France: Des avocats demandent l'interdiction de la grenade GLI F4 - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceDes avocats demandent l'interdiction de la grenade GLI F4

14:50  11 février  2019
14:50  11 février  2019 Source:   nouvelobs.com

Une grenade allemande découverte à Hong-Kong dans une cargaison de pommes de terre françaises

Une grenade allemande découverte à Hong-Kong dans une cargaison de pommes de terre françaises L'engin d'un kilo et de huit centimètres de large a été neutralisé sans problèmes. © Fournis par France Télévisions Une patate chaude venue de France. Une grenade à main allemande qui daterait de la Première Guerre mondiale a été découverte, samedi 2 février, dans une cargaison de pommes de terre importées de France à destination d'une usine de production de chips de Hong Kong. L'engin d'un kilo et de huit centimètres de large a "La grenade était dans un état instable car elle avait été dégoupillée mais n'avait pas explosé", a précisé la police hong-kongaise.

La grenade lacrymogène instantanée GLI F 4 (ou SAE 810) est une grenade lacrymogène, assourdissante et à effet de souffle, contenant une charge explosive constituée de 25 grammes de TNT. Elle est utilisée par les forces de l 'ordre françaises depuis 2011.

Samedi dernier, plus de 10 000 unités ont été tirées à Paris, affirme Le Parisien, dont 339 grenades GLI - F 4 ,des engins explosifs à l'usage controversé.Cinq

Le Conseil d'État devra statuer après la grave blessure à la main d'un manifestant gilet jaune, samedi, à Paris.

Des avocats demandent l'interdiction de la grenade GLI F4 © Copyright 2019, L'Obs L'acte XIII des gilets jaunes a rassemblé des milliers de personnes à Paris ce samedi 9 février.

Franceinfo révèle que des avocats vont saisir le Conseil d’Etat dans les jours qui viennent. Ils vont demander l'interdiction de la grenade à l'origine de la grave blessure à la main d'un manifestant lors de l'acte XIII des "gilets jaunes" samedi à Paris.

Selon plusieurs gendarmes contactés par franceinfo, la grenade qui a mutilé Sébastien, - le manifestant a eu quatre doigts arrachés samedi près de l’Assemblée nationale -, est une "GLI F4", une grenade lacrymogène instantanée. L'enquête administrative devrait le confirmer, ainsi que les circonstances exactes des faits.

«Gilets jaunes»: un manifestant grièvement blessé à Paris

«Gilets jaunes»: un manifestant grièvement blessé à Paris Un homme du cortège parisien a eu la main arrachée à hauteur de l'Assemblée nationale, où les tensions étaient vives ce samedi midi. © ZAKARIA ABDELKAFI/AFP Des tensions ont émergé entre forces de l'ordre et manifestants, au niveau de l'Assemblée nationale, à Paris. Alors que des tensions émergeaient entre forces de l'ordre et manifestants devant l'Assemblée nationale ce samedi midi, un manifestant présent dans le cortège a été grièvement blessé. Cet homme a été évacué par les pompiers de l'Assemblée, un bandage au bout de l'avant-bras, a constaté un journaliste de l'AFP.

L‘utilisation de la GLI - F 4 se fait désormais à deux agents: le lanceur doit être accompagné d'un • Que demande précisément ce collectif d' avocats ? Me Raphaël Kempf et ses quatre confrères En cas de refus ou d'absence de réponse de la part de l 'exécutif, les avocats envisagent de se tourner vers le tribunal administratif «pour obtenir judiciairement l ' interdiction de ce type de grenade ».

Cet outil de maintien de l 'ordre est controversé et a déjà été mis en cause plusieurs fois. - Alain JOCARD / AFP.

La grenade lacrymogène instantanée de classe F4 (GLI-F4) fait partie des munitions autorisées pour le maintien de l'ordre par le décret n° 2011-795 du 30 juin 2011. Elle combine à la fois un effet sonore, un effet de souffle et un effet lacrymogène. Elle est actuellement la grenade la plus puissante dont disposent les forces de l'ordre.

Puissance souvent minimisée

La grenade lacrymogène instantanée de classe F4 (GLI-F4) fait partie des munitions autorisées pour le maintien de l'ordre par le décret n° 2011-795 du 30 juin 2011. Elle combine à la fois un effet sonore, un effet de souffle et un effet lacrymogène. Elle est actuellement la grenade la plus puissante dont disposent les forces de l'ordre.

