•   
  •   

France Coupures d’électricité : Paris sera plus épargnée que le reste de la France

13:10  06 décembre  2022
13:10  06 décembre  2022 Source:   ouest-france.fr

AVANT/APRES. Guerre en Ukraine : visualisez grâce aux images satellite comment les coupures d'électricité plongent le pays dans le noir

  AVANT/APRES. Guerre en Ukraine : visualisez grâce aux images satellite comment les coupures d'électricité plongent le pays dans le noir La Russie vise les infrastructures électriques ukrainiennes, rendant les nuits de plus en plus sombres dans des zones urbaines habituellement éclairées. Le phénomène est visible depuis l'espace.Le Kremlin mène une guerre de l'énergie, l'Ukraine plonge dans le noir. Neuf mois après le début de la guerre, et alors que le thermomètre frôle 0°C, le pays est à court d'électricité. Les nuits ukrainiennes, photographiées depuis l'espace, sont de plus en plus obscures.

Face aux coupures d’électricité, toutes les régions ne seront pas logées à la même enseigne. C’est ce que révèle le gouvernement, qui explique que la concentration en infrastructure stratégique de la capitale et de sa petite couronne. Photo d’illustration. © BENOIT TESSIER / REUTERS Face aux coupures d’électricité, toutes les régions ne seront pas logées à la même enseigne. C’est ce que révèle le gouvernement, qui explique que la concentration en infrastructure stratégique de la capitale et de sa petite couronne. Photo d’illustration.

Face aux coupures d’électricité, toutes les régions ne seront pas logées à la même enseigne. En cause, le nombre d’infrastructures stratégiques présentes dans la capitale, qui diminuerait le pourcentage de lignes électriques pouvant y être coupées.

Le plan d’action du gouvernement pour empêcher un black-out complet en France cet hiver, et particulièrement en janvier, se précise. Des « délestages tournants » pourraient être organisés lors des heures de pointe, c’est-à-dire le matin entre 8 h et 13 h et le soir entre 18 h et 20 h, durant au maximum deux heures d’affilée et ne concernant que des portions de département. Mais pas de manière homogène, selon le site du gouvernement

EN IMAGES. Dix photos saisissantes du quotidien de millions d’Ukrainiens plongés dans le noir

  EN IMAGES. Dix photos saisissantes du quotidien de millions d’Ukrainiens plongés dans le noir De nombreux Ukrainiens sont encore plongés dans le noir en cette fin novembre, la répétition des frappes russes depuis octobre sur les infrastructures énergétiques du pays privant régulièrement de courant des millions de personnes. Alors que les premières neiges sont tombées la semaine dernière en Ukraine, à quoi ressemble le quotidien de ses habitants ? Voici dix photos marquantes. Voilà plusieurs semaines que, passées les 17 h, un voile noir épais enveloppe l’Ukraine, laissant les trottoirs obscurs, à peine éclairés par des lampes de poche, des phares de voiture et de rares vitrines encore illuminées.

Lire aussi : Coupures d’électricité : quel sera le protocole dans les écoles ?

Des exceptions pour certains territoires soutenant « l’ensemble du pays »

Une formule difficile à trouver, qui doit prendre en compte les « usagers prioritaires » (hôpitaux, commissariats, services d’urgences…), répartir les zones privées de courant sur l’ensemble du territoire métropolitain continental, avec un système de rotation de 2 heures. Selon le site du gouvernement, « la liste des usagers prioritaires ne doit pas représenter plus de 38 % de la consommation d’électricité du département ». Mais ce dernier précise également que des exceptions existent, concernant « des territoires présentant une concentration d’infrastructures prioritaires qui soutiennent l’ensemble du pays ».

C’est le cas de Paris et de sa petite couronne, annonce le gouvernement, sur lequel seuls 20 % de la consommation électrique pourra être coupée en cas de situation électrique tendue. Pour autant, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher a annoncé samedi 3 décembre au JDD qu’« aucun territoire ne sera traité différemment : des délestages à Paris sont possibles ».

Coupure d’électricité : appels téléphoniques, trains, écoles, commerces… Que se passerait-il en cas de délestage ? .
Des opérations de délestage pourraient avoir lieu cet hiver sur des créneaux de deux heures en cas de tensions importantes sur le réseau électrique. Avec des conséquences sur la vie quotidienne des Français. Alors que la première ministre, Elisabeth Borne, a adressé le 1er décembre une circulaire aux préfets pour préparer le pays à d’éventuelles coupures de courant cet hiver, les Français s’inquiètent de voir leur quotidien chamboulé dans les prochaines semaines. Face au vent de panique que l’annonce a provoqué, l’exécutif a toutefois tenté de calmer les esprits en changeant de ton, mardi 6 décembre.

usr: 1
C'est intéressant!