•   
  •   

France Martin Hirsch s’interroge sur la gratuité des soins hospitaliers pour les non-vaccinés

15:45  27 janvier  2022
15:45  27 janvier  2022 Source:   nouvelobs.com

a le défilé de la journée MLK a été annulé aujourd'hui?

 a le défilé de la journée MLK a été annulé aujourd'hui? Martin Luther King Jr. Jour Jr. Jr. Jour fédéral célébrant l'anniversaire, la vie et le héritage du leader des droits civiques américains , tombe le 17 janvier en 2022. © Robyn Beck / AFP via Getty Images Participants vus dans Le défilé de la journée du Royaume 2018 Honorant Martin Luther King Jr. à Los Angeles, en Californie. En 2022, pour la deuxième année de suite, le défilé a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19 en cours.

  Martin Hirsch s’interroge sur la gratuité des soins hospitaliers pour les non-vaccinés © Copyright 2022, L'Obs

Ses propos ont suscité un tollé. Mercredi 26 janvier au soir, le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch s’est interrogé sur la possibilité de facturer les soins d’hôpitaux aux non-vaccinés, alors que 30 000 patients Covid étaient hospitalisés.

« Quand un instrument de prévention gratuit est disponible, qu’il peut être utilisé, qu’il est reconnu par la communauté scientifique comme quelque chose d’utile et qu’on y renonce, est-ce qu’on y renonce sans en porter aucune des conséquences ? Ou est-ce qu’on tend la main pour soigner mais on dit qu’il n’y a aucune raison qu’il n’y ait pas de conséquences alors qu’il y en aura pour les autres patients qu’on aura du mal à soigner et qui, eux, n’y peuvent rien », s’est demandé Martin Hirsch sur le plateau de « C à Vous » sur France 5, évoquant un « débat délicat ».

Covid-19 : pour Martin Hirsch, «on est encore sur une mer très houleuse»

  Covid-19 : pour Martin Hirsch, «on est encore sur une mer très houleuse» Le directeur de l’AP-HP reste prudent sur l’embellie de la situation en raison de l’épuisement des soignants dans les hôpitaux.Le pic des contaminations semble atteint au moins en Ile-de-France.

« Si on reconnaît qu’un système de dépistage doit être fait tous les ans, est-ce qu’on doit avoir exactement la même protection et le même taux de remboursement si on le néglige, que quelqu’un qui ne le néglige pas ? La question n’est pas évidente. »

Il a toutefois rappelé que « la porte de l’hôpital et du soin » n’est fermée à personne, « mais il faut être allié avec la responsabilité qui permet à tout le monde d’en bénéficier », a-t-il ajouté.


Vidéo: Faux pass sanitaire: Oliver Véran rappelle que s'il vient d'un professionnel de santé, \ (BFMTV)

« Je suis scotché »

De la gauche à l’extrême droite, le monde politique n’a pas tardé à réagir. « Il ne faut pas rentrer dans ce type de démarche. On a une stratégie, celle de la vaccination. Il faut continuer la pédagogie », a plaidé la maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo au micro de BFMTV, ajoutant qu’« on ne doit pas distinguer les populations ».

Cinquième vague de Covid: la fin du tunnel ou le train d’en face qui vient nous écraser?

  Cinquième vague de Covid: la fin du tunnel ou le train d’en face qui vient nous écraser? Plusieurs spécialistes estiment que cette cinquième vague a passé son pic. Mais le virus circule toujours dans le monde et d’autres variants risquent d’apparaître.Mais d’autres données restent très inquiétantes. Alors cette fameuse lumière, est-elle la fin du tunnel ou le train d’en face qui vient nous écraser ? Les spécialistes ne le savent pas. Car cette cinquième vague, portée par un duo de variants différents mais complémentaires, ne sera sans doute pas la dernière. Le virus circule toujours dans le monde, d’autres variants apparaîtront fatalement et le Covid reviendra, atterrissant à Roissy ou ailleurs.

La députée LFI Danièle Obono a de son côté demandé la démission de Martin Hirsch sur Twitter : « Le gouvernement qu’il soutient a fermé, en quatre ans, 17 600 lits d’hôpitaux et 5 700 d’hospitalisation en pleine pandémie. Depuis qu’il est lui à la tête de l’AP-HP, il a participé à la casse du système de santé payé par les vaccinés et non-vaccinés », a-t-elle écrit.

« Je suis scotché », a renchéri Olivier Besancenot, porte-parole du NPA et de Philippe Poutou, sur RMC. « Ceux qui ont fermé 5 700 lits d’hôpital en pleine crise sanitaire, même eux, je ne leur souhaite pas de payer s’ils vont en réanimation. Même Emmanuel Macron, s’il va en réanimation, je ne lui souhaite pas de sortir son portefeuille. M. Hirsch ferait mieux de baisser d’un ton et s’attaquer aux vrais problèmes. On manque de personnel dans les Ehpad et les hôpitaux », assure-t-il.

« De telles déclarations, qui sont à la fois contraires au pacte social français et de nature à accélérer la fragmentation du pays sont indignes », a tweeté le député LR Julien Aubert. « Son auteur mélange politique et fonctions administratives. La question du maintien de Martin Hirsch à la tête de l’AP-HP est posée. »Le candidat à l’élection présidentielle Florian Philippot s’est lui aussi indigné sur Twitter. « Martin Hirsch veut faire payer les non-vaccinés pour qu’ils continuent d’être soignés ! On laisse crever les pauvres ? Ce genre de type dans un pays normal serait limogé sur le champ ! » a-t-il écrit.

Covid-19 : les trois cases à cocher pour lever toutes les restrictions sanitaires .
La France va-t-elle suivre le même chemin que le Danemark ? Va-t-elle lever ses restrictions sanitaires dès le 1er février ou dans les prochains jours ? Le professeur Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l'Institut de santé globale de Genève était l'invité d'Europe Midi jeudi pour évoquer cette potentielle décision. Le Danemark , qui connaît comme la France un nombre record de contaminations au Covid-19, lève les restrictions sanitaires dès le 1er février.

usr: 1
C'est intéressant!