•   
  •   

France Le Covid "loin d'être terminé", livraisons de Novavax en France... Le point sur la pandémie

00:25  19 janvier  2022
00:25  19 janvier  2022 Source:   lexpress.fr

Covid-19: plus de 22 000 patients hospitalisés

  Covid-19: plus de 22 000 patients hospitalisés Cinquième vague, troisième dose, variant omicron, bilan épidémique, nouveaux traitements… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Face aux «quasiment 10 millions de personnes» testées par semaine, le porte-parole de l’exécutif Gabriel Attal a annoncé un «plan de renforcement» des capacités de tests du pays. «Plusieurs centaines» de centre de dépistages devraient notamment ouvrir près des centres de vaccination ou des pharmacies.

La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", a averti ce mardi le directeur général de l'OMS, mettant en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin.

La pandémie de Covid-19 © afp.com/Prakash SINGH La pandémie de Covid-19

C'est une mise en garde contre tout relâchement. La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", a averti ce mardi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En France, alors que 464 769 cas ont été détectés en 24 heures, le gouvernement va ouvrir le rappel de vaccin aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles, tandis que les premières livraisons en France du vaccin Novavax auront lieu la dernière semaine de février.

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : à quoi faut-il s’attendre ?

  Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : à quoi faut-il s’attendre ? La mobilisation du personnel de l’Éducation nationale s’annonce « historique » pour la grève du jeudi 13 janvier 2022. Le premier syndicat du primaire a prévu que 75 % des enseignants du premier degré seraient grévistes et que la moitié des écoles seraient fermées. Il s’agit là d’une « mobilisation historique », selon le SNUipp-FSU qui a lancé un appel à la grève nationale pour le jeudi 13 janvier 2022.

  • La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée"

La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée" et "compte tenu de l'incroyable croissance d'Omicron dans le monde, il est probable que de nouveaux variants vont apparaître", a averti ce mardi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin. "Omicron continue de déferler sur la planète. (...) Ne vous méprenez pas, Omicron provoque des hospitalisations et des décès, et même les cas les moins graves submergent les établissements de santé", a-t-il déclaré en conférence de presse à Genève (Suisse).

Le 11 janvier, l'Agence européenne des médicaments (EMA) avait estimé que bien que la maladie soit toujours en phase de pandémie, la propagation du variant Omicron allait transformer le Covid-19 en une maladie endémique avec laquelle l'humanité peut apprendre à vivre.

Grève à l'Éducation nationale : tour de France des manifestations jeudi 13 janvier

  Grève à l'Éducation nationale : tour de France des manifestations jeudi 13 janvier En dix jours, un nouveau protocole puis deux ajustements ont mis le feu aux poudres en poussant enseignants et parents à manifester leur mécontentement dans la rue ce jeudi. © Fournis par franceinfo Les enseignants sont en colère et protestent en nombre jeudi 13 janvier contre la "pagaille" provoquée par la multiplication des protocoles sanitaires. Une école sur deux est fermée, selon le SNUipp, premier syndicat du primaire, qui annonce 75% de grévistes. Le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, annonce de son côté 62% de grévistes.

LIRE AUSSI>> Pr Alain Fischer : "A partir de mars, une période de calme devrait s'ouvrir devant nous"

D'autres ont également évoqué "le début de la fin" de la pandémie avec Omicron. Mais le patron de l'OMS se montre bien plus prudent : "Dans certains pays, les cas de Covid semblent avoir atteint un pic, ce qui laisse espérer que le pire de cette dernière vague est passé, mais aucun pays n'est encore sorti d'affaire". Il s'est montré particulièrement préoccupé par le fait que de nombreux pays ont de faibles taux de vaccination contre le Covid. "Omicron est peut-être moins grave en moyenne, mais le récit selon lequel il s'agit d'une maladie bénigne est trompeur (et) nuit à la réponse globale et coûte plus de vies", a estimé le Dr Tedros.

  • Vaccins : vers un rappel autorisé pour les ados vivant avec des personnes fragiles

Le gouvernement va ouvrir le rappel de vaccin contre le Covid-19 aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles, a annoncé ce mardi le ministère de la Santé. La semaine dernière, la Haute autorité de santé (HAS), chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale, a recommandé d'"administrer une dose de rappel chez les adolescents vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou de personnes vulnérables qui ne seraient pas vaccinées".

