•   
  •   

France Présidentielle : comment les Républicains tentent de trouver une solution

21:30  21 septembre  2021
21:30  21 septembre  2021 Source:   lejdd.fr

républicains divisés sur la force de Trump comme possible 2024 Candidat

 républicains divisés sur la force de Trump comme possible 2024 Candidat Une majorité de républicains estiment que l'ancien président Trump devrait être le chef de file du GOP, mais ils restent divisés sur le point de savoir si l'ex-président serait un candidat fort s'il décide de Saluez une offre dans l'élection 2024, selon un nouveau sondage.

Demain Les Républicains se retrouvent en bureau politique pour déterminer les deux options proposées aux militants, réunis en congrès samedi, pour trouver une méthode de départage de leurs candidats à la présidentielle. © Sipa

Demain Les Républicains se retrouvent en bureau politique pour déterminer les deux options proposées aux militants, réunis en congrès samedi, pour trouver une méthode de départage de leurs candidats à la présidentielle.

Une première étape dans une semaine importante. Demain soir, Les Républicains doivent débattre de la présidentielle 2022 et de la manière de départager leurs candidats. Un bureau politique (BP) doit permettre d'entériner deux options, qui seront ensuite proposées au vote des militants samedi, lors d'un congrès dématérialisé.

Lire aussi - Election présidentielle : semaine décisive pour la droite avant le vote des adhérents Les Républicains

Doubler le salaire des profs ? Sa proposition critiquée de toutes parts, Hidalgo se défend

  Doubler le salaire des profs ? Sa proposition critiquée de toutes parts, Hidalgo se défend Dans son livre à paraître mercredi 15 septembre, la maire de Paris désormais candidate à la présidentielle propose de « multiplier par deux au moins le traitement de toutes les personnes au contact avec les élèves ».« Ça fait +60 milliards par an ! Hum. Moi, je préfère satisfaire les demandes des syndicats enseignants. Et mettre le paquet sur les créations de postes. Le PS a aussi perdu sa “culture de gouvernement” », a notamment réagi sur Twitter le leader des Insoumis, lui aussi candidat à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon.

Interminable débat sur le mode de départage. Deux propositions semblent plus particulièrement retenir l'intérêt des dirigeants du parti. Première solution : un scrutin, a priori électronique, réservé aux adhérents et aux sympathisants acceptant de figurer sur un fichier qui sera mis à disposition du futur candidat. Ce vote, qui ressemble à une primaire, n'en aurait pas le nom tant l'élection de 2016 a laissé des traces. Deuxième proposition : un vote en congrès, réservé aux militants à jour de cotisation.


Vidéo: Présidentielles 2022 en France : une primaire pour les Républicains ? (Dailymotion)

Des nuances à prévoir. Dans le cas d'un vote en congrès, il faut aussi imaginer des adaptations possibles. Faut-il l'élargir aux partenaires de LR? C'est un enjeu qui compte pour certains candidats, comme Valérie Pécresse. Cette dernière est ainsi soutenue par Hervé Morin, présidents des Centristes. Jean ­Leonetti, chargé par LR ­d'organiser le mode de ­désignation, propose que l'intégration à ce congrès des mouvements alliés, qui ­représenteraient moins de 10% du futur corps électoral, soit actée dès ce soir en BP.

Le monde parallèle d’Eric Zemmour, épisode 2 : 22 contre-vérités passées au crible

  Le monde parallèle d’Eric Zemmour, épisode 2 : 22 contre-vérités passées au crible L’essayiste et candidat potentiel à l’élection présidentielle prend ses aises avec la réalité des faits. Après un premier épisode, « l’Obs » a listé une nouvelle série de contre-vérités.Le polémiste est désormais « la » figure de l’atmosphère trumpienne de la présidentielle. Cela fait longtemps déjà qu’il a adopté le concept des « faits alternatifs » inventé par l’entourage de l’ancien président américain.

Comment faire revenir Xavier Bertrand? Certains s'imaginent même que l'­option du congrès, susceptible d'obtenir l'aval d'adhérents désireux de garder la main sur le choix du candidat, viserait à favoriser une participation de Xavier Bertrand au scrutin… et sa victoire, à la faveur d'un abandon éventuel des autres ambitieux de la droite. Car le président de la Région des Hauts-de-France a toujours dit qu'il ne voulait pas participer à une primaire. Mais à un congrès?

Un sondage géant. Le président des Républicains, Christian Jacob, dévoilera aussi ce soir, à l'issue du BP, les résultats du sondage géant réalisé par l'Ifop auprès de 15.000 sympathisants de la droite et du centre. Les sondés ont été interrogés sur les cinq prétendants à l'Elysée - la présidente de l'Ile-de-France, Valérie Pécresse, son homologue dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand, l'ancien négociateur du Brexit, Michel Barnier, le député Eric Ciotti et le maire de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin -, leur capacité à remporter le scrutin ou encore à rassembler leur camp. Ils ont aussi été questionnés sur la méthode qui devrait être adoptée pour choisir le candidat de la droite pour 2022.

Schumer et McConnell Trade Stapes sur le Sénat Sol sur la dette Randonnée .
© Kevin Dietsch / Pool Leader minoritaire Sénat Chuck Schumer et le chef de majorité du Sénat Mitch Mitch Mitch Mitch Mitch Mitch Merceur sur le plancher du Sénat le mercredi. Schumer et McConnell Assistent à la certification des voix électorales du collège pour le président-élu Joe Biden, lors d'une session commune du Congrès au Capitole américain le 6 janvier 2021 à Washington, DC. Leader majoritaire du Sénat.

usr: 2
C'est intéressant!