards. « À bord, il y a des innovations comme un tout nouveau système informatique embarqué et un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite pour éviter de mettre une passerelle sur le quai », précise Pascal Desaunay.

40 ans du TGV. Macron promet des investissements pour le ferroviaire, des cheminots manifestent

  40 ans du TGV. Macron promet des investissements pour le ferroviaire, des cheminots manifestent Le président de la République a célébré le quarantième anniversaire du train à grande vitesse, vendredi, en gare de Lyon, à Paris, où des salariés de la SNCF ont manifesté leur mécontentement. Le TGV fête ses 40 ans et Emmanuel Macron est venu souffler les bougies, ce vendredi 17 septembre 2021, avec le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou.Ce train à grande vitesse qui a transporté 3 milliards de passagers depuis son lancement en 1981, « c’est l’histoire d’une passion française et d’un génie français », a lancé le président, lors de la fête d’anniversaire à la Gare de Lyon, à Paris.

Les nouveaux sièges utilisent du tissu tendu pour remplacer partiellement la mousse. © THIBAUT CHEREAU / OUEST-FRANCE Les nouveaux sièges utilisent du tissu tendu pour remplacer partiellement la mousse.

C’est quoi ces nouveaux sièges ?

Pour la seconde classe comme pour la première, la SNCF entend casser les codes. « On voulait quitter les formes rectangulaires et ajouter de la rondeur », explique Florence Rousseau, cheffe de projet en charge des aménagements intérieurs.

Développés avec l’agence Arep et l’artiste japonais Nando, les nouveaux sièges adoptent du tissu « octaspring » tendu. « Cette maille tricot s’ajoute au confort de la mousse. Le siège enveloppera la forme du corps comme dans un hamac », précise Florence Rousseau. L’assise doit être plus souple pour répondre aux critiques à propos de la dureté des derniers sièges qui équipent les rames Océane, en circulation sur les lignes de l’ouest de la France.

Comme les sièges de seconde classe, ceux de première classe bénéficieront de têtières réglables en hauteur. © THIBAUT CHEREAU / OUEST-FRANCE Comme les sièges de seconde classe, ceux de première classe bénéficieront de têtières réglables en hauteur.

Dernière innovation qui fait la fierté de la SNCF, les têtières de ses futurs sièges seront réglables en hauteur.

PHOTO - Brigitte Macron étincelante en rose pour sa visite officielle à Athènes

  PHOTO - Brigitte Macron étincelante en rose pour sa visite officielle à Athènes La première dame a accompagné le président pour son déplacement en Grèce. Elle en a profité pour honorer un engagement de son côté et n'a pas manqué de se mettre sur son 31 pour l'occasion.Le président de la République française, Emmanuel Macron et sa femme, la première Dame, reçoivent le président de la République fédérale d'Allemagne, et sa femme, la première Dame pour un déjeuner de travail au palais de l'Elysée à Paris, France, le 26 avril 2021.

Quand sera-t-il sur les rails ?

Dans moins de trois ans. La SNCF veut faire rouler son TGV M dès 2024. L’objectif à peine voilé serait même de pouvoir le faire rouler pour l’ouverture des Jeux olympiques à Paris. D’après nos informations, la première motrice du TGV est achevée et débute ses tests dans l’usine Alstom de Belfort. Les essais en conditions réelles sont prévus pour 2023. La SNCF a commandé 100 rames au constructeur ferroviaire pour un total environ 2,5 milliards d’euros, soit 25 millions d’euros par rame. Elle devrait en recevoir trois en 2024 puis douze par an à partir de 2025 au lieu de neuf initialement. Emmanuel Macron a annoncé que la cadence de livraison augmenterait pour soutenir la filière. En contrepartie, l’État va annuler deux taxes sur la grande vitesse, la contribution de solidarité territoriale (CST) et la taxe sur le résultat des entreprises ferroviaires (TREF) à partir de 2023. Le gain sera d’environ 200 millions d’euros pour la SNCF, qui pourra donc acheter plus de rames.

Du côté des conducteurs, les règles vont aussi changer. « Il y aura moins de conducteurs formés au TGV M, précise Pascal Desaunay. Ils ne conduiront que ce modèle pour se familiariser avec, pouvoir déceler ses défauts et les faire remonter. »

Est-ce qu’on le verra dans l’Ouest ?

Le TGV M va d’abord être déployé sur les lignes du sud-est. Il ne roulera donc pas tout de suite sur la LGV Atlantique. On devrait quand même pouvoir l’apercevoir en Bretagne lors de sa campagne d’essai.

macron inaugure la collection d'art Morozov à Paris .
Paris (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a mardi l'ouverture à la Fondation Louis Vuitton à Paris de l'exposition construite à la collection d'art construite par des frères industriels russes Ivan et Mikhail Morozov à le tournant du 20ème siècle.

usr: 3
C'est intéressant!