•   
  •   

France 3e dose, tests, pass… Ce qu’on peut attendre des annonces d’Olivier Véran ce midi

14:30  25 novembre  2021
14:30  25 novembre  2021 Source:   nouvelobs.com

Troisième dose, tests, masque… Ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement sur le Covid-19

  Troisième dose, tests, masque… Ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement sur le Covid-19 Face au rebond épidémique qui ne cesse de s’amplifier depuis plusieurs jours, Olivier Véran le ministre de la Santé a annoncé un ensemble de nouvelles mesures ce jeudi. Objectif affiché du gouvernement : «sauver les fêtes de fin d’année». Your browser does not support this video On espérait les jours d’annonces gouvernementales sur le Covid-19 derrière nous. Une fois de plus, le virus et son variant delta font mentir les pronostics, avec une cinquième vague qui monte désormais à toute vitesse sur le territoire français.

  3e dose, tests, pass… Ce qu’on peut attendre des annonces d’Olivier Véran ce midi © Copyright 2021, L'Obs

Alors que le nombre de cas ne cesse d’augmenter, le ministre de la Santé va annoncer plusieurs mesures, dont vraisemblablement la réduction de la validité des tests pour les non-vaccinés de 72 à 24 heures.

Etendre les rappels de vaccins anti-Covid, durcir le pass sanitaire… Confronté à la forte reprise du Covid-19 en Europe, le gouvernement français doit annoncer ce jeudi 25 novembre plusieurs mesures, sans envisager pour l’heure un couvre-feu ou un reconfinement comme dans d’autres pays.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’exprimera à 12h30 pour présenter de nouvelles mesures destinées à faire face à la crise sanitaire, alors que le nombre de cas augmente très rapidement en France depuis plusieurs jours, atteignant 32 591 nouvelles contaminations mercredi selon Santé publique France, au plus haut depuis le 24 avril. Olivier Véran précisera à qui la dose de rappel – la troisième, dans la plupart des cas – de vaccin anti-Covid sera ouverte dans les prochaines semaines, ont indiqué des sources parlementaires et gouvernementales à l’AFP.

Coronavirus : Olivier Véran assure qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter « d’embouteillages » pour le rappel vaccinal

  Coronavirus : Olivier Véran assure qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter « d’embouteillages » pour le rappel vaccinal 18 millions de Français sont censés se faire vacciner en sept à huit semaine © FRANCOIS GREUEZ/SIPA Des doses de vaccins préparés dans un centre de vaccination de Douai après les annonces du gouvernement. TUT TUT - 18 millions de Français sont censés se faire v Pour Olivier Véran, tous les Français éligibles au rappel vaccinal pourront recevoir leur 3e dose de vaccin anti-Covid à temps.

Actuellement, les plus de 65 ans peuvent la recevoir, ainsi que les personnes à risque et les soignants. Les plus de 50 ans y auront accès à partir du 1er décembre et la Haute Autorité de Santé a recommandé ce jeudi matin de l’élargir à tous les adultes de plus de 18 ans.

Faire « peser la contrainte » sur les non-vaccinés

A partir du 15 décembre, la validité du pass sanitaire chez les plus de 65 ans sera conditionnée à une dose de rappel six mois après la dernière injection. De source gouvernementale, l’exécutif est décidé à aller encore plus loin en l’ouvrant rapidement à tous les adultes, comme l’envisageaient aussi le Conseil scientifique et le Conseil d’Orientation de la Stratégie vaccinale, deux instances consultatives, ces derniers jours.

Vaccination : La France a-t-elle les moyens logistiques pour gérer une nouvelle campagne ?

  Vaccination : La France a-t-elle les moyens logistiques pour gérer une nouvelle campagne ? Alors que dès ce samedi, tous les adultes pourront prendre rendez-vous pour avoir une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19, c’est déjà l’afflux de demandes sur les plateformes de réservation © AFP Illustration d'une personne vaccinée par le produit de Pfizer à Paris.

Selon deux sources parlementaires, le délai d’écart entre le dernier vaccin et la dose de rappel serait ramené de six à cinq mois. La validité du test anti-Covid pour les non-vaccinés voulant profiter du pass sanitaire devrait, lui, passer de 72 heures à 24 heures.

Il faut faire « peser la contrainte » sur les Français qui ont fait « le choix de ne pas se faire vacciner », indiquait Gabriel Attal. « Les vaccins pour les enfants de 5 à 11 ans ont été évoqués mais on nous a dit que ce ne serait pas avant 2022 et sous réserve de l’avis de l’Agence européenne des Médicaments », a indiqué à l’AFP le député Bertrand Pancher (Libertés et territoires).

