•   
  •   

France Vaccination des enfants, passe sanitaire renforcé... Les pistes pour contrer la 5e vague

16:35  05 décembre  2021
16:35  05 décembre  2021 Source:   lexpress.fr

Rappel vaccinal, port du masque dans les lieux fermés, passe sanitaire : le détail des annonces d’Olivier Véran

  Rappel vaccinal, port du masque dans les lieux fermés, passe sanitaire : le détail des annonces d’Olivier Véran Olivier Véran a annoncé l’ouverture, dès samedi, à une dose de rappel « dès cinq mois après la dernière injection », qui sera nécessaire pour conserver le passe sanitaire. Les tests PCR et antigéniques ne seront valables que vingt-quatre heures pour le passe sanitaire. Il n’est à ce stade envisagé « ni confinement, ni couvre-feu » pour lutter contre la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 que connaît actuellement la France et qui est « sans conteste plus forte, plus longue que (…) celle de cet été », a commencé par rassurer, jeudi 25 novembre, le ministre de la santé, Olivier Véran, en introduction des mesures qu’il a annoncées pour end

Un Conseil de défense se tiendra lundi afin de décider de nouvelles mesures pour endiguer la cinquième vague de l'épidémie qui déferle sur la France. Quels sont les leviers disponibles pour lutter contre l'épidémie ?

Contrôle du pass sanitaire à l'entrée d'un restaurant de Bordeaux le 18 août 2021 © afp.com/MEHDI FEDOUACH Contrôle du pass sanitaire à l'entrée d'un restaurant de Bordeaux le 18 août 2021

C'est le deuxième Conseil de défense sanitaire planifié en moins de deux semaines. Entre l'apparition d'un nouveau variant aux caractéristiques inquiétantes et l'envolée de l'épidémie causée par le variant Delta, le gouvernement se réunit ce lundi pour discuter de nouvelles mesures à prendre.

«Plus le taux de vaccination est élevé, plus la mortalité est faible» : ce graphique de la Commission européenne est-il exact ?

  «Plus le taux de vaccination est élevé, plus la mortalité est faible» : ce graphique de la Commission européenne est-il exact ? Plusieurs éléments d’un graphique posté sur Twitter par l’exécutif européen sont contestables, comme le fait que les données ne couvrent qu’une période de quatorze jours. Mais il illustre une «tendance générale».#VaccinesWork («les vaccins fonctionnent»). Le hashtag utilisé par le compte Twitter de la représentation en France de la Commission européenne donne le ton : l’infographie diffusée mardi 23 novembre vise à démontrer que les vaccins contre le Covid-19 sont efficaces, et donc à convaincre les personnes qui ne sont pas encore vaccinées de franchir le pas.

Il faut dire que les indicateurs sont dans le rouge : plus de 50 000 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, selon les derniers chiffres publiés samedi par Santé publique France. Sur les sept derniers jours, la moyenne des nouveaux cas quotidiens s'établit à 40 944, contre moins de 28 000 la semaine précédente, témoignant de l'accélération de cette vague.

LIRE AUSSI>> Omicron : la France doit-elle rendre les tests gratuits ? Des spécialistes nous répondent

"C'est une courbe vertigineuse et donc c'est un Conseil de défense réuni dans ce contexte", a commenté le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Ces mauvais chiffres, à trois semaines de Noël, signifient-ils le retour de restrictions ? Il s'agira de "voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires", a affirmé le Premier ministre Jean Castex, mais "avec pragmatisme, proportion, et avec la même philosophie, une évaluation de la situation et des réponses à apporter", a ajouté le chef de l'Etat Emmanuel Macron vendredi depuis Dubaï.

VRAI OU FAKE. La cinquième vague de l'épidémie de Covid-19 prouve-t-elle que le vaccin est inefficace ?

  VRAI OU FAKE. La cinquième vague de l'épidémie de Covid-19 prouve-t-elle que le vaccin est inefficace ? Les hospitalisations augmentent bien moins vite que les contaminations et les vaccinés sont proportionnellement beaucoup moins hospitalisés que les non-vaccinés. Autant de signes de l'efficacité de la vaccination contre les formes graves de la maladie. Les raisons de la reprise de l'épidémie sont à chercher ailleurs. © Fournis par franceinfo Des contaminations qui repartent à la hausse, en France comme dans d'autres pays d'Europe. Des Etats qui imposent de nouvelles restrictions sanitaires à leur population, comme en Belgique ou aux Pays-Bas.

Dès lors, la France peut-elle prendre des mesures aussi sévères que certains de ses voisins, à l'instar de l'Allemagne qui va interdire l'accès aux commerces non essentiels, restaurants, lieux de culture ou de loisirs aux non vaccinés ? Il n'y aura pas que des restrictions sur la table du prochain Conseil de défense, selon un document du ministère de la Santé consulté samedi par l'AFP. Alors quelles sont les mesures qui pourraient être annoncées ?

  • La vaccination des enfants sur la table

La vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19 sera au programme du Conseil de défense sanitaire lundi. Le ministère affirme dans cette note que "le calendrier précis de la vaccination des 5-11 ans sera précisé à l'issue du Conseil du 6 décembre", et ajoute que "l'ouverture de la vaccination à tous les enfants" de cette classe d'âge est prévue "début janvier 2022". Entre-temps, "les doses de vaccins pédiatriques Pfizer seront livrées" aux pharmacies hospitalières dès le 13 décembre, puis "en ville" à partir de "fin décembre" aux "professionnels de santé habilités".

