•   
  •   

France Zemmour : anciens du RN, militants radicaux... Qui compose localement son parti ?

01:07  10 décembre  2021
01:07  10 décembre  2021 Source:   lexpress.fr

Éric Zemmour annonce officiellement sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 (VIDEO)

  Éric Zemmour annonce officiellement sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 (VIDEO) C'est désormais officiel. Éric Zemmour a annoncé ce mardi 30 novembre à la mi-journée sa candidature à l'élection présidentielle de 2022. Depuis des mois, la rumeur bruissait autour d'une possible candidature d'Éric Zemmour à l'él Face à cette éventualité, début septembre, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel avait même demandé aux médias de décompter le temps de parole du polémiste lors de ses interventions portant sur le débat politique national, pour respecter l'égalité entre les futurs candidats.

Le parti d'Eric Zemmour, Reconquête, compte désormais ses référents locaux. Parmi eux, beaucoup sont issus des rangs du Rassemblement national ou des mouvances identitaires.

Eric Zemmour, candidat à la présidentielle, lors d'un meeting de campagne, le 5 décembre 2021 à Villepinte, près de Paris © afp.com/JULIEN DE ROSA Eric Zemmour, candidat à la présidentielle, lors d'un meeting de campagne, le 5 décembre 2021 à Villepinte, près de Paris

A Villepinte, Eric Zemmour promettait devant un public euphorique un véritable renouveau politique. Renouveau qui devait débuter par la structuration de "Reconquête", le parti lancé par le polémiste identitaire et son équipe, qui revendique aujourd'hui "plus de 30 000 adhérents". L'organigramme complet doit être dévoilé dans les jours à venir, mais les noms des différents référents départementaux ont déjà été dévoilés. Parmi eux, beaucoup d'anciens responsables et élus du Rassemblement national.

Candidature d’Éric Zemmour : de l’extrême gauche à l’extrême droite, une avalanche d’attaques

  Candidature d’Éric Zemmour : de l’extrême gauche à l’extrême droite, une avalanche d’attaques L’annonce par Éric Zemmour de sa candidature à l’élection présidentielle dans une vidéo publiée sur YouTube ce mardi 30 novembre 2021, a rapidement fait réagir le monde politique. Les premiers retours étrillent, tant sur le fond que sur la forme, sa déclaration de candidature. Mais l’utilisation d’images non autorisées a déclenché aussi un début de polémique dans la sphère publique. Les premières critiques du monde politique n’ont pas tardé, peu après l’annonce de la candidature du polémiste d’extrême droite Éric Zemmour à l’élection présidentielle.

"C'était écrit, ils vont recruter tous ceux qu'on a virés"

Vidéo: Congrès LR: \ (BFMTV)

En Bourgogne, c'est l'ancien conseiller régional RN Franck Gaillard, qui prend la tête de la structure. Mis de côté par le parti lors des élections régionales, il a claqué la porte appelant à ne pas voter pour la liste portée par Julien Odoul (RN). A la tête de la fédération du Grand Est, Patrick Muller, ancien conseiller municipal RN, a lui aussi pris ses distances en mai dernier. Arnaud Humbert, à la tête du mouvement en Nouvelle Aquitaine et ancien délégué départemental du RN en a fait de même, toujours pour des désaccords liés aux élections régionales. Idem pour Patrick Isnard, ancien élu RN qui avait notamment affiché Alain Soral sur sa page Facebook, désormais référent en région PACA. Au RN, on se réjouit. "C'était écrit, ils vont recruter tous ceux qu'on a virés, ils vont récolter tous les frappadingues", prédisait encore un élu il y a quelques jours.

Vidéo de candidature bafouant les droits d’auteur : la facture s’annonce salée pour Zemmour

  Vidéo de candidature bafouant les droits d’auteur : la facture s’annonce salée pour Zemmour Le candidat d’extrême droite à la présidentielle semble n’avoir demandé aucune autorisation pour la cascade d’images d’archives et d’extraits de films qui illustrent son crépusculaire clip d’entrée en campagne.Début novembre, l’option d’une candidature lors d’un déplacement au Mont-Michel, soutenue par la direction de campagne et sa conseillère Sarah Knafo, semblait encore tenir la corde, écrivait « le Monde ». Comme en son temps Nicolas Sarkozy, qui avait choisi le rocher granitique pour lancer sa campagne victorieuse en janvier 2007.