L'utilisation de ces grenades, tout comme celle des lanceurs et des Flash-Balls, dépend de la situation et reste à l'appréciation des forces de l'ordre. Le commandant de compagnie donne l'ordre de tirer une grenade après accord de l'autorité civile, préfet ou représentant. Lorsque c'est possible, les forces de l'ordre doivent prévenir les manifestants que des grenades vont être lancées.

Affaire Ghosn: les avocats de Renault s'insurgent contre les méthodes de Nissan

Affaire Ghosn: les avocats de Renault s'insurgent contre les méthodes de Nissan Dans une lettre publiée par Le Journal du Dimanche, ils dénoncent la façon dont Nissan et son conseil juridique "ont traité quelques salariés de Renault" pour conduire leur enquête interne. Les avocats de Renault dénoncent "les dérapages" de Nissan et s'indignent des méthodes utilisées pour interroger des salariés du constructeur français, dans une lettre adressée à leurs homologues du constructeur japonais publiée par l'hebdomadaire Le Journal du Dimanche.

En cas de refus ou d’absence de réponse de la part de l ’exécutif, les avocats envisagent de se tourner vers le tribunal administratif « pour obtenir judiciairement l ’ interdiction de ce type de grenade ». « Menaces sur la démocratie ». En attendant, quatre victimes, blessées à Paris lors des journées

Paris loi travail : elle remet un collier de palets de lacrymo aux CRS - Продолжительность: 2:05 Where the Claim is 45 431 просмотр. CALAIS : MANIF D'EXTREME DROITE ANTI-IMMIGRATION, SOUS LA BANNIÈRE DE PEGIDA - Продолжительность: 16:26 TARANIS NEWS 408 679

La puissance de cette munition à triple effet est souvent minimisée par les autorités sous le terme de "grenade lacrymogène" ou "assourdissante". Selon la notice de leur fabricant SAE ALSETEX, elle aurait un effet essentiellement "psychologique", qui permettrait de "déstabiliser les manifestants dans des situations particulièrement difficiles".

Une vidéo révélée par "Libération" le 28 janvier avait soulevé de nouvelles interrogations sur les circonstances d'utilisation de la grenade GLI-F4. Alors qu'il manifestait dans le calme, le 1er décembre à Tours, Ayhan P., 52 ans, technicien chez Sanofi et représentant syndical, avait eu la main arrachée en ramassant l'une de ces armes composée d'explosifs et potentiellement létale. Une plainte avait été déposée et une enquête a été ouverte par le parquet de Tours, confiée à l'IGPN, la police des polices.



AUSSI SUR MSN : La grenade GLI F4 est "indispensable pour éviter du corps-à-corps" lors des "émeutes urbaines", assure Laurent Nuñez

"Gilets jaunes" : ce que l'on sait du manifestant qui a eu la main arrachée devant l'Assemblée nationale

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour déterminer les causes de la blessure. © Fournis par France Télévisions Les images, difficilement soutenables, ont fait le tour des réseaux sociaux. Un manifestant a été très grièvement blessé à la main et plus légèrement au visage, samedi 9 février à Paris, devant l'Assemblée nationale. D'après la préfecture, cet homme a eu "quatre doigts arrachés". Voici ce que nous savons de ce nouveau blessé lors du 13e samedi de mobilisation des "gilets jaunes". Que s'est-il passé ? La scène s'est déroulée samedi à Paris, autour de 13 heures.

Plusieurs victimes mutilées par la grenade explosive GLI - F 4 portent plainte. Leurs avocats engagent aussi un recours contre le décret permettant l’utilisation de cette Les avocats vont aussi demander à la justice l ’ interdiction d ’utiliser la grenade explosive GLI - F 4 . Une des victimes est Gabriel, 21 ans

Jeudi, un collectif d' avocats a appelé le gouvernement à interdire l'utilisation par les forces de l 'ordre de grenades GLI - F 4 , ayant déjà blessé plusieurs Multiplication des appels à manifester sur Facebook. Tandis que certains gilets jaunes prônent le dialogue et la sortie de crise à travers une

Les compteurs Linky de nouveau en accusation.
Un regroupement de plus de 120 personnes dénonce ce mardi au tribunal de Paris l'usage qu'envisagerait de faire Enedis des données recueillies par les compteurs Linky. © DAMIEN MEYER/AFP De nombreuses procédures du genre ont déjà été lancées. Mais ce type d'actions, qu'elles émanent de collectivités locales ou d'usagers, n'a guère été jusqu'ici couronné de succès.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!