•   
  •   

France Tempête Aurore. Rafales à plus de 130 km/h et vigilance orange pour onze départements

07:15  21 octobre  2021
07:15  21 octobre  2021 Source:   ouest-france.fr

Yves Montand : on a retrouvé Aurore Drossart, qui n’a jamais douté être sa fille

  Yves Montand : on a retrouvé Aurore Drossart, qui n’a jamais douté être sa fille Il y a presque 30 ans, après qu’Yves Montand ne se soit présenté à un test génétique, le Tribunal de Paris jugeait qu’Aurore Drossart était bien la fille que l’acteur avait eue avec une de ses anciennes compagnes, Anne Drossart. Mais un second jugement a par la suite déclaré le contraire. Aujourd’hui, Aurore Drossart a 46 ans. Et n’a jamais douté de son ascendance. Elle se dit guerrière, combattive au nom de la justice. Elle met même une majuscule au mot « Justice ».

Les rafales de vent sur les côtes de la Manche ont dépassé 130 km/h, avant de se décaler vers l'Est. © Stéphane CUGNIER Les rafales de vent sur les côtes de la Manche ont dépassé 130 km/h, avant de se décaler vers l'Est.

La tempête Aurore a soufflé toute la nuit sur la Bretagne et la Normandie, avant de se décaler vers les Hauts de France puis les départements de l’Est. Aucun dégât majeur n’a été signalé, mais les pompiers ont multiplié les interventions. Les effets de ce premier coup de vent automnal ont été ressentis en région parisienne, mais aussi au Royaume-Uni.

Le coup de vent qui balaie le nord de la France depuis mercredi après-midi a progressé vers l’est dans la nuit de mercredi à jeudi, amenant Météo France à placer en vigilance orange désormais 11 départements, dont quatre nouveaux.

Neuf départements de l'Ouest et du Nord en vigilance orange vent violent

  Neuf départements de l'Ouest et du Nord en vigilance orange vent violent La nouvelle perturbation pluvieuse et venteuse qui aborde la Bretagne mercredi en fin de journée "se décale vers l'est en cours de nuit et va concerner une bonne moitié nord du pays mais surtout la Bretagne, la Normandie puis les Hauts de France", indique Météo-France dans son dernier bulletin. © JEAN-PIERRE DE MANN / ROBERT HARDING HERITAGE / ROBERTHARDING / AFP Météo-France a placé six nouveaux départements en vigilance orange, portant à neuf le nombre de départements sous surveillance dans l'Ouest et le Nord pour des "vents violents" attendus mercredi soir et dans la nuit.

Ces nouveaux départements sont l’Aisne, les Ardennes, la Marne et la Meuse. Ils viennent s’ajouter à sept autres départements qui sont le Calvados, les Côtes-d’Armor, l’Eure, la Manche, l’Oise, la Seine-Maritime et la Somme.

Météo France annonce une fin de suivi pour deux autres, le Finistère et le Morbihan.

Les rafales, qui ont parfois atteint plus de 130 km/h, ont provoqué des dégâts difficiles à évaluer en cours de nuit. Des chutes d’arbres, notamment dans la région de Quimperlé (sud Finistère) ont entraîné des coupures de routes.

Des toitures se sont envolées par endroits, comme dans le secteur de Rostrenen (Côtes-d’Armor). Des coupures d’électricité ou des chutes au sol de lignes téléphoniques ont également été signalées.

inondations alors que la tempête Aurore frappe le sud de l'Angleterre

 inondations alors que la tempête Aurore frappe le sud de l'Angleterre © Fourni par la Ville AM ​​ Les services d'urgence ont reçu un nombre élevé d'appels de personnes qui signalent des inondations après le sud de l'Angleterre ont été touchées pendant la nuit par de fortes pluies et des vents violents d'une tempête passant de la France.

Bien qu’ils ne soient pas concernés par l’alerte météo, les départements de la région parisienne ont également été touchés par « Aurore ». Effondrement de cheminées, arbres déracinés ou panneaux de signalisation endommagés sont à déplorer, mais les services de secours n''enregistrent, pour l’heure, aucun bilan humain.

Vers minuit, la dépression « Aurore » était centrée au nord du Cotentin, a indiqué Météo France. « Les vents violents d’ouest à nord-ouest quittent le nord Bretagne et abordent les côtes ouest du département de la Manche avec des rafales comprises entre 130 et 140 km/h sur le littoral et entre 90 et 100 km/h dans l’intérieur », selon le dernier bulletin météo publié à 1 h jeudi matin.

