•   
  •   

France Energies renouvelables : les macronistes espèrent rallier la gauche à l’Assemblée nationale

13:30  05 décembre  2022
13:30  05 décembre  2022 Source:   nouvelobs.com

Coupures d'électricité : pourquoi l'hiver 2023-2024 est plus risqué

  Coupures d'électricité : pourquoi l'hiver 2023-2024 est plus risqué D'après la présidente de la commission de régulation de l'énergie, Emmanuelle Wargon, le risque de coupures pour janvier et février n'est pas "exclu" mais il est encore plus grand pour l'hiver prochain.

  Energies renouvelables : les macronistes espèrent rallier la gauche à l’Assemblée nationale © Copyright 2022, L'Obs

Cap à gauche. Le projet de loi pour accélérer l’installation d’éoliennes et de panneaux solaires en France arrive ce lundi 5 décembre dans l’hémicycle de l’Assemblée, les macronistes espérant trouver des alliés chez les socialistes et écologistes pour surmonter les réticences des LR.

Après s’être appuyée sur la droite pour faire adopter ses précédents textes, la majorité change cette fois de pied avec ce projet de loi qui vise à combler le retard de la France en matière d’énergies renouvelables (EnR). Un sujet rendu brûlant par l’actualité, marquée par des craintes de coupures de courant en janvier.

Un buste de Simone Veil installé dans les jardins de l’Assemblée nationale

  Un buste de Simone Veil installé dans les jardins de l’Assemblée nationale Simone Veil est morte en 2017 à l’âge de 89 ans. Rescapée d’Auschwitz, elle a notamment été magistrate et plusieurs fois ministre. Un buste de Simone Veil a été inauguré mardi 29 novembre dans les jardins de l’Assemblée nationale, 48 ans après le vote historique de la loi portant son nom, qui autorisa l’interruption volontaire de grossesse (IVG).La sculpture en bronze, entourée symboliquement de rosiers « Marie Curie », a été installée à quelques pas de l’hémicycle où Simone Veil avait défendu son texte en tant que ministre de la Santé, face à l’hostilité brutale de ses adversaires.

Maxence Cordiez : « Il est temps de dépasser l’opposition nucléaire-renouvelables »

Lors de l’examen en commission, « nous avons repris des propositions des députés, en particulier de gauche et de LIOT (Liberté, Indépendants, Outre-mer et Territoires) », a fait valoir la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher dans le « Journal du Dimanche ». « Toutes les conditions sont réunies pour qu’ils votent ce texte », a-t-elle plaidé.

L’exécutif, qui ne dispose que d’une majorité relative au Palais-Bourbon, invoque l’expérience du « compromis » trouvé au Sénat, où le texte a été largement adopté avec l’appui de la droite.

La France encore trop dépendante des énergies fossiles importées

« J’ai confiance dans la représentation nationale et je vois qu’un accord assez large a été trouvé au Sénat. Donc, je suis confiant », a assuré samedi au « Parisien » Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a fixé les enjeux, à horizon 2050 : la multiplication par dix de la capacité de production d’énergie solaire afin de dépasser les 100 gigawatts (GW) et le déploiement de 50 parcs éoliens en mer pour atteindre 40 GW.

de la ligne électrique de 339 milles commence à NY

 de la ligne électrique de 339 milles commence à NY La construction Albany, N.Y. (AP) - La construction a commencé sur une ligne de transmission électrique souterraine qui amènera l'hydroélectricité canadienne à New York dans le cadre d'un effort pour rendre la grande pomme moins importante sur Fossiles, ont annoncé mercredi des responsables de l'État. Une fois terminé, le Champlain Hudson Power Express s'étendra à 339 miles (546 kilomètres) à travers l'État de New York pour fournir la puissance produite par la société Hydro-Québec.

Pour l’heure, le solaire et l’éolien ne représentent que 19,3 % de la consommation finale brute d’énergie, déjà en deçà de l’objectif fixé en 2020 de 23 %, et la France reste encore trop dépendante des énergies fossiles importées.

