France: Antisémitisme : une inquiétante résurgence - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceAntisémitisme : une inquiétante résurgence

14:15  12 février  2019
14:15  12 février  2019 Source:   lemonde.fr

Antisémitisme : l'inquiétante résurgence

Antisémitisme : l'inquiétante résurgence Une croix gammée inscrite sur le visage de Simone Veil dans le 13e arrondissement de Paris, l'inscription "juden", juif en allemand, taguée sur la vitrine d'un magasin ou encore la destruction de l'arbre planté en mémoire d'Ilan Halimi , un garçon torturé à mort, parce que juif. Les actes antisémites ont connu une hausse de 74% en 2018. Édouard Philippe a appelé mardi 12 février à un sursaut républicain. "Nous prenons des coups", a-t-il alerté lors de la cérémonie de remise d'un prix qui porte le nom d'Ilan Halimi. Des condamnations plus lourdes ? La mère du jeune garçon, Ruth Halimi, était présente également et s'est exprimée : "J'espère que des décisions adéquates vont être prises pour endiguer ce mal qui est constant et qui est éternel". Plus tôt dans l'après-midi, la colère dominait sur tous les bancs de l'Assemblée nationale. Mais certains députés veulent aller plus loin que la simple condamnation. "Il faut maintenant avoir des condamnations qui ne sont pas que morales", demande Jean-Christophe Lagarde, député UDI de Seine-Saint-Denis. Le gouvernement promet une meilleure formation des policiers et magistrats à la lutte contre l'antisémitisme.

L’ antisémitisme est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l'hostilité manifestées à l'encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial. Il s'agit, dans son acception originelle telle qu'elle a été formulée vers la fin du XIXe siècle

L’ antisémitisme en France est la traduction par une idéologie, des actes ou des écrits, d'une haine des juifs sur le territoire français. Avant le XIXe siècle, il est plus difficile qu'aujourd'hui de dissocier, dans l'analyse

Editorial- Le nouvel accès d’antisémitisme observé doit nous pousser à une mobilisation déterminée, qui passe avant tout par la lutte contre la tentation de la banalisation de ce mal.

Antisémitisme : une inquiétante résurgence © Robert Nicholas / Getty Père et fils à Yarmulkes assis dans la synagogue

Editorial du « Monde ». Le niveau d’antisémitisme a toujours été un baromètre fiable de l’état de santé d’une société. La progression impressionnante du nombre d’actes antisémites révélée, lundi 11 février, par Christophe Castaner, le ministre de l’intérieur, vient malheureusement le confirmer : en 2018, les actes répertoriés (insultes, menaces, dégradations de biens, agressions, homicides) ont progressé de 74 %, après deux années de recul.

Une plaque en mémoire d'enfants juifs déportés retrouvée brisée dans une école du Val-de-Marne

Une plaque en mémoire d'enfants juifs déportés retrouvée brisée dans une école du Val-de-Marne La mairie de Maisons-Alfort a porté plainte mercredi après avoir retrouvé brisée au sol une plaque en mémoire d'enfants juifs déportés pendant la Seconde Guerre mondiale. © Google Maps Une plaque en mémoire d'enfants juifs déportés retrouvée brisée dans une école du Val-de-Marne Une plaque en mémoire d'enfants juifs déportés pendant la Seconde Guerre mondiale, installée devant l'entrée d'une école de Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, a été retrouvée brisée au sol mercredi matin, et la mairie a porté plainte. "La plaque était accrochée au mur, dans l'enceinte de l'école.

L’ inquiétante résurgence de l’ antisémitisme , poison qui ronge la République.

Antisionisme et antisémitisme [modifier | modifier le code]. Manifestation à Seattle en 2009. Le sociologue et politologue français Pierre-André Taguieff estime que l'accusation de racisme à l'égard du sionisme est une résurgence contemporaine des vieilles accusations antisémites[96].