Le pass passe, Aurore tempête fort, la pauvreté première priorité… L’actu de ce jeudi matin

  Le pass passe, Aurore tempête fort, la pauvreté première priorité… L’actu de ce jeudi matin Ce qu’il faut savoir pour bien commencer la journée.La tempête Aurore fortement ressentie dans l’Ouest et le Nord. Routes coupées, toitures envolées, coupures d’électricité : les premiers effets du coup de vent qui balaie depuis mercredi après-midi l’ouest et le nord ont commencé à se faire sentir, en particulier dans plusieurs des neuf départements placés en vigilance orange par Météo France. Les départements concernés sont les suivants : Calvados, Côtes-d’Armor, Eure, Finistère, Morbihan, Manche, Oise, Seine-Maritime et Somme.

Météo France précise avoir relevé dans les trois heures précédant ce bulletin des rafales de 135 km/h à Granville (Manche), 131 km/h à Barneville (Manche), 125 km/h à l’île de Bréhat (Côtes-d’Armor) et à Belle Île (Morbihan).

Le « coup de vent » a été localement violent, du Cotentin à la Haute-Normandie, tempétueux surtout près des côtes, s’étendant en fin de nuit et début de matinée vers la Picardie puis la Champagne et les Ardennes.

La dépression « devrait se situer au nord des côtes du Pas de Calais vers 4 h » du matin, selon l’institution. « C’est à l’arrière de la dépression que les plus violentes rafales seront enregistrées avec des vents orientés ouest à nord-ouest », fait savoir Météo France.

« Les fortes rafales actuellement observées sur le département de la Manche vont gagner l’ensemble des départements normands (l’Orne restant à l’écart des plus fortes valeurs) au cours des prochaines heures, puis vont atteindre le sud de la Picardie en milieu de nuit et enfin gagner Champagne-Ardennes en fin de nuit », ajoute Météo France.

Tempête Aurore: 250.000 foyers privés d'électricité, trains perturbés

  Tempête Aurore: 250.000 foyers privés d'électricité, trains perturbés Quelque 250.000 foyers sont actuellement privés d'électricité dans le nord de la France après le passage de la tempête Aurore, tandis que la circulation des trains est perturbée. Une quinzaine de départements sont encore en vigilance jaune. Plus de 250.000 foyers sont privés d'électricité et la circulation des trains est perturbée dans le nord de la France, principalement en Normandie, en raison des vents violents qui ont balayé le pays dans la nuit de mercredi à jeudi.Quelque 250.000 foyers sont privés d'électricité dans le nord de la France, principalement en Normandie, a indiqué Enedis dans un communiqué à l'AFP. Environ 3.

« Associée à la tempête Aurore, une vigilance jaune vagues-submersion est également balisée pour le Finistère, le Morbihan et la Seine-Maritime en raison d’une aggravation de l’état de mer et d’une surélévation du niveau de la mer (surcote) dans un contexte de vives-eaux (coefficient de marée de 90) », rappelle Météo France.

Plusieurs ponts ont vu leur circulation limitée à certains types de véhicules comme le pont de Cheviré à Nantes, voire ont été totalement fermés, comme le viaduc de Calix dans l’agglomération de Caen.

Mercredi en début de soirée, 119 km/h en rafales avaient été relevés à Saint-Brieuc et 118 km/h à Rostrenen (Côtes-d’Armor), et jusqu’à 132 km/h au sémaphore de BegMeil (Finistère).

La tempête n’a pas épargné l’autre côté de la Manche. Les côtes britanniques ont été secouées par les rafales. Embarcations et jetées ont été submergées par les vagues dans plusieurs villes portuaires des Cornouailles.

Covid-19 : quels sont les départements où le taux d'incidence est supérieur à 50 ? .
L'épidémie repart en France alors que le taux d'incidence a augmenté de 4,4% en une semaine. Dans certains départements, le virus circule chez les populations plus âgées. © GAIZKA IROZ / AFP L'épidémie repart en France avec une vingtaine de départements disposant d'un taux d'incidence supérieur à 50. On pourrait croire que l'épidémie aime jouer avec nos nerfs. Alors que les indicateurs repartaient au vert, le nombre de cas liés au Covid-19 augmente à nouveau en France. Sur la semaine du 15 au 21 octobre, on compte en moyenne 4873 contaminations quotidiennes, soit + 4,4% en sept jours.

usr: 1
C'est intéressant!