•   
  •   

France CARTES. Covid-19 : y a-t-il un effet de la vaccination sur la mortalité selon les départements ?

20:40  05 janvier  2022
20:40  05 janvier  2022 Source:   ouest-france.fr

Mandat de vaccin de New York: quels employeurs du secteur privé doivent faire

 Mandat de vaccin de New York: quels employeurs du secteur privé doivent faire © Spencer PLATT / Getty Images Un employé dans un café à Manhattan porte un masque comme des signes de signe de vaccination le jour où un mandat de masque est entré en vigueur À New York le 13 décembre 2021 à New York. New York City 's Workplace Ordre de santé du vaccin passe en vigueur lundi, ce qui signifie que les entreprises du secteur privé exigeront que leurs travailleurs soient totalement vaccinés .

Un centre de vaccination à Nantes, le 28 décembre 2021. Au 1er janvier 2022, 89,8 % des plus de 12 ans étaient complètement vaccinés. © Ouest-France / Franck Dubray Un centre de vaccination à Nantes, le 28 décembre 2021. Au 1er janvier 2022, 89,8 % des plus de 12 ans étaient complètement vaccinés.

Alors que l’Assemblée nationale débat sur le projet de passe vaccinal, et qu’Emmanuel Macron souhaite « emmerder » les non-vaccinés, la proportion de personnes vaccinées varie selon les départements. Cette différence se retrouve-t-elle dans la mortalité du Covid-19 ?

La vaccination est au cœur de l’actualité et de la lutte contre le Covid-19 en France. Alors que le passe vaccinal est débattu à l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron souhaite « emmerder » ​les non-vaccinés, et le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a estimé mercredi 5 janvier 2022 que le vaccin « a sauvé des milliers de vies »​.

Un jeu de cartes complète: Ohio House signes sur l'ambition de l'Aide

 Un jeu de cartes complète: Ohio House signes sur l'ambition de l'Aide © fourni par la presse canadienne Columbus, Ohio (AP) - Adam Headle jouit de ses souvenirs politiques. Dès l'âge de 25 ans, l'aide législative a emballé son bureau dans la capitale de l'Ohio avec des baguettes de conversation de collection: des boutons de campagne, des photographies historiques, une exposition de père fondateur Bobbleheads.

Au 1er janvier 2022, 89,8 % des Français de plus de 12 ans éligibles à la vaccination bénéficiaient d’une vaccination complète, soit 51,7 millions de personnes. Parmi elles, 24,8 millions ont reçu une dose de rappel (43,1 % des personnes de plus de 12 ans éligibles à la vaccination).

D’après les chiffres de la Drees, entre le 8 novembre et le 5 décembre 2021, les 9 % de personnes non vaccinées représentaient 41 % des admissions en hospitalisation conventionnelle, 52 % des entrées en soins critiques, et 38 % des décès.

Le taux de vaccination complète varie d’un département à l’autre en France métropolitaine : on devrait donc constater une mortalité du Covid-19 supérieure dans les départements moins vaccinés. Qu’en est-il ?

Nous avons choisi de comparer les départements en prenant comme indicateur le taux de vaccination complète avec deux doses au 1er janvier 2022, sans inclure les doses de rappel. Comme référence pour la mortalité, nous avons pris le nombre cumulé de décès hospitaliers par département depuis le 27 juillet 2021, date à laquelle la moitié de la population française était complètement vaccinée.

Inondation et risque d'avalanche : quatre départements en vigilance orange

  Inondation et risque d'avalanche : quatre départements en vigilance orange Le temps mercredi sera globalement perturbé, avec quatre départements en vigilance orange pluie-inondation, la Savoie, la Haute-Savoie, l'Ain et l'Isère, et de forts risques d'avalanche en Haute-Savoie, selon Météo France. Dans les quatre départements en vigilance orange, "les sols sont déjà bien saturés" suite aux fortes pluies."De nombreuses avalanches de neige humide vont se déclencher ce mercredi avec la remontée de la pluie, pouvant emporter l'ensemble du manteau neigeux en place. Ces avalanches pourront atteindre des secteurs routiers exposés ainsi que des infrastructures de montagne", met en garde l'agence.

Vaccination : une fracture Nord-Ouest / Sud-Est

Voici le taux de vaccination complète (hors doses de rappel) par département au 1er janvier 2022 :

La France apparaît manifestement coupée en deux selon une ligne Nord-Ouest/Sud-Est. Tout le long de la façade Atlantique et jusqu’à la Normandie, le taux de vaccination dépasse ou frôle les 80 % de la population.

Parmi les 10 départements les plus vaccinés, seuls les deux derniers ne sont pas à l’ouest du pays : Manche, Vendée, Charente-Maritime, Côtes-d’Armor, Landes, Finistère, Morbihan, Calvados, Cantal, Paris.

Dans les 10 départements les moins vaccinés, avec entre 63 et 71 % de la population vaccinée, on retrouve plusieurs départements du sud-est et d’Île-de-France : Haute-Corse, Seine-Saint-Denis, Corse-du-Sud, Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Haute-Savoie, Val-d’Oise, Haut-Rhin, Ain, Val-de-Marne.