Vers l'adoption du passe vaccinal, un milliard de doses pour Covax... Le point sur la pandémie

  Vers l'adoption du passe vaccinal, un milliard de doses pour Covax... Le point sur la pandémie Le Parlement doit adopter le projet de loi concernant le passe vaccinal ce dimanche. Selon un sondage Ifop pour le JDD, 58% des Français y sont favorables. © AFP Le Parlement doit adopter le projet de loi concernant le passe vaccinal le dimanche 16 janvier. Se dirige-t-on vers la fin de cette saga politique ? Dimanche, le Parlement doit adopter le projet de loi controversé concernant la mise en place du passe vaccinal sur le territoire. Après deux semaines houleuses, ce nouvel outil de lutte contre la pandémie devrait bientôt être opérationnel.

"On va prendre en compte cet avis, probablement cette semaine", a annoncé le ministère de la Santé lors d'un point presse. Jusqu'à présent, les rappels n'étaient possibles dans cette tranche d'âge que pour les adolescents à risque de faire des formes graves de la maladie. Avant d'éventuellement généraliser le rappel à tous les 12-17 ans, le gouvernement attend de nouvelles recommandations des autorités sanitaires.

Par ailleurs, environ 175 000 enfants de 5 à 11 ans ont reçu jusqu'à présent une dose de vaccin, soit 3% de la population éligible, a noté ce mardi le ministère. "C'est de moins en moins difficile de trouver un créneau", s'est félicité le ministère, qui souhaite que "90% des centres de vaccination soient bientôt équipés d'une ligne pédiatrique" dédiée.

  • Pas de complications pendant la grossesse avec les vaccins ARNm

Des études sur des femmes enceintes ont révélé que les deux vaccins anti-Covid les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager, ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré ce mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Le Canada approuve la pilule de Pfizer, nouveaux cas record en Chine... Le point sur la pandémie

  Le Canada approuve la pilule de Pfizer, nouveaux cas record en Chine... Le point sur la pandémie Le ministère canadien de la Santé a annoncé qu'il autorisait l'utilisation du traitement viral anti-Covid de Pfizer. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Chine a lui atteint son plus haut niveau depuis mars 2020. © afp.com/Handout Des pilules de Paxlovid contre le Covid-19, médicament développé par Pfizer ici dans une usine à Fribourg, en Allemagne La pandémie de Covid, portée par le variant Omicron, ne faiblit pas. Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : L'Express fait un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

LIRE AUSSI>> "Mon médecin m'a dit" : quand les praticiens donnent des arguments aux antivax

Des recherches portant sur quelque 65 000 femmes ont montré des "preuves de plus en plus nombreuses" que les injections des vaccins Pfizer et Moderna n'ont pas causé de complications pendant la grossesse, a affirmé le régulateur européen. Les vaccinations ont également fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse, a souligné l'EMA. Pfizer et Moderna utilisent tous deux la nouvelle technologie à ARN messager.

  • Vaccin Novavax : premières livraisons attendues en France fin février

Les premières livraisons en France du vaccin Novavax contre le Covid-19, qui vient de recevoir le feu vert des autorités sanitaires, auront lieu la dernière semaine de février et non début février comme initialement prévu, a indiqué ce mardi le ministère de la Santé.

"D'après les informations qu'on a, les premières livraisons sont attendues la semaine du 21 février", a indiqué le ministère lors d'un point de presse. La France devrait recevoir "entre 1,1 et 1,2 million de doses" pour la première livraison puis "800 000 doses par semaine en mars", a-t-il précisé. Le ministère avait initialement prévu des premières livraisons début février.

Covid-19. Comment la Chine tente par tous les moyens de se prémunir du variant Omicron

  Covid-19. Comment la Chine tente par tous les moyens de se prémunir du variant Omicron Depuis le début de la pandémie, la Chine garde le cap de sa stratégie « zéro Covid ». Après la détection de plusieurs cas d’Omicron dans le pays en 2022, les autorités chinoises serrent la vis pour éviter sa propagation. Désinfection des courriers venant de l’étranger, dépistage massif, confinement, autant de mesures qui rendent la vie dure à la population. Un courrier venu de l’étranger est-il la cause de l’arrivée d’Omicron à Pékin ? C’est, en tout cas, ce qu’ont affirmé les autorités chinoises lundi 17 janvier 2022. Une habitante de Haidian, district de Pékin, a été testée positive au variant Omicron ce week-end.

LIRE AUSSI>> Vaccins contre le Covid : l'arrivée prochaine de Novavax peut-elle convaincre les anti-ARN ?