Mais à l’Assemblée, les députés LR comptent réintroduire des mesures auxquelles le Sénat a en partie renoncé : un droit de veto des maires sur les nouveaux projets, ainsi que l’interdiction des éoliennes en mer à moins de 40 kilomètres des côtes.

Pourquoi la France est à la traîne dans le développement des énergies renouvelables

« Voir les LR de l’Assemblée aller à l’encontre des LR du Sénat, c’est toujours surprenant », grince le rapporteur Renaissance Pierre Cazeneuve auprès de l’AFP. Déplorant la « lecture court-termiste » et les « lignes rouges » des LR, Pierre Cazeneuve croit que leur stratégie sera difficilement défendable car « c’est un sujet de souveraineté énergétique, de pouvoir d’achat, d’emplois et d’industries ».

Les députés se penchent sur le projet de loi d'accélération des énergies renouvelables

  Les députés se penchent sur le projet de loi d'accélération des énergies renouvelables Les députés examinent à partir de lundi le projet de loi d'accélération des énergies renouvelables. En pleine crise énergétique, le texte doit permettre à la France de rattraper son retard en mettant notamment l'accent sur le développement du solaire et de l'éolien en mer et en favorisant l'adhésion aux projets au niveau local. Alléger les procédures, installer des panneaux solaires en bord d'autoroutes, développer massivement l'éolien en mer :Alléger les procédures, installer des panneaux solaires en bord d'autoroutes, développer massivement l'éolien en mer : le projet de loi sur les énergies renouvelables, qui arrive, lundi 5 décembre, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, vise à rattraper le retard

Le RN veut lui aussi contester le texte, par opposition aux éoliennes, des « énergies intermittentes qui nous rendent dépendants de la météo en plus d’être dépendants d’autres pays », accuse le député Pierre Meurin.

Bienveillance à gauche ?

A gauche, les socialistes ont déjà fait part de leur regard « plutôt bienveillant » et les écologistes ne devraient pas voter contre, même s’ils affirment que le projet de loi « est encore largement insuffisant ».

En signe de gage, Agnès Pannier-Runacher assure les rejoindre dans leur volonté d’utiliser « au maximum les zones déjà artificialisées pour installer des EnR : toitures, parkings, le long des voies ferroviaires et fluviales… » « Et nous travaillons à la mise en place d’un médiateur des EnR, proposé par les écologistes », a encore fait valoir la ministre.

Les insoumis, eux, déplorent d’être « loin du texte de planification écologique et d’écologie populaire dont le pays a besoin ».

Les énergies solaire et éolienne ont attiré 15 fois plus d’investissements que le nucléaire en 2021

L’examen en commission a été marqué par la suppression de l’article 4, visant à limiter certains recours juridiques contre les projets d’énergies renouvelables. L’exécutif a bien l’intention de réintroduire cet article clé.

Des députés écolos, LR ou RN y voient une menace pour la « biodiversité », ce que conteste le camp présidentiel, qui affirme vouloir éviter des « contentieux qui n’aboutissent pas ».

Souvent technique, ce projet de loi aborde une batterie de sujets dont l’agrivoltaïsme, c’est-à-dire l’installation de panneaux solaires sur des terres agricoles, avec un équilibre à trouver entre souverainetés énergétique et alimentaire.

Côté ONG, WWF appelle à « dépasser les postures partisanes » pour « trouver un accord ». Le secteur de l’éolien a pour sa part exhorté samedi les députés à amender « significativement » le texte pour « permettre à la France de répondre à ses propres besoins énergétiques ».

Retraites: la présidente de l'Assemblée veut "tout faire pour éviter le 49.3" .
La présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet veut pouvoir "débattre de tout" dans la future réforme des retraites, sans obstruction des oppositions. "Il faut tout faire pour éviter" le recours au 49.3, plaide l'élue Renaissance dans un entretien à l'AFP.Question - Quelles sont les conditions pour éviter le 49.3, qui permettrait de forcer l'adoption de la future réforme des retraites début 2023 ?Réponse - "La première condition, je la souhaitais et elle est remplie, c'est de prendre le temps de la concertation et du dialogue social.

usr: 1
C'est intéressant!