France: Gilets jaunes: des grandes villes veulent être indemnisées - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceGilets jaunes: des grandes villes veulent être indemnisées

11:30  11 février  2019
11:30  11 février  2019 Source:   lexpress.fr

Les chiffres de la police et des Gilets jaunes disent la même chose : la mobilisation baisse

Les chiffres de la police et des Gilets jaunes disent la même chose : la mobilisation baisse Les Gilets jaunes ont réussi à inscrire leur mouvement dans la durée. Mais la mobilisation baisse ces dernières semaines, comme le montrent à la fois les chiffres du ministère de l'Intérieur et des Gilets jaunes. © Sipa Les Gilets jaunes ont réussi à inscrire leur mouvement dans la durée. Mais la mobilisation baisse ces dernières semaines, comme le montrent à la fois les chiffres du ministère de l'I C'est l'un des mouvements sociaux les plus longs de l'histoire de la 5e République. Depuis maintenant 12 semaines, les Gilets jaunes manifestent chaque semaine dans de nombreuses villes françaises.

Nous sommes une petite équipe de bénévoles qui vous répond et vous conseille depuis le 26 octobre. Nous sommes la même équipe qui a créé la. carte officielle des rassemblements (35 millions de vues). Nous n'appartenons à aucun parti ni à aucune organisation politique.

Quels sont leurs droits, et comment vont-ils être indemnisés ? « Gilets jaunes » : Des manifestants tentent de pénétrer dans les Galeries Lafayette Boulevard Haussmann - Regarder sur Figaro Live. "qu'à Paris ou dans les grandes villes " ? En êtes -vous bien sûr ? Le Pouzin (07250) 2800 habitants

Ces villes demandent une rencontre avec le ministre de l'Économie et la ministre de la Cohésion des territoires.

Gilets jaunes: des grandes villes veulent être indemnisées © afp.com/Zakaria ABDELKAFI Un véhicule de l'opération Sentinelle incendié, le 9 février 2019, en marge de la manifestation des "gilets jaunes" à Paris

Ils dénoncent des commerçants et habitants "pris en otage par des casseurs". Les élus des grandes villes et métropoles, réunies au sein de l'organisation France Urbaine, ont réclamé dimanche "une réunion d'urgence" au gouvernement, compte tenu des "préjudices subis par les habitants et les commerçants" en marge des treize semaines de mobilisation des gilets jaunes.

"Gilets jaunes" : un "acte 13" marqué par le retour des casseurs

Les "gilets jaunes" étaient une fois de plus mobilisés samedi 9 février. À Paris, des tensions se sont fait sentir. Parmi les "gilets jaunes" des casseurs s'étaient infiltrés. La journée a d'ailleurs été marquée par ces individus "qui s'en sont pris à des distributeurs de billets, à des voitures, à des bâtiments", rapporte la journaliste Sophie Neumayer. 36 individus arrêtés, dont 21 placés en garde à vue "Alors, il est trop tôt ce soir pour établir le bilan de cette casse. Il sera connu dans les prochains jours, mais ce que l'on peut dire d'ores et déjà, c'est que ce sont les symboles de l'État et les symboles de richesse qui ont été pris à pour cible", constate la journaliste de France 3, avant de noter : "Certaines de ces violences ont donné lieu a des interpellations. Au total à cette heure, 36 individus ont été arrêtés, dont 21 ont été placés en garde à vue." À noter que la journée n'est pas encore terminée et que les forces de l'ordre tentent toujours de disperser les derniers manifestants qui se trouvent au pied de l'Arc de triomphe.

Bonne année les Gilets Jaunes !!!! Qui c' est qui prend le taxi? Les gentils Qui paie leur carburant? Les méchants Qui blabate sur LCI? C' est comme un guignol, spectacle permanent! Et vive les banques et vive le parlement! Tout le monde en rigole, et plus personne n'y croit!

Les « gilets jaunes » risquent en effet de ne pas être protégés financièrement lorsqu'ils participent à des actions non déclarées et réprimées par les forces de l'ordre, en vertu d'un article du code des assurances. Toutefois, son interprétation peut être précisée par la justice et de même, il ne couvre

Des plans de licenciements déjà engagés

Les pertes seraient de l'ordre de plusieurs "millions d'euros dans nombre de grandes villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse...)", dénonce ainsi France Urbaine dans un communiqué.