Cette haine qui n’a rien d’ordinaire est un véritable poison. Ici, les murs sont recouverts de croix gammées, là, le mot « juden » (« juifs » en allemand) a été tagué sur une devanture, partout sur les réseaux sociaux se répandent des slogans sortis des poubelles de l’histoire. Dans certains quartiers, les juifs doivent subir un antisémitisme « du quotidien », harcèlements incessants, insultes, menaces, qui rendent odieuse la vie de tous les jours. Mois après mois, la haine se libère, les inhibitions se lèvent, et les actes finissent par suivre.

L’enlèvement et l’assassinat d’Ilan Halimi en février 2006, la tuerie à l’école juive Ozar-Hatorah de Toulouse en mars 2012, l’agression d’un jeune couple à Créteil en décembre 2014, l’attentat contre l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris, en janvier 2015, l’assassinat de Sarah Halimi dans le 11e arrondissement de la capitale en avril 2017, la séquestration d’une famille juive à Livry-Gargan en septembre 2017… Les alertes se multiplient, mais c’est comme si les condamnations des pouvoirs publics et des associations finissaient par se banaliser, elles aussi, jusqu’à devenir inaudibles auprès d’une part grandissante de la population.

Mélenchon condamne l'antisémitisme et dénonce une «instrumentalisation»

Mélenchon condamne l'antisémitisme et dénonce une «instrumentalisation» LE SCAN POLITIQUE - Mardi matin, le leader des Insoumis a fermement condamné l'antisémitisme et demandé au ministre de l'Intérieur d'assurer la protection des députés Insoumis qui participeront aux rassemblements. «L'évènement survenu autour de M. Finkielkraut appelle la condamnation la plus nette et la plus ferme.

Pour l’article ayant un titre homophone, voir Lycra. Pour les articles homonymes, voir Ligue. La Ligue internationale contre le racisme et l' antisémitisme (ou LICRA) est une association internationale, luttant contre le racisme et l' antisémitisme en France, mais également sur le plan international.

Société. Antisémitisme : une tribune dénonce une "épuration ethnique à bas bruit". Un "manifeste contre le nouvel antisémitisme " en France sera publié dimanche dans les colonnes du "Parisien".

Pas de visage

La crise sociale que connaît la France depuis l’émergence du mouvement des « gilets jaunes » n’a fait qu’encourager certains comportements. Il est évident que l’extrême droite a tenté de profiter de cette dynamique sociale pour diffuser ses slogans dans les manifestations ou sur les ronds-points. La détestation que le chef de l’Etat suscite chez une partie de la population s’est parfois doublée de l’antisémitisme le plus abject à travers des syllogismes aussi stupides que dangereux.

Toutefois, réduire la progression actuelle de l’antisémitisme au mouvement des « gilets jaunes » ne correspond pas à la réalité des statistiques. Sur les neuf premiers mois de l’année, les actes contre les juifs étaient déjà en augmentation de 69 %. Penser qu’une fois la tension sociale retombée, la vieille haine hideuse reculera d’elle-même tient du vœu pieux.

Antisémitisme : Mélenchon dénonce une "accusation ignoble" des "macronistes"

Antisémitisme : Mélenchon dénonce une Le leader de la France insoumise est mis en cause pour sa réaction jugée tardive à l'agression antisémite contre Alain Finkielkraut. © Copyright 2019, L'Obs Jean-Luc Mélenchon leader de "La France Insoumise", visite le quartier de Noailles à Marseille, dans le sud de la France, le 1er février 2019. Jean-Luc Mélenchon, mis en cause pour sa réaction jugée trop tardive à l'agression antisémite contre Alain Finkielkraut, a dénoncé lundi une "accusation ignoble" des "macronistes" contre son mouvement et un "dévoiement politicien irresponsable".

