France: Bébés aux bras malformés : huit nouveaux cas dans le Morbihan intégrés à l'enquête - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceBébés aux bras malformés : huit nouveaux cas dans le Morbihan intégrés à l'enquête

19:15  07 décembre  2018
19:15  07 décembre  2018 Source:   europe1.fr

Polémique après l'annonce de premiers bébés aux gènes modifiés en Chine

Polémique après l'annonce de premiers bébés aux gènes modifiés en Chine Un scientifique chinois a affirmé lundi avoir fait naître les premiers bébés génétiquement modifiés, une annonce vue par de nombreux chercheurs comme le franchissement d'une ligne rouge éthique et un acte "dangereux" et "irresponsable". He Jiankui, un professeur d'université à Shenzhen, dans le sud de la Chine, a diffusé sur YouTube une vidéo annonçant la naissance il y a quelques semaines de deux jumelles dont l'ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida. Il y précise que le père est séropositif.

En vidéo. Bébés nés malformés : le témoignage d'une famille du Morbihan . De quoi pourraient être atteints ces bébés nés sans bras ? Le premier signalement des 7 cas dans l 'Ain. À la fin du mois de septembre 2018, une enquête de France 2 a révélé un rapport médical confidentiel, qui alertait sur 7.

Vendredi, huit nouvelles familles du Morbihan ont été intégrées à l ' enquête nationale sur les enfants présentant une malformation du bras . Une enquête est en cours sur onze nouveaux cas découverts depuis dans ce département. Inquiétude. Lors d'une réunion publique organisée début

Santé publique France a indiqué que huit nouvelles familles morbihannaises ayant un enfant présentant une malformation d'un membre supérieur ont été intégrées à l'enquête nationale.

Bébés aux bras malformés : huit nouveaux cas dans le Morbihan intégrés à l'enquête © pixabay.com / Christianabella Bébés aux bras malformés : 8 nouveaux cas dans le Morbihan intégrés à l'enquête

Huit nouvelles familles morbihannaises ayant un enfant présentant une malformation d'un membre supérieur ont été intégrées à l'enquête nationale lancée par l'agence Santé publique F

rance, tandis qu'un point d'étape sera réalisé en janvier, a indiqué vendredi l'agence sanitaire.

"À ce jour, huit familles ayant un enfant présentant le même type d'anomalie que celle observée à Guidel, dans le Morbihan, vont pouvoir répondre au même questionnaire", ont déclaré par courriel les services de l'agence sanitaire, confirmant une information du Télégramme.

Bébés génétiquement modifiés : le chercheur chinois fait une "pause" dans ses essais

Bébés génétiquement modifiés : le chercheur chinois fait une He Jiankui, le chercheur chinois qui affirme avoir fait naître les premiers bébés génétiquement modifiés au monde, a annoncé qu'il faisait une "pause" dans ses essais. Le chercheur chinois qui affirme avoir fait naître les premiers bébés génétiquement modifiés au monde a annoncé mercredi une "pause" dans ses essais, en raison du tollé international soulevé par ses allégations. He Jiankui a réitéré mercredi cette affirmation lors du second Sommet international sur l'édition du génome à Hong Kong, en avançant avoir permis la naissance de jumelles dont l'ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida.

Vendredi, huit nouvelles familles du Morbihan ont été intégrées à l ' enquête nationale sur les enfants présentant une malformation du bras .

Bébés nés sans bras : 4 nouveaux cas découverts en Bretagne. Bébés malformés : les premiers résultats de l ' enquête communiqués au 31 janvier. Bébés aux bras malformés : 8 nouveaux cas dans le Morbihan . Vendredi, huit nouvelles familles du Morbihan ont été intégrées à l ' enquête

Un excès de cas en Bretagne et dans l'Ain. Santé publique France avait reconnu début octobre un "excès de cas" d'agénésie transverse du membre supérieur en Loire-Atlantique (trois naissances entre 2007 et 2008) et en Bretagne (quatre naissances entre 2011 et 2013) mais pas dans l'Ain (sept cas entre 2009 et 2014). Une enquête est en cours sur onze nouveaux cas découverts depuis dans ce département.

Certaines familles avaient interpellé les autorités sanitaires.Lors d'une réunion publique organisée début novembre à Guidel, à laquelle participaient des familles jusqu'ici non répertoriées, les autorités sanitaires avaient été vivement interpellées. Certaines familles avaient exprimé leur inquiétude de ne pas avoir été répertoriées par les autorités sanitaires.

Les prêts illimités, c’est bientôt fini

Les prêts illimités, c’est bientôt fini Afin de mieux réguler le marché des transferts, la Fifa va limiter le nombre de prêts à 6 ou 8 joueurs, alors que certains clubs ont l’habitude d’envoyer de nombreux jeunes dans des clubs amis.

Santé publique France a indiqué que huit nouvelles familles morbihannaises ayant un enfant présentant une malformation d'un membre supérieur ont été intégrées à l ' enquête nationale. © pixabay.com / Christianabella Bébés aux bras malformés

Jusqu'alors, Santé Publique France, qui dépend du ministère, n'a toujours pas identifié de cause commune à la survenue de ces cas . Alors que plusieurs cas de bébés nés avec un avant- bras ou un bras manquant avaient été signalés dans l 'Ain, le Morbihan ou encore la Loire-Atlantique

Face à cette situation, le directeur général de Santé publique France, François Bourdillon, avait reconnu qu'il fallait "peut-être qu'on mène des investigations plus larges géographiquement, sur la question des bassins de vie, peut-être sur la région Bretagne, pour essayer de trouver des réponses".

Quatre cas répertoriés à Guidel. L'incidence de ces malformations est estimée en France à 1,7 cas pour 10.000 naissances, soit environ 150 cas par an. Au total, quatre cas avaient été répertoriés jusqu'ici à Guidel, commune de 11.807 habitants, entre 2011 et 2013. Les causes possibles de malformations des membres supérieurs sont multiples. Elles peuvent être génétiques, liées à des contraintes physiques ou dues à des substances toxiques (alimentation, environnement, voire médicaments dans le cas du thalidomide, antinauséeux qui avait fait naître des milliers d'enfants sans bras entre 1957 et 1962).

Fusillade à Strasbourg : la section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l'enquête.
Le parquet de Paris a ouvert une enquête sur la fusillade qui a fait au moins deux morts à Strasbourg pour "assassinats, tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle" © Frederick FLORIN / AFP La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé mardi soir s'être saisie de l'enquête sur l'attaque à Strasbourg qui a fait deux morts et onze blessés dans le secteur touristique du marché de Noël, et dont l'auteur, en fuite, a été identifié.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!