Vendredi, la Haute autorité de santé (HAS), chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale, a donné son feu vert au vaccin du laboratoire américain. Il va devenir le cinquième à être disponible en France. Les autorités sanitaires espèrent qu'il convaincra les personnes réticentes à se faire vacciner avec les vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna, basés sur une technologie jusqu'alors inédite. Celui de Novavax utilise en effet une technologie plus classique, similaire à celle du vaccin contre la coqueluche.

  • Une chanteuse tchèque meurt du Covid volontairement contracté pour obtenir son passe

Opposée aux vaccins anti-Covid, Hana Horka, chanteuse du groupe de folk tchèque Asonance, est morte dimanche à l'âge de 57 ans après avoir délibérément contracté le virus en vue d'obtenir son passe sanitaire, a annoncé sa famille.

LIRE AUSSI>> Le passe vaccinal, indispensable ou outil politique ? Le face-à-face Caumes-Fischer

Interrogé lundi sur la radio publique iRozhlas.cz, le fils de la chanteuse, Jan Rek, a expliqué que sa mère a refusé de se faire vacciner et s'est volontairement exposée à la maladie que lui et son père, tous les deux vaccinés, avaient attrapée avant Noël. "Elle a décidé de vivre normalement avec nous et préféré attraper la maladie plutôt que de se faire vacciner", a précisé Jan Rek. Deux jours avant son décès, Hana Horka avait écrit sur les réseaux sociaux : "j'ai survécu... ça a été haut en couleur. Donc maintenant il va y avoir théâtre, sauna, concert, sauna... et un voyage urgent à la mer". En République tchèque, la preuve d'un vaccin ou de la sortie récente du Covid est nécessaire dans tous les lieux culturels et sportifs, ainsi que dans les bars et restaurants.

EN DIRECT - Covid-19 : les autorités de santé autorisent le traitement antiviral Paxlovid

  EN DIRECT - Covid-19 : les autorités de santé autorisent le traitement antiviral Paxlovid Variant omicron, cinquième vague, troisième dose, bilan épidémique, nouveaux traitements, pass vaccinal… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Après l’adoption samedi du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, des députés de tous bords ont déposé deux saisines au Conseil constitutionnel. Les sages doivent rendre leur décision ce vendredi.

  • La Chine désinfecte le courrier international

La Poste chinoise a ordonné à ses employés de désinfecter systématiquement les envois en provenance de l'étranger, les autorités évoquant l'hypothèse de l'arrivée dans le pays de la souche Omicron sur du courrier envoyé du Canada. A moins de trois semaines des Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février), les autorités redoutent que leur politique du Zéro Covid soit battue en brèche par une série de foyers limités.

LIRE AUSSI>> Chine : Pékin sous cloche avant les JO d'hiver

Le pays où la pandémie a été initialement détectée fin 2019 a largement enrayé la contagion mais se retrouve confronté depuis quelques semaines à des flambées sporadiques. Le nombre de nouveaux cas journaliers en Chine dépasse toutefois rarement la barre des 200. Le week-end dernier, la ville de Pékin a signalé un premier cas du très contagieux variant Omicron chez une personne qui avait reçu une lettre du Canada, sur laquelle des traces du virus ont été découvertes.

  • Le passe sanitaire a réduit la mortalité

Le passe sanitaire a permis d'éviter 4000 décès liés au Covid-19 en France et de doper la croissance nationale au second semestre 2021, selon une étude publiée mardi par un organisme rattaché au gouvernement. En Allemagne et en Italie, les passes sanitaires aux caractéristiques semblables ont respectivement permis d'éviter 1100 et 1300 morts, selon ce travail comparatif réalisé par le Conseil d'analyse économique (CAE), avec le concours de l'OCDE et de l'Institut Bruegel.

  • Abattage de hamsters à Hongkong

Hongkong va éliminer près de 2000 hamsters après que certains d'entre eux ont été testés positifs au coronavirus, ont annoncé les autorités ce mardi, alors que la ville s'en tient à une stratégie stricte de "zéro Covid". Cet abattage a été ordonné après l'apparition de cas de Covid-19 dans une animalerie, touchant des hamsters, une employée et une cliente.

Lancement du pass vaccinal, espoir de l’OMS en Europe… le point sur le coronavirus .
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Stephane Mahe La situation en FranceArme critiquée du gouvernement contre le variant Omicron, le pass vaccinal remplace lundi le pass sanitaire et devient obligatoire pour les personnes de plus de 16 ans souhaitant se rendre au restaurant ou prendre le train.

usr: 0
C'est intéressant!