•   
  •   

France Zemmour et Mélenchon : deux visions qui «ne correspondent pas au réel» selon Castaner

07:10  07 décembre  2021
07:10  07 décembre  2021 Source:   europe1.fr

« Elle tourne au fiasco » : la précampagne de Zemmour en plein trou d’air

  « Elle tourne au fiasco » : la précampagne de Zemmour en plein trou d’air L’essayiste est censé officialiser sa candidature à la présidentielle dans les tout prochains jours, avant un grand meeting de lancement dimanche. Et pourtant, entre polémiques, gestes déplacés et sondages en berne, rien ne va plus.A l’approche du meeting censé lancer la campagne, dimanche 5 décembre au Zénith de Paris, nombre de soutiens attendus manquent à l’appel. Philippe de Villiers a fait savoir qu’il ne viendrait pas, de peur que sa présence au côté du polémiste d’extrême droite « ne nuise à la réputation du parc du Puy du Fou ». « C’est un ami qui ne tient pas sa parole », déplore Zemmour.

Christophe Castaner était l'invité ce lundi matin d'Europe 1. Au micro de Sonia Mabrouk, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale a vertement critiqué les deux candidatures d'Eric Zemmour et de Jean-Luc Mélenchon, qui tenaient tous les deux des meetings la veille. © Europe 1 Christophe Castaner était l'invité ce lundi matin d'Europe 1. Au micro de Sonia Mabrouk, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale a vertement critiqué les deux candidatures d'Eric Zemmour et de Jean-Luc Mélenchon, qui tenaient tous les deux des meetings la veille.

Alors que s'accélère la campagne présidentielle, Christophe Castaner était l'invité ce lundi matin d'Europe 1. Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale a réagi aux deux meetings qui ont eu lieu la veille : celui d'Eric Zemmour et de Jean-Luc Mélenchon.

>> LIRE AUSSI - Présidentielle : «L'extrême droite est portée par la violence Zemmour», tonne Castaner

Les réactions politiques à la candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle

  Les réactions politiques à la candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle Voici de premières réactions politiques à l'annonce par Éric Zemmour de sa candidature à la présidentielle. © Thomas SAMSON / AFP Fini l'entre-deux. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour a officialisé mardi sa candidature à la présidentielle pour "sauver" la France. "Il n'est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. C'est pourquoi j'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle", a-t-il déclaré dans cette pastille d'une dizaine de minutes préparée par son équipe aux accents dramatiques et nostalgiques.

Zemmour et Mélenchon, "des observateurs et des commentateurs"

Selon le chef de LREM à l'Assemblée, les visions des deux candidats sont "radicalement différentes" mais ont un point en commun : "elles ne correspondent pas au réel", a-t-il affirmé. "Quand vous n'êtes pas dans le réel, vous ne faites pas de la politique. Vous êtes un observateur, un commentateur. Ils sont des observateurs et des commentateurs. Nous sommes dans le réel. Nous faisons et nous agissons."

L'ex-ministre de l'Intérieur a dit qu'il était "dans aucun de ces excès, dans aucune de ces caricatures". "On a Maurras pour l'un, Jaurès pour l'autre. Il y en a un qui salue la République avant la France et l'autre qui salue la France avant la République", a affirmé Christophe Castaner, qui a tancé les éléments de langage du candidat Eric Zemmour. "Je suis pas dans l'inquiétude sur l'hystérisation d'un constat et la nostalgie d'une France qui n'a jamais existé, qui est une France en noir et blanc comme dans son clip."

L'ex-ministre de l'Intérieur a aussi taclé Jean-Luc Mélenchon, qui est selon lui "dans une France rêvée", "une économie qui pourrait être dirigée et on pourrait simplement décider de donner, comme il l'a fait hier, près de 50 milliards d'euros aux jeunes étudiants", a-t-il poursuivi.

Bruno Le Maire et Eric Zemmour s’opposent lors d’un débat houleux .
Le candidat d’extrême droite à la présidentielle et le ministre de l’économie se sont livrés jeudi, dans l’émission politique « Elysée 2022 » sur France 2, à un débat agité sur l’état du pays, son histoire et leur conception de la nation. © Fournis par Le Monde Bruno Le Maire, ministre de l’économie (à gauche), face à Eric Zemmour (à droite), candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle 2022, sur le plateau de l’émission « Elysée 2022 » sur France 2, jeudi 9 décembre à Paris. Des échanges tour à tour courtois et musclés.

usr: 1
C'est intéressant!