Quant au port du masque, il pourrait être rendu obligatoire dans tous les lieux intérieurs où le pass sanitaire est demandé (restaurants, centres commerciaux, lieux de spectacle, musées, etc). Voire dans quelques lieux extérieurs à forte concentration de personnes comme les marchés de Noël, à la discrétion des préfets.

Coronavirus en Paca : Pass sanitaire ou pas, le casse-tête des mairies pour leur marchés de Noël

  Coronavirus en Paca : Pass sanitaire ou pas, le casse-tête des mairies pour leur marchés de Noël Annoncée par Olivier Véran, l'obligation du pass sanitaire pour accéder aux marchés de Noël n'a pas encore été publiée au « Journal officiel » mais donne des sueurs froides aux mairies © SYSPEO/SIPA Le marché de Noël de Cannes, en 2020 CORONAVIRUS - Annoncée par Olivier Véran, l'obligation du pass sanitaire pour accéder aux marchés de Noël n'a pas encore été publiée au « Journal officiel » mais donne Pass ou pas pass ? Avant les annonces d'Olivier Véran de ce jeudi visant à contenir le rebond de Covid-19, la règle était relativement simple.

Un renforcement des contrôles du pass sanitaire dans les restaurants, les cinémas et les transports ainsi qu’un renforcement des campagnes de tests de dépistage dans les écoles sont également envisagés.

« Sauver les fêtes de fin d’année »

« Le constat est sans appel : notre situation épidémique se dégrade », résumait mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie d’un conseil des ministres et d’un conseil de défense sanitaire. Pour l’exécutif, il s’agit de « sauver les fêtes de fin d’année », a-t-il souligné.

Ces deux réunions, tenues en l’absence physique du Premier ministre Jean Castex lui-même testé positif au Covid, ont déjà permis au gouvernement de largement baliser le terrain, en écartant un couvre-feu ou un reconfinement sur le modèle de l’Autriche, qui a pris voici quelques jours cette mesure d’une sévérité sans précédent en Europe depuis le début des campagnes de vaccination.

D’autres confinements, en réalité moins stricts, avaient déjà été décrétés dans d’autres pays comme la Lettonie et les Pays-Bas, alors que l’Europe est redevenue, cet automne, l’épicentre mondial de la pandémie.

Rappel vaccinal, port du masque dans les lieux fermés, passe sanitaire : le détail des annonces d’Olivier Véran

  Rappel vaccinal, port du masque dans les lieux fermés, passe sanitaire : le détail des annonces d’Olivier Véran Olivier Véran a annoncé l’ouverture, dès samedi, à une dose de rappel « dès cinq mois après la dernière injection », qui sera nécessaire pour conserver le passe sanitaire. Les tests PCR et antigéniques ne seront valables que vingt-quatre heures pour le passe sanitaire. Il n’est à ce stade envisagé « ni confinement, ni couvre-feu » pour lutter contre la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 que connaît actuellement la France et qui est « sans conteste plus forte, plus longue que (…) celle de cet été », a commencé par rassurer, jeudi 25 novembre, le ministre de la santé, Olivier Véran, en introduction des mesures qu’il a annoncées pour end

Mais, en France, ce type de mesure n’est actuellement envisagé « ni de près ni de loin », selon une source gouvernementale.

La flambée des contaminations dans le pays ne s’accompagne en effet pas pour le moment d’un envol des hospitalisations, malgré une hausse ces derniers jours. Le gouvernement met cette « décorrélation » sur le compte d’un fort taux de vaccination par rapport à d’autres pays européens.

AUSSI SUR MSN - Covid-19: un nouvel autotest pour les enfants de moins de 15 ans sera disponible en pharmacie dès la semaine prochaine

Vaccin contre le Covid-19 : face à l'afflux de demandes, les créneaux pour la dose de rappel ne sont pas encore au rendez-vous .
Avec l'ouverture de la dose de rappel à tous les adultes la semaine dernière, c'est de nouveau la course pour trouver un créneau. Il est, pour le moment, très difficile d'obtenir une place dans un centre ou chez un médecin libéral dans un délai inférieur à deux semaines. © Fournis par franceinfo Les Français se ruent de nouveau sur les plateformes de réservation. Deux jours après avoir annoncé l'ouverture de la dose de rappel à tous les adultes, le 25 novembre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a salué le démarrage en fanfare de cette nouvelle campagne : "Trois millions de rendez-vous ont été pris depuis jeudi.

usr: 1
C'est intéressant!