LIRE AUSSI>> Zemmour lâché par un de ses premiers conseillers : "Il est déconnecté du réel""La radicalité est l'espace qui peut lui ouvrir une voie"

La nomination de Philippe Millau à la tête des fédérations de Bretagne et des Pays de La Loire, pose d'ailleurs problème jusqu'en interne. Ancien dirigeant du bloc identitaire, et président de TV liberté, le profil du militant d'extrême droite est bien connu dans les sphères identitaires. "La présence de ces individus très radicaux ne me rassure absolument pas, assure un soutien zemmouriste. Ils font appel à des personnes qui sont loin d'être modérées." Pour le spécialiste de l'extrême droite Jean-Yves Camus, la présence de personnes connues de la galaxie identitaire est un révélateur de la radicalité dans laquelle compte s'inscrire Eric Zemmour. "La radicalité est l'espace qui peut lui ouvrir une voie, soutient-il. La seule solution qu'a Eric Zemmour, c'est de déborder Marine Le Pen par la droite, en recrutant ceux qui souhaitent que la "droite nationale" comme ils l'appellent, reste sur le créneau de Jean-Marie Le Pen en s'adaptant aux conditions actuelles, avec notamment la notion de grand remplacement."

Droits d'auteur : que risque Zemmour avec sa vidéo de candidature à la présidentielle ?

  Droits d'auteur : que risque Zemmour avec sa vidéo de candidature à la présidentielle ? La déclaration d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle est truffée d'extraits vidéo réutilisés sans les droits appropriés. Le néo-candidat risque des poursuites judiciaires. © Capture d'écran Youtube @Éric Zemmour Déclaration de candidature d'Eric Zemmour, extrait de sa vidéo YouTube, le 30 novembre 2021. En stagnation dans les sondages, lâché par un conseiller de son premier cercle, surpris à faire un doigt d'honneur en public... Dans le but de relancer sa campagne, en pleine dérive après des débuts explosifs, Eric Zemmour a officialisé mardi sa candidature à l'élection présidentielle.

LIRE AUSSI>> Zemmour : meetings, argent, déplacements... son plan de bataille pour l'emporter

Et cette proposition radicale attire également des profils moins politisés, et, toujours, des proches de l'entourage d'Eric Zemmour. En Île-de-France, c'est Philippe Izraelewicz, un entrepreneur parisien, qui structure localement le parti. "C'est parce qu'il fait partie de la famille d'Eric Zemmour", croit savoir un soutien déçu. Idem pour Nicolas Millet, jeune référent des Hauts-de-France, "un proche de Sarah Knafo", raille un candidat éconduit. A chaque parti politique sa part de candidats déçus et de débuts de querelles internes. Et Reconquête n'y échappera pas. La nomination "arbitraire" pointée du doigt par certains provoque déjà une certaine grogne en interne. Mais la structuration locale a également permis de récompenser les soutiens des premières heures, comme Gérard Dézempte, maire de Charvieu-Chavagneux, l'une des capitales de la zemmourie, en charge du mouvement pour l'Auvergne Rhône-Alpes. Ou l'ancien gilet jaune Benjamin Cauchy, qui s'occupe désormais de l'Outre-mer.

Elysée 2022 : le comportement de Léa Salamé face à Eric Zemmour sidère les téléspectateurs .
Ce jeudi 9 décembre, Léa Salamé et Laurent Guimier recevaient Eric Zemmour sur le plateau de l'émission politique "Elysée 2022" (France 2). Au cours de la soirée, certains téléspectateurs ont pointé du doigt le comportement de la journaliste face au candidat à l'élection présidentielle.Soirée politique sur France 2. Ce jeudi 9 décembre, Léa Salamé et Laurent Guimier accueillait Eric Zemmour sur le plateau de l'émission Elysée 2022. Alors qu'il a récemment officialisé sa candidature à la prochaine élection présidentielle, l'écrivain et polémiste est venu aborder différents thèmes sociétaux ou économiques.

usr: 1
C'est intéressant!