•   
  •   

France Limitation à 80 km/h : les élus locaux toujours remontés contre la mesure

21:45  01 juillet  2018
21:45  01 juillet  2018 Source:   europe1.fr

Autolib': discussions en cours pour un arrêt définitif fin juillet

  Autolib': discussions en cours pour un arrêt définitif fin juillet Les syndicats et le groupe Bolloré sont en cours de discussion pour arrêter définitivement le service de voitures électriques Autolib' le 31 juillet, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Les élus locaux ont demandé "un arrêt progressif" du service Autolib' à horizon fin juillet "afin de prendre le temps de bien informer les usagers et que le groupe Bolloré reclasse ses 254 salariés", a indiqué à l'AFP une porte-parole du syndicat Autolib'. La décision sur la date d'arrêt définitif "(devrait) intervenir lundi", ont affirmé les élus locaux. Le groupe Bolloré a proposé "que le système pour les abonnés se termine le 31 juillet et que tout disparaisse le 31 août", selon un porte-parole. Ils retireront "tout ce qui (leur) appartient, c'est-à-dire les voitures", a précisé le porte-parole.Le groupe a précisé avoir le "souci de poursuivre le service pour les abonnés et pour les salariés" afin "qu'ils aient un temps pour se remettre du contrecoup".

Des panneaux de limitation de vitesse à 80 km / h sont installés en bord de routes (PASCAL PAVANI / AFP). franceinfoRadio France. Ce sont 400 000 kilomètres de routes à double sens et sans séparateur central qui sont concernés par cette mesure . "Je regretterais vraiment que des élus

Limitation à 80 km / h : opération de sensibilisation au péage de Crolles. 80 km / h : " L ’objectif n’est pas d’emmerder le monde", dit Philippe. La semaine dernière il tempêtait comme un beau diable en réclamant l'application de la limitation au 80 à la seule volonté des élus locaux , département par

"Nous allons être victimes d’un ralentissement généralisé avec des conditions de dépassement bien moins sécurisées qu’elles ne l’étaient auparavant", estime un député LR du Cantal.

Limitation à 80 km/h : les élus locaux toujours remontés contre la mesure © Sébastien BOZON / AFP Limitation à 80 km/h : les élus locaux toujours remontés contre la mesure

La mesure a pris effet dimanche à minuit. Sur 400.000 kilomètres de routes nationales et départementales sans séparateur central, il faudra désormais rouler à 80 km/h au lieu de 90. Une mesure assumée par le Premier ministre Edouard Philippe pour réduire le nombre de morts sur les routes. "Pour le dire de façon peut-être un peu triviale, l'objectif, ce n’est pas d’emmerder le monde", estime le chef du gouvernement. Mais la mesure est toujours contestée par certains élus locaux.

Chute de popularité de Macron et Philippe avec les 80 km/h-Odoxa

  Chute de popularité de Macron et Philippe avec les 80 km/h-Odoxa Les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe chutent de cinq et huit points respectivement dans un sondage publié mardi par l'institut Odoxa, qui lie ce recul à la décision d'abaisser à 80 km/h la limitation de vitesse sur les routes. Le chef de l'Etat recueille 41% de bonnes opinions et le Premier ministre 40%, un record d'impopularité pour les deux dirigeants dans ce baromètre mensuel réalisé pour France Inter, l'Express et la presse régionale.

Dans la Creuse, les élus ont décidé symboliquement de ne pas changer les panneaux de signalisation alors que la limitation de vitesse à 80 km / h Sans autoroute, avec une seule deux fois deux voies de 98 km, pour 7 700 km de voirie, beaucoup de Creusois se sentent incompris avec cette mesure .

Les panneaux de limitation à 80 km / h sont en place sur les routes secondaires, recouverts de bâches en attendant le dimanche 1er juillet. L'argument de la sécurité n'a toujours pas calmé la grogne ou convaincu les sceptiques. La mesure ne sera maintenue qui si elle a fait ses preuves.

Les nouveaux panneaux de signalisation pas installés dans la Creuse. Dans la Creuse, aucun panneau annonçant la nouvelle limitation de vitesse n’a été installé. La présidente LR du département, Valérie Simonet, justifie sa décision par le fait que la mesure "va contribuer à l'enclavement du département". Si vous roulez à 90 km/h, vous serez quand même flasher par les radars mais vous ne recevrez pas de contravention si vous la contester. Le but du gouvernement est, pour l'instant, de faire de la pédagogie.

"Des conditions de dépassement bien moins sécurisées". Dans le département voisin du Cantal, le député LR Vincent Descoeur s’est battu à l'Assemblée, sans succès, pour obtenir des dérogations sur certains axes. "Ce que je vais m’attacher à faire, c'est apporter la preuve que ce que je prédisais va se réaliser et cela ne me réjouis pas", explique-t-il au micro d'Europe 1. "En roulant à 80km/h, on va être dans l'impossibilité de doubler les véhicules lourds et nous allons être victimes d’un ralentissement généralisé avec des conditions de dépassement bien moins sécurisées qu’elles ne l’étaient auparavant", conclut-il.

Dieudonné : des élus se mobilisent contre sa venue en Corse .
Jugé «antisémite», l'humoriste n'est pas le bienvenu sur l'île de Beauté. Alors qu'il doit se produire les 15 et 16 juillet à Porto-Vecchio et Ajaccio avec son spectacleL'Émancipation, les représentants locaux essaient d'annuler les représentations souvent clandestines. © JACQUES DEMARTHON/AFP Le polémiste Dieudonné doit se produire les 15 et 16 juillet en Corse. Les élus locaux se mobilisent pour annuler sa venue. La spécialité de Dieudonné est devenue ces dernières semaines de contourner les interdictions de ses spectacles L'Émancipation en utilisant la tromperie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!