« L’ antisémitisme se répand comme un poison, comme un fiel. Au-delà de l’ antisémitisme islamiste, nous assistons à la résurgence d’une extrême droite identitaire virulente qui n’hésite plus à passer à l’acte. »

Racisme et antisémitisme en 2017. ► 1 acte raciste sur 3 commis en France en 2017 est dirigé contre un Juif. Rappelons que les Français juifs représentent Rapport sur l’ antisémitisme en France en 2017. Source éléments statistiques : Ministère de l’Intérieur et SPCJ Ce rapport a été réalisé avec le

Le plus pervers dans cette résurgence de l’antisémitisme, c’est que, souvent, celui-ci n’a pas de visage. Le nombre de faits portés à la connaissance de l’autorité judiciaire reste limité. Aucune étude digne de ce nom n’a dressé le profil des auteurs, leurs motivations profondes, leur parcours idéologique. Comme le souligne Jean-Yves Camus, le directeur de l’Observatoire des radicalités politiques à la Fondation Jean-Jaurès, « l’extrême droite en profite pour imputer la responsabilité de tous les actes antijuifs aux musulmans ». Pour lutter contre son ennemi, il est indispensable de le connaître. Il est urgent de s’atteler à cette tâche.

Sur l’antisémitisme, mieux vaut ne pas avoir les idées trop simples. Celui qui prend racine dans nos banlieues ne peut être réduit à l’irruption du conflit israélo-palestinien dans le débat franco-français. Complotisme, antiaméricanisme, frustrations sociales : tout est bon pour alimenter la haine du juif, qui vient se greffer sur des « traditions » beaucoup plus anciennes.

Ce nouvel accès d’antisémitisme doit nous pousser à une mobilisation déterminée. A court terme, celle-ci passe par un plus grand contrôle des réseaux sociaux, qui sont le vecteur privilégié et le plus accessible pour diffuser le fléau. Des mesures pour renforcer les obligations et les responsabilités des plates-formes numériques ont été annoncées en mars 2018 par le gouvernement. Il est indispensable de ne pas relâcher cet effort.

Des milliers de personnes rassemblées à Paris contre l'antisémitisme

Des milliers de personnes rassemblées à Paris contre l'antisémitisme L'appel a été lancé par une cinquantaine de partis, associations et mouvements face à la recrudescence des actes antisémites (+74% en 2018). © Copyright 2019, L'Obs Rassemblement contre l'antisémitisme, place de la république à Paris, le 19 février. Des milliers de personnes ont commencé à affluer mardi soir place de la République à Paris pour dire non à l'antisémitisme, à l'appel d'une cinquantaine de partis, associations, mouvements. Dans la foule, des pancartes "Ça suffit" - le mot d'ordre du rassemblement -, "non à la banalisation de la haine".

Pour un article plus général, voir Antisémitisme en France. L' antisémitisme sous la Troisième République (1870-1940) commence en particulier avec l'affaire Dreyfus, la crise boulangiste et l'avènement des ligues anti-parlementaires d'extrême-droite

Antisémitisme : L'UE s'alarme autour d'une étude inquiétante : Téléphonie : seuls six Français sur 10 ont accès à la 4G Ce chiffre est issu d'une étude Une étude allemande s' inquiète d ' une montée de l' antisémitisme au sein de la gauche de la gauche allemande. Une étude publiée par l'Université

Parallèlement, il faut intensifier la prévention et la pédagogie au sein de l’éducation nationale auprès de générations qui n’entretiennent plus le même rapport mémoriel et historique à la Shoah. Il faut surtout que chacun d’entre nous lutte contre l’indifférence, la tentation de la banalisation et prenne conscience que nous sommes en présence d’un mal qui ronge la République de l’intérieur.

AUSSI SUR MSN: Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement : "Oui il y a un antisémitisme qui est en train de remonter dans le pays et ceux qui ne veulent pas le voir s'en rendent complices"

Alain Finkielkraut à propos de son agression antisémite : "Le plus virulent, ce n'était pas un petit Blanc, c'était vraisemblablement un salafiste".
L'académicien visé par des insultes en marge de la manifestation des "gilets jaunes", samedi 16 février à Paris, a réagi sur franceinfo. © Fournis par France Télévisions "Le plus virulent, celui qui m'a dit 'rentre à Tel-Aviv', a dit aussi 'la France est à nous' et ce n'était pas un petit Blanc", a déclaré lundi 18 février sur franceinfo, le philosophe Alain Finkielkraut, qui a été pris à partie et a subi des insultes antisémites samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes", à Paris, boulevard du Montparnasse. "C'était très vraisemblablement un salafiste, il en avait l'allure, la barbe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!