•   
  •   

France Passe sanitaire, masques, télétravail...ce que le Conseil de défense pourrait annoncer ce lundi

08:03  06 décembre  2021
08:03  06 décembre  2021 Source:   ouest-france.fr

US CDC Stage pour recommander les Américains vaccinés Porter des masques à l'intérieur dans certains cas - Sources

 US CDC Stage pour recommander les Américains vaccinés Porter des masques à l'intérieur dans certains cas - Sources par David Shepardson © Reuters / Andrew Kelly Les gens portent des masques comme ils traversent un métro piétonnier, car les cas de la variante de coronavirus infectieux, continuent de monter dans New York City, New York Washington (Reuters) - Les centres américains de contrôle des maladies et de prévention (CDC) sont fixés mardi pour recommander les Américains entièrement vaccinés portent des masques à l'intérieur dans au moins certains cas, comme la variante de Delta plus transmissible de la

Conseil des ministres. - Depuis le lundi 29 novembre 2021, seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire ». Qu'est- ce que le « pass sanitaire » ? Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l'application

Des employés portent des masques de protection et respectent les distances sociales dans un bureau de La Défense (Paris), le 7 octobre 2020. Christophe archambault / afp. Si les gestes barrières continuent de prévaloir, il souffle sur cette rentrée 2021 un vent de retour à la normale Excepté dans les entreprises spécifiquement visées par la loi dont les personnes travaillent en contact avec le public (notamment dans les restaurants, cinémas, musées et dans les trains des grandes lignes), où le passe sanitaire est obligatoire depuis lundi , ce dernier ne peut pas être demandé.

Des passants portent le masque, rue le Bastard, à Rennes (Ille-et-Vilaine). Photo d'illustration. © Archives Ouest-France Des passants portent le masque, rue le Bastard, à Rennes (Ille-et-Vilaine). Photo d'illustration.

Un nouveau Conseil de défense sanitaire est prévu ce lundi 6 décembre. Et, si le confinement et le couvre-feu ne semblent pas faire partie des pistes envisagées, le gouvernement n’a toutefois pas exclu d'annoncer de nouvelles mesures dans l'espoir de casser la courbe « vertigineuse » de la cinquième vague de Covid-19 en France. On fait le point.

Moins d'un mois avant les fêtes de fin d'année, c'est un air de « déjà vu » qui plane, une fois de plus.

42 252 nouveaux cas comptabilisés dimanche, plus de 11 000 patients hospitalisés, seuil qui n'avait plus été atteint depuis fin août, hausse des taux d'incidence... Pour casser la courbe « vertigineuse » de la cinquième vague de Covid-19 et contenir la progression du variant Omicron dont on ignore encore la dangerosité, un nouveau Conseil de défense sanitaire doit avoir lieu ce lundi 6 décembre.

train passagers expriment des opinions partagées sur le retour des masques

 train passagers expriment des opinions partagées sur le retour des masques Certains passagers du train ont frappé dehors à la décision de masques ré-appliquer les transports en commun et dans les magasins, tandis que d'autres ont critiqué ceux qui refusent de se couvrir le visage dans les espaces clos.

Un Conseil de défense sanitaire se tient mercredi. «La cinquième vague est là», alertait Gabriel Attal, mercredi 17 novembre, et la France n'y échappe pas. Depuis plusieurs semaines, le monde et particulièrement l'Europe sont touchés par un rebond épidémique d'ampleur. Mais cela pourrait même aller encore plus vite : lundi , lors de la Journée de l'Ordre des pharmaciens à Paris, Jean-François Delfraissy a révélé que le Conseil scientifique avait «poussé» pour que la troisième dose soit conditionnée au passe sanitaire «dès le milieu de la semaine prochaine».

Gestes barrière, vaccination, passe sanitaire … Ces pommes de discorde ont envahi tous les compartiments de la vie quotidienne, dans le cercle familial et amical, et le monde du travail ne fait pas exception. Si la révolution du télétravail a été abondamment analysée et commentée, la vie au bureau a elle aussi subi des bouleversements visibles ( masques , distanciation…) et d'autres «Cette rentrée au bureau génère beaucoup d'appréhension chez les salariés, observe la psychologue Valentina Urreiztieta, spécialiste de la qualité de vie au travail dans le cabinet de conseil Empreinte Humaine.

Il s'agira de « voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires », a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, jeudi 2 décembre.

« On fera, comme toujours, avec pragmatisme, proportion, et avec la même philosophie, une évaluation de la situation et des réponses à apporter », a assuré vendredi 3 décembre, le chef de l'État Emmanuel Macron.