Coronavirus : Près de 20.000 manifestants anti-pass sanitaire en France

  Coronavirus : Près de 20.000 manifestants anti-pass sanitaire en France Pour le 20e week-end consécutif, des Français ont battu le pavé dans plusieurs villes de France pour protester contre le pass sanitaire © Christophe ARCHAMBAULT / AFP Des manifestants participent à un rassemblement pour prot à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le 27 novembre 2021. EPIDEMIE - Pour le 20e week-end consécutif, des Français ont battu le pavé dans plusieurs villes de France pour prot Un total de 19.

LIRE AUSSI>> Il faut en finir, en France, avec le mythe de l'enfant non concerné par le Covid-19

Une source gouvernementale a toutefois indiqué que la décision reste suspendue à l'avis de plusieurs instances, dont le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) qui n'a pas encore répondu à la saisine de l'exécutif sur ce sujet. La Haute autorité de santé (HAS) n'a pas non plus donné son feu vert à la vaccination de tous les 5-11 ans, qu'elle recommande pour l'instant seulement aux 360 000 enfants "qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie".

  • Avancer les vacances scolaires ?

Alors que le taux d'incidence chez les enfants explose depuis deux semaines, le gouvernement pourrait-il avancer les vacances scolaires comme cela a été fait en Belgique ? Les écoles maternelles et primaires belges vont fermer leurs portes avec une semaine d'avance pour les congés de Noël. Au printemps dernier, la France avait également fait ce choix en fermant les écoles une semaine plus tôt pour les vacances d'avril. La mesure n'est pas à l'étude, selon plusieurs acteurs interrogés par le JDD.

London Covid: Lorsque vous serez admissible à votre vaccin contre le Booster NHS et comment l'obtenir

 London Covid: Lorsque vous serez admissible à votre vaccin contre le Booster NHS et comment l'obtenir Le gouvernement a annoncé hier que toutes les personnes âgées de 18 ans et plus doivent être proposées à un vaccin de booster Covid-19 dans le cadre des efforts visant à lutter contre la propagation de la nouvelle variante Omicron. Au milieu de cette annonce lundi 29), de nombreux Britanniques ont été rapides pour accéder au service de réservation NHS, pour trouver une longue file d'attente en ligne et / ou qu'ils étaient incapables de réserver leur vaccin .

  • Renforcement des gestes barrières

Face à la flambée épidémique, de nombreux départements ont rétabli le port du masque obligatoire en extérieur, comme l'Aisne, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, l'Ariège, les Bouches-du-Rhône, le Cher, les Côtes-d'Armor, les Deux-Sèvres, l'Eure, l'Eure-et-Loir... Une mesure qui pourrait être étendue à tout le territoire ? Une piste qui ne serait pas exclue à en croire nos confrères de LCI, selon lesquels le renforcement des gestes barrières doit être examiné.

  • Un retour au télétravail généralisé ?

C'est l'un des leviers qui n'a pas encore été activé face à la cinquième vague. Le retour généralisé au télétravail est une possibilité. "Qu'est-ce qui nous reste dans la boîte à outils que nous n'avons pas encore suffisamment utilisé ? Le télétravail est un des points", expliquait ainsi le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy mi-novembre dans Les Echos.

LIRE AUSSI>> Retour du Covid : pourquoi le gouvernement est si frileux sur le télétravail

Pour le moment, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a encouragé les entreprises à revenir au télétravail, sans l'imposer. "Il y a un protocole très strict qui s'applique en entreprise. L'enjeu est d'appliquer avec beaucoup plus de rigueur ce protocole. Aujourd'hui, on ne va pas fixer une obligation pour les entreprises, mais moi, j'invite les employeurs à favoriser le télétravail et à définir les règles avec les représentants des salariés", avait-elle déclaré sur franceinfo, le 26 novembre. La mesure est toujours dans les tiroirs.

  • Un passe sanitaire renforcé

Un premier tour de vis sur le passe sanitaire a été décidé au dernier Conseil de défense. Pourrait-il être davantage contraignant ? A ses débuts, il était exigé pour entrer dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2. Cette mesure pourrait donc revenir sur la table. Toutefois, à quelques semaines des fêtes de fin d'année, elle pourrait être un frein pour l'économie.

En revanche, plusieurs préfets ont décidé de le rendre obligatoire pour accéder à des festivités tels que les marchés de Noël. Selon LCI, un retour des jauges dans différents lieux fréquentés par du public pourrait être décidé.

Covid-19 : omicron pas plus grave que delta, selon Anthony Fauci .
Cinquième vague, troisième dose, variant omicron, bilan épidémique, nouveaux traitements, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé ce lundi soir trois mesures pour ralentir la cinquième vague : un renforcement du protocole dans les écoles primaires, l’ouverture de la vaccination des 5-11 ans avant la fin décembre sous réserve du feu vert des instances scientifiques et éthiques, et la fermeture à compter de vendredi et pour quatre semaines des discothèques.

usr: 2
C'est intéressant!