•   
  •   

France Présidentielle 2022 : SOS Racisme va porter plainte contre Eric Zemmour, après de nouveaux propos liant délinquance et immigration

18:52  26 janvier  2022
18:52  26 janvier  2022 Source:   francetvinfo.fr

Propos sur les mineurs isolés : l’heure du jugement pour Eric Zemmour

  Propos sur les mineurs isolés : l’heure du jugement pour Eric Zemmour Pour avoir qualifié les mineurs isolés de « voleurs », « assassins » et « violeurs », le candidat d’extrême droite à la présidentielle a été jugé en novembre à Paris. Le parquet a requis une amende de 10 000 euros.Estimant que le polémiste s’était rendu coupable de provocation à la haine et injure raciale, le parquet a requis une peine de 100 jours-amendes à 100 euros, soit 10 000 euros d’amende avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement.

Le 17 janvier, le candidat d'extrême droite avait été condamné en première instance pour "provocation à la haine" pour avoir qualifié les mineurs migrants isolés de "voleurs", "assassins" et "violeurs".

  Présidentielle 2022 : SOS Racisme va porter plainte contre Eric Zemmour, après de nouveaux propos liant délinquance et immigration © Fournis par franceinfo

Plusieurs fois condamné pour provocation à la haine, Eric Zemmour a une nouvelle fois attribué aux immigrés et enfants d'immigrés la responsabilité de la quasi-totalité de la délinquance en France, lors d'une interview sur Public Sénat, mercredi 26 janvier. Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, a annoncé sur Twitter le dépôt d'une plainte contre le candidat d'extrême droite.

Présidentielle 2022 : Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine après ses propos sur les mineurs migrants

  Présidentielle 2022 : Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine après ses propos sur les mineurs migrants Le polémiste et candidat d'extrême droite avait qualifié les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins » et « violeurs » © Bertrand GUAY / AFP Eric Zemmour, candidat à l'élection PROCES - Le polémiste et candidat d'extrême droite avait qualifié les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins » et « violeurs » Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Eric Zemmour, candidat d’extrême droite à la présidentielle à 10.000 euros d’amende pour avoir qualifié sur CNews les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins », « violeurs ».

"Il n'y aura quasiment plus [de délinquance]" en France si l'immigration est réduite à zéro, a-t-il répondu à une question de la journaliste de Public Sénat. "C'est-à-dire ? Il n'y a que des immigrés qui sont délinquants dans ce pays ?", l'a relancé l'intervieweuse. "Oui. En tout cas, des immigrés ou des enfants d'immigrés", a affirmé Eric Zemmour. L'ancien journaliste dit vouloir mettre fin au regroupement familial et au droit du sol, expulser "les délinquants étrangers vers leurs pays" et limiter l'asile à "une poignée de gens".

Propos polémiques sur les élèves handicapés : Pascal Praud défend Eric Zemmour et se confie sur sa fille

  Propos polémiques sur les élèves handicapés : Pascal Praud défend Eric Zemmour et se confie sur sa fille Pascal Praud est revenu ce lundi, dans L’Heure des Pros, sur la polémique née il y a quelques jours après les propos d’Eric Zemmour sur la place des élèves handicapés à l’école. L’occasion pour lui d’évoquer le handicap de sa fille. © Philippe Mazzoni/CNEWS Pascal Praud est revenu ce lundi, dans L’Heure des Pros, sur la polémique née il y a quelques jours après les propos d’Eric Zemmour sur la place des élèves handicapés à l’école. L’occasion pour lui d’év C’est une déclaration qui n’est pas passée inaperçue.


Vidéo: Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine: son avocat lui recommande «de faire appel» (Le Figaro)

Condamné trois fois pour des propos comparables

"Nouvelle séquence de racisme chez Zemmour. Condamné pour des propos similaires en 2011, il aura à nouveau affaire à la justice", a réagi Dominique Sopo sur Twitter.

Eric Zemmour a été condamné à trois reprises pour "provocation à la haine raciale" ou "religieuse", et d'autres affaires sont en cours. Il a fait appel de la plus récente de ces condamnations, qui date du 17 janvier : le tribunal correctionnel de Paris lui avait infligé 10 000 euros d'amende après avoir qualifié les mineurs migrants isolés de "voleurs", "assassins" et "violeurs" sur la chaîne CNews en 2020. Une décision qu'il présente comme une atteinte à la liberté d'expression.

Le débrief présidentiel : Macron fait un geste, Taubira se paie Zemmour, Le Pen tente l'apaisement .
LES CLES DE L'ELYSEE. A partir d'aujourd'hui et jusqu'à la fin de la campagne, le JDD vous propose chaque soir son débrief présidentiel. Aujourd'hui, nous revenons sur les déclarations d'Emmanuel Macron sur la guerre d'Algérie, sur la nouvelle tactique de Marine Le Pen et sur une proposition de Valérie Pécresse. J - 74 avant le premier tour de l'élection présidentielle J - 88 avant le second tour Le fait du jour : Le "geste mémoriel" d'Emmanuel Macron Les faits.

usr: 0
C'est intéressant!