Cela présage-t-il un retour de restrictions ? La France va-t-elle prendre des mesures aussi sévères que certains de ses voisins européens ? Plusieurs pistes sont sur la table.

Renforcer le passe sanitaire ?

La France fera-t-elle comme l'Allemagne qui va interdire l'accès aux commerces non essentiels, restaurants, lieux de culture ou de loisirs aux non vaccinés ? La question reste entière.

Ile-de-France : Pourquoi la fin des métros bondés, ce n’est pas pour tout de suite

  Ile-de-France : Pourquoi la fin des métros bondés, ce n’est pas pour tout de suite Le confinement et la hausse du télétravail qui a suivi n’ont pas fait disparaître les heures de pointe dans les transports franciliens © ClÈment Follain / 20 Minutes Les heures de pointe dans les transports en commun n'ont pas disparu avec l'épidémie de coronavirus. TRANSPORTS - Le confinement et la hausse du télétravail qui a suivi n’ont pas fait disparaître les heures de pointe d Portées disparues pendant le confinement, elles sont déjà de retour. Les heures de pointe, qui pourrissent le trajet de milliers de voyageurs franciliens.

Covid-19 Masques , télétravail , open-spaces Quant au télétravail , il "reste recommandé" et "il faut le mettre en place chaque fois que c'est Je suis censé retourner au travail en septembre, je pense que malgré cette annonce il n’y aura aucun changement vis à vis de mon employeur. Vouloir qu'on l'impose, non, ça passe pas. Le télétravail peut à temps plein, c'est une idée qui m'angoisse perso.

L'obligation de passe sanitaire s'applique-t-elle à tout le personnel des lieux concernés? Qui sera chargé du contrôle du passe sanitaire des salariés? Le masque reste-t-il obligatoire pour les salariés des établissements soumis au passe sanitaire ? Les entreprises devront-elles payer les tests de leurs employés qui ne souhaitent pas se faire vacciner? Quelles sanctions en cas de refus de présentation du passe sanitaire ? Quelles sont les prochaines échéances? Combien de temps l'obligation de passe sanitaire devrait-elle durer, et pourrait -elle être étendue?

Une chose est sûre, selon Europe 1, le ministère de l'Intérieur devrait une nouvelle fois « annoncer le renforcement des contrôles du passe sanitaire dans les établissements recevant du public ».

Vacciner les 5-11 ans ?

Selon un document du ministère de la Santé consulté par l'AFP, la question de « la possible vaccination prioritaire des enfants de 5 à 11 ans » sera à l'ordre du jour du du Conseil de défense sanitaire de lundi. Le ministère y affirme même que « le calendrier précis de la vaccination des 5-11 ans sera précisé à l'issue du Conseil du 6 décembre », et ajoute que « l’ouverture de la vaccination à tous les enfants » de cette classe d'âge est prévue « début janvier 2022 ».Une source gouvernementale a toutefois indiqué à l'AFP que la décision reste suspendue à l'avis de plusieurs instances, dont le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) qui n'a pas encore répondu à la saisine de l'exécutif sur ce sujet. La Haute autorité de santé (HAS) n'a pas non plus donné son feu vert à la vaccination de tous les 5-11 ans, qu'elle recommande pour l'instant seulement aux 360 000 enfants « qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie ».

Avancer les vacances ?

Vaccination des enfants, passe sanitaire renforcé... Les pistes pour contrer la 5e vague

  Vaccination des enfants, passe sanitaire renforcé... Les pistes pour contrer la 5e vague Un Conseil de défense se tiendra lundi afin de décider de nouvelles mesures pour endiguer la cinquième vague de l'épidémie qui déferle sur la France. Quels sont les leviers disponibles pour lutter contre l'épidémie ?

Lors du dernier Conseil de défense , mercredi passé , l'hypothèse d'un retour des mesures territorialisées a également été évoquée. Pour l'heure, le variant Delta ne circule pas uniformément sur le territoire: en Nouvelle-Aquitaine, en Ile-de-France et en région Paca, plus de 50% des tests criblés sont touchés par la La ministre du Travail Elisabeth Borne a indiqué que le protocole sanitaire national en entreprise allait évolué pour faire face à la cinquième vague du Covid-19. Des changements qui concernent notamment la restauration collective. Le télétravail n'est pour l'instant pas imposé.