Mortalité : la carte inverse

Bartender prétendument attaqué avec le balai après avoir demandé à la carte de vaccin de la cliente

 Bartender prétendument attaqué avec le balai après avoir demandé à la carte de vaccin de la cliente un barman à Seattle, à Washington, aurait été attaqué avec un balai qui a été affûté à un point après qu'elle a demandé à un client de voir sa carte de vaccin. © Nathan Howard / Getty Images Un barman à Seattle a été attaqué avec un balai après avoir demandé à un client de preuve de vaccination. La police travaille toujours à localiser le suspect. L'attaque s'est produite dans une barre de la place Pioneer où le serveur a été traité pour des blessures mineures, y compris une lacération faciale.

Voici la carte de la mortalité depuis le 27 juillet 2021, date à laquelle 50 % de la population était vaccinée. On constate que le Sud-Est et l’Est payent un plus lourd tribut :

Les 10 départements comptant la mortalité hospitalière liée au Covid-19 la plus importante sont tous situés dans le Sud-Est, à l’exception du premier : le Territoire de Belfort. Viennent ensuite les Bouches-du-Rhône, Pyrénées-Orientales, Vaucluse, Ariège, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Var, Haute-Corse, Hautes-Pyrénées.

Deux facteurs viennent expliquer la place du Territoire-de-Belfort : d’une part son taux de vaccination est sous la moyenne nationale avec 71,4 %, d’autre part, les hôpitaux accueillent des patients des départements limitrophes.

Selon les données de Santé publique France, la Corse et les Bouches-du-Rhône sont également les zones où la tension hospitalière est actuellement la plus forte.

Il faut cependant se rappeler en observant cette carte, qu’elle n’est pas tout à fait exacte, car elle représente les décès survenus en milieu hospitalier. Mais avec les transferts de patients pour soulager les zones en tension, une personne contaminée en Corse peut décéder à l’hôpital de Brest ou de Caen, et sera comptabilisée dans le Finistère ou le Calvados.

Covid-19 : des décès moins nombreux, mais qui touchent surtout les plus de 70 ans

  Covid-19 : des décès moins nombreux, mais qui touchent surtout les plus de 70 ans La mortalité due au Covid-19 a énormément chuté depuis les deux premières vagues épidémiques, grâce aux progrès faits dans le traitement des malades et à la vaccination. Les personnes âgées de plus de 70 ans et non-vaccinées restent les premières victimes de la maladie. Si les médias ne font plus le décompte quotidien des décès dus au Covid-19, la maladie continue de faire des victimes. Cependant, les décès sont bien nombreux qu'au début de la pandémie. En effet, pendant la première vague du Covid-19, Santé publique France a recensé jusqu'à 500 décès par jour du virus, et 400 pendant la deuxième vague.

Les départements n’ont pas tous non plus été éprouvés par la vague Delta au même niveau.

Une tendance générale

Pour mieux appréhender la relation entre taux de vaccination et mortalité, voici maintenant une visualisation plaçant les départements plus ou moins haut selon le nombre de décès pour 100 000 habitants depuis le 27 juillet, et plus ou moins vers la droite selon la proportion d’habitants complètement vaccinés. Ainsi un département en haut à gauche, comptera beaucoup de décès et peu de vaccinés. Et un département en bas à droite, aura beaucoup de vaccinés et moins de décès :

La répartition des départements selon ces axes montre une tendance : plus il y a de vaccinés, moins il y a de décès. La répartition des départements et la ligne de tendance (en noir) montrent clairement cela.

On note quelques exceptions. La Seine-Saint-Denis par exemple a un des taux de vaccination les plus faibles, mais aussi une des mortalités les plus basses. L’âge de la population est l’un des facteurs d’explication, ce département étant parmi les plus peuplés et les plus jeunes de France (35,6 % de moins de 25 ans contre 28,7 % pour la moyenne nationale).

A contrario, des départements comme l’Orne, la Charente-Maritime, les Hautes-Pyrénées sont au-dessus des tendances en mortalité par rapport au taux de vaccination. Ces départements ont connu des poussées du variant Delta, et ont une part de plus de 60 ans au-dessus de la moyenne nationale.

Face aux « dysfonctionnements », un sénateur veut recentraliser l’Aide sociale à l’enfance .
Le sénateur Xavier Iacovelli (LREM) a déposé une proposition de loi visant à recentraliser l’Aide sociale à l’enfance, pour mettre fin aux disparités de prise en charge des enfants sous protection, d’un département à l’autre. Compétence des Départements depuis les lois de décentralisation de 1982 et 1983, l’Aide sociale à l’enfance doit-elle repasser dans le giron de l’État ? C’est ce que pense le sénateur des Hauts-de-Seine Xavier Iacovelli (LREM/Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants), qui veut en faire un sujet de débat avant la présidentielle.

usr: 0
C'est intéressant!