L'association "demande au Premier ministre une rencontre avec le ministre de l'Economie [...] et la ministre de la Cohésion des territoires" afin "de définir les modalités d'indemnisation et d'accompagnement, au nom de la solidarité nationale".

Parmi les préjudices subis, ces élus citent, pour "les contribuables locaux", des dégradations de biens publics, la "mobilisation des services de la ville et des forces de l'ordre". Et pour les commerces, des dégradations, des pertes de recettes et des "pertes d'emplois".

"Gilets jaunes" : tensions pendant les manifestations

À Paris, tout avait pourtant commencé dans le calme. Des milliers de "gilets jaunes" s’étaient réunis sur les Champs-Elysées avec une même détermination. "421 euros par mois, voilà ma retraite, vous croyez que je n’ai pas envie de me battre", témoigne l’un d’entre eux. Mais quelques mètres plus bas, un policier reçoit un coup de pied, il tente de poursuivre son agresseur, mais se fait encercler. Il doit alors attendre l’arrivée de son collègue pour écarter tout le monde. Un homme a la main arrachée Les "gilets jaunes" sont ensuite descendus vers l’Assemblée nationale. Certains tentent de rentrer dans le bâtiment , alors une grenade de désencerclement est lancée. C’est à ce moment-là qu’un homme a plusieurs doigts arrachés. En fin d’après-midi, des hommes s‘en prennent aux banques et des véhicules sont incendiés, dont un de l’opération Sentinelle. Un suspect a d’ailleurs été arrêté.À Bordeaux, des violences aussi avec plusieurs policiers blessés, tout comme à Toulouse où les manifestants étaient entre 5 000 et 7 000. Selon le ministère de l’Intérieur, il y avait 51 400 "gilets jaunes" dans toute la France ce samedi 9 février.

Info Gilets Jaunes est le site communautaire qui vous informera sur tout ce qui concerne les Gilets Jaunes et vous permettra d'échanger sur vos expériences. Ce Monsieur semble de « trés bon conseil » !!! Espérons qu’il sera écouté par le plus grand nombre …

Des « gilets jaunes » poursuivent leurs actions au 4e jour d'une mobilisation contre la hausse du prix des carburants. «Le gouvernement est actuellement confronté à des protestations. C' est dans le dialogue qu'on peut en sortir, dans l'explication, dans la capacité à trouver à la fois le bon rythme et

Sur France 3, Jean-Luc Moudenc, président de France Urbaine et maire de Toulouse, a dénoncé une "dévitalisation des commerces, de l'économie. Déjà des plans de licenciements sont engagés, et donc il y a véritablement une situation très alarmante."

Des chiffres d'affaires qui chutent

Selon Procos, la Fédération du commerce spécialisé, les seuls mois de novembre et de décembre ont vu le chiffre d'affaires du commerce spécialisé chuter respectivement de -6,8% et de -3,9%, par rapport aux mêmes mois de 2017, "avec un pic à -12% au 17 décembre".

La secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher a exhorté vendredi les commerçants et entreprises touchés par les actions des gilets jaunes à solliciter les mesures d'accompagnement mises en place, car les demandes sont à ce jour "extrêmement limitées".

VIDEO - Les Grandes Gueules : Gérard Darmon tacle Franck Dubosc "l'autre bouffon", sur les Gilets jaunes.
Interrogé sur les Gilets jaunes et l'antisémitisme dans "Les Grandes Gueules", l'acteur Gérard Darmon a qualifié l'humoriste Franck Dubosc de "bouffon". © Capture d'écran RMC Story Interrogé sur les Gilets jaunes et l'antisémitisme dans "Les Grandes Gueules", l'acteur Gérard Darmon a qualifié l'humoris Ambiance ! Invité dans l'émission Les Grandes Gueules, Gérard Darmon venait notamment parler du Dictionnaire de ma vie, sorti en janvier dernier aux éditions Kero.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!