Deux conseils de défense mardi et mercredi. Le président Emmanuel Macron a réuni mardi matin un conseil de défense consacré au Covid-19. Son premier ministre, Jean Castex, recevra en fin de journée « les forces politiques » , notamment des chefs de partis et de groupes parlementaires de la « On avait prévu qu ’ il y aurait cette deuxième vague, mais nous sommes nous-mêmes surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis dix jours » , a déclaré le professeur Delfraissy lundi sur RTL . « La deuxième vague va probablement être plus forte que la première » , a-t-il craint, en

La Belgique a déjà franchi le pas et annoncé vendredi que ses écoles maternelles et primaires fermeraient leurs portes pour les congés de Noël avec une semaine d'avance. Si plusieurs épidémiologistes y sont favorables, la mesure n'est « pas du tout à l'ordre du jour » en France, affirme une source proche du gouvernement interrogée par LCI, dimanche 5 décembre.

Également interrogé par LCI sur le sujet, le virologue et membre du Conseil scientifique, Bruno Lina n’y est pas favorable même s’il reconnaît que « les enfants, dans les tranches d'âge non-vaccinées, sont désormais le principal moteur de la reprise épidémique ».

Généraliser le port du masque en extérieur ?

La généralisation du port du masque en extérieur n'est pas à écarter, plusieurs études ayant récemment noté un recul de la vigilance des Français vis-à-vis des gestes barrières.

Rendu obligatoire partout et pour tous en intérieur, y compris dans les lieux où le passe sanitaire est réclamé, le masque a d'ailleurs déjà fait son retour dans les espace publics extérieurs de plusieurs villes ou départements.

En classe, à la récré, à la cantine : ce que change le nouveau protocole sanitaire à l'école

  En classe, à la récré, à la cantine : ce que change le nouveau protocole sanitaire à l'école Face à l'explosion du taux d'incidence chez les enfants, le gouvernement a relevé au niveau trois sur quatre le protocole sanitaire dans les établissements scolaires. © afp.com/JEFF PACHOUD Des enfants qui portent le masque en classe, comme le veut le protocole sanitaire de l'Education nationale (illustration). Afin d'enrayer la forte poussée de contaminations au Covid-19 dans le pays, à environ 50 000 cas par jour, le gouvernement a présenté lundi soir une série de nouvelles mesures. Au programme : fermeture des discothèques pour un mois et appel au télétravail.

Réinstaurer le système des jauges ?

Dans un entretien au Parisien dimanche, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a exclu le retour des jauges, assurant que l'objectif est « d’éviter d’avoir à reprendre des mesures générales qui concernent tout le monde ».

S'agissant de la fermeture anticipée des restaurants et des bars, « on en n'est pas là », a indiqué à ce sujet un conseiller du gouvernement à la chaîne LCI.

Généraliser le télétravail ?

Si le gouvernement a indiqué le 25 novembre qu'il n'envisageait pas de modification du protocole de ce côté, la ministre du Travail Élisabeth Borne avait néanmoins invité les employeurs « à faciliter son déploiement, en tenant compte des enjeux d'organisation du travail, des risques liés à l'isolement des salariés, ou encore de la difficulté à respecter les gestes barrières ».

« Aujourd’hui, on ne va pas fixer une obligation pour les entreprises, mais moi, j’invite les employeurs à favoriser le télétravail et à définir les règles avec les représentants des salariés », a déclaré la ministre du Travail le lendemain sur Franceinfo.

Rendre la vaccination obligatoire ?

« Il faut continuer de vacciner, vacciner, vacciner », a plaidé vendredi le président Emmanuel Macron. Plus de 10 millions de Français ont déjà franchi le pas de la dose de rappel et, le ministre de la Santé Olivier Véran l’a assuré mercredi dernier : tout le monde pourra obtenir sa 3e dose dans les sept à huit prochaines semaines.

Interrogé sur la possibilité de rendre la vaccination obligatoire, comme l'Allemagne s'apprête à le faire, le ministre de la Santé Olivier Véran a toutefois rappelé que ce n'était « pas le choix que la France a fait ».

« Qui dit obligation dit contrôle et sanction » et la « faisabilité » d'une obligation « n’est pas évidente », a estimé M. Véran. Avec « plus de 90% de la population vaccinable qui est vaccinée », la France, qui a privilégié des « incitations très fortes » comme le pass sanitaire, a d'ailleurs atteint une couverture vaccinale « beaucoup plus importante que les pays qui s'interrogent » quant à une éventuelle obligation, a-t-il relevé.

SNCF. Davantage de contrôles, une nouvelle application… Ce qui change avant les fêtes .
Dès lundi, le passe sanitaire sera contrôlé dans un train sur trois pour les grandes lignes. Une application baptisée Prêt à voyager va permettre de combiner passe et billet pour gagner du temps. Confrontée à la cinquième vague de la pandémie de Covid-19, la SNCF vient d’annoncer une série de dispositions pour renforcer les mesures sanitaires à bord de ses trains.

usr: 1
C'est intéressant!