•   
  •   

France Présidentielle 2022 : Xavier Bertrand peut-il instaurer des peines minimales sans modifier la Déclaration des droits de l’Homme ?

14:35  25 novembre  2021
14:35  25 novembre  2021 Source:   20minutes.fr

Miss France 2022 : cette candidate avait déjà tenté sa chance en 2020

  Miss France 2022 : cette candidate avait déjà tenté sa chance en 2020 La chance lui sourit ! Après avoir été sacrée Première dauphine l’année dernière, Lolita Ferrari a enfin reçu l’écharpe de Miss Poitou-Charente. Grâce à ce titre, la jeune femme de 24 ans a obtenu son ticket pour participer à l’élection de Miss France 2022, le samedi 11 décembre à Caen. Cette année sera peut-être la bonne pour Lolita Ferrari. Le samedi 11 décembre, en direct de Caen, la Miss Poitou-Charentes tentera de décrocher la fameuse couronne de Miss France 2022. Un rêve que la jeune femme de 24 ans touche enfin du bout des doigts.

Sur France Inter, la proposition de Xavier Bertrand de mettre en places des « peines minimales obligatoires » a donné lieu à un débat sur la faisabilité juridique d'un tel changement

FAKE OFF - Sur France Inter, la proposition de Xavier Bertrand de mettre en places des « peines minimales obligatoires » a donné lieu à un débat sur la faisabilité juridique d'un tel changement

Qui, de Léa Salamé ou de Xavier Bertrand, connaissait le mieux son droit constitutionnel lors de leur bref échange sur une proposition de campagne du candidat à l’investiture des Républicains ?

Les auditeurs de France Inter se sont sans nul doute posé la question le 15 novembre après un désaccord apparent entre la journaliste et son invité, survenu après une affirmation de Léa Salamé : « L’une de vos propositions les plus marquantes, c’est donc […] les peines minimales obligatoires pour ceux qui agressent les forces de l’ordre, les magistrats ou les maires. Aujourd’hui, dans l’Etat du droit, vous ne pouvez pas le faire parce que cela enfreint le principe constitutionnel de l’individualisation de la peine, qui se trouve donc dans la Déclaration des droits de l’Homme. »

Congrès Les Républicains : Eric Ciotti et Valérie Pécresse en route pour le second tour

  Congrès Les Républicains : Eric Ciotti et Valérie Pécresse en route pour le second tour Arrivés en tête du premier tour, les deux candidats s’affronteront pour un second vote des adhérents du parti, entre vendredi et samedi. Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin ont annoncé soutenir Valérie Pécresse. En route pour le second tour. Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes à la ligne droitière assumée au sein du parti, a créé la surprise en arrivant en tête du premier tour du congrès LR, avec 25,59 % des voix. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, se qualifie pour le duel final, avec 25 % des scrutins.

A la question de savoir si, « [lui], président », il allait « toucher à la Déclaration des droits de l’Homme », Xavier Bertrand s’est formellement défendu d’une telle initiative : « Le principe de personnalisation des peines, l’individualisation des peines, prévu par la Déclaration des droits de l’Homme, prévu par la Constitution, bien sûr qu’il va être maintenu. Mon pays restera un Etat de droit. Mais l’individualisation se fera entre un maximum et un minimum. Aujourd’hui, il n’y a pas de minimum. »

LR: Eliminés, Barnier, Bertrand et Juvin appellent à voter Pécresse

  LR: Eliminés, Barnier, Bertrand et Juvin appellent à voter Pécresse Sitôt les résultats du premier tour de la primaire LR connus, Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin ont appelé à voter pour Valérie Pécresse. © JULIEN DE ROSA/AFP Dans la course à l'investiture LR pour l'élection présidentielle de 2022, Valérie Pécresse pourra compter sur trois soutiens de poids en vue du second tour de la «primaire» qui l'opposera à Eric Ciotti.

Cette modification, le candidat entend la mener en changeant la Constitution… mais cela impliquerait, selon Léa Salamé, de forcément « casser » l’article 8 de la Déclaration des droits de l’Homme, « qui, selon le Conseil constitutionnel, consacre l’individualisation des peines ». Une affirmation immédiatement démentie par Xavier Bertrand, qui soutient avoir « travaillé cette question avec des juristes et des constitutionnalistes » et réaffirme alors avoir uniquement à modifier la Constitution pour atteindre son objectif.

FAKE OFF

Pour l’équipe de campagne de Xavier Bertrand, jointe par 20 Minutes, « il n’est pas question de toucher à la Déclaration des droits de l’Homme. » « L’idée est que la révision de l’article 66 de la Constitution soit soumise à un référendum, car ce dernier exprime la voix du peuple », nuance-t-elle.

L'article 66 dispose deux principes : que « nul ne peut être arbitrairement détenu » et que « l’autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi. » Il fait donc écho à l'article 8 de la Déclaration des droits de l’Homme, selon lequel « la loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée. »

Présidentielle 2022 : Eric Ciotti dévoile un projet « de rupture » pour sa candidature à l’investiture LR

  Présidentielle 2022 : Eric Ciotti dévoile un projet « de rupture » pour sa candidature à l’investiture LR Le député a particulièrement mis l’accent sur le volet économique « inspiré de François Fillon » © BERTRAND GUAY-POOL/SIPA Eric Ciotti lors du débat télévisé entre les candidat LR à l'investiture présidentielle le 8 novembre 2021. ELECTIONS - Le député a particulièrement mis l’accent sur le volet économique « inspiré de François Fillon » Eric Ciotti sera-t-il le candidat des Républicains pour l’élection présidentielle, qui aura lieu en mai prochain ? C’est en tout cas ce que le député des Alpes-Maritimes espère, alors que son parti devra prendre sa décision lors d’un congrès dans deux semaines.

Selon Michel Verpeaux, professeur émérite de droit public à l’université Panthéon-Sorbonne interrogé par France Inter, la proposition de Xavier Bertrand consisterait à faire « une sorte de dérogation à l’article 8 », qui ne donne pas lieu, « sur le plan du strict droit » à une « impossibilité majeure », mais qui « toucherait à un texte symbolique, mythique qui est la Déclaration des droits de l’Homme ».

Un changement applicable sans modifier la Déclaration des droits de l’Homme

Jean-Paul Markus, professeur de droit public à l’université Paris-Saclay, a également reconnu, sur le site des Surligneurs, la faisabilité de la proposition de Xavier Bertrand… qui diffère de celle des « peines automatiques » à laquelle il avait précédemment fait référence.

« Xavier Bertrand […] n’a pas réitéré sa proposition telle quelle, se limitant à prôner des "peines minimales obligatoires", que le juge serait tenu de prononcer à l’égard de certains crimes ou délits et qui ne pourraient pas être réduites par la suite. C’est très différent, dans la mesure où le juge garde une marge lui permettant d’individualiser la peine infligée », explique ainsi le spécialiste.

Et Jean-Paul Markus d’ajouter : « La peine minimale est donc non seulement possible mais cela existe déjà, le tout étant, selon le Conseil constitutionnel, qu’elle soit proportionnée à la gravité du crime ou délit commis. »

Biathlon: Le programme de la saison 2021-2022 .
Découvrez le programme complet de la Coupe du Monde de biathlon 2021-2022, qui se déroulera du 30 novembre 2021 au 22 mars 2022, avec dix étapes au menu, dont une au Grand-Bornand du 16 au 19 décembre 2021, auxquelles s’ajouteront les épreuves des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin. Programme complet de la saison 2021-2022

usr: 0
C'est intéressant!