France: Deux personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat contre le couple de policiers à Magnanville en 2016 - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceDeux personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat contre le couple de policiers à Magnanville en 2016

14:40  12 février  2019
14:40  12 février  2019 Source:   francetvinfo.fr

Tunisie : prison à vie pour sept accusés des attentats du Bardo et de Sousse

Tunisie : prison à vie pour sept accusés des attentats du Bardo et de Sousse Ces deux attaques commises en 2015 ont fait plus de soixante morts. © AFP/Fethi Belaid Tunis (Tunisie), le 18 mars 2015. Des forces de sécurité interviennent au musée du Bardo. De la prison à vie, mais pas de peine de mort. La justice tunisienne a condamné ce samedi sept accusés à la prison à perpétuité dans les procès des attentats du Bardo et de Sousse, commis en 2015. D'autres accusés ont été condamnés à des peines allant de 6 mois à 16 ans de prison ; 27 autres accusés ont bénéficié d'un acquittement ; aucune condamnation à mort n'a été prononcée. Le parquet a fait appel.

Deux personnes ont été placées en garde à vue mardi matin, et une troisième personne a été interpellée et placée en garde à vue dans le cadre Reportage à Magnanville : les riverains sous le choc après l'attaque terroriste 14/06/ 2016 - par Raphaël Reynes. Écouter. L’EI a revendiqué l’attaque

Le double meurtre du 13 juin 2016 à Magnanville est une attaque terroriste djihadiste visant un couple de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur (Jean-Baptiste Salvaing, policier , et Jessica Schneider, agent administratif), perpétrée à leur domicile le 13 juin 2016 dans la commune de Magnanville

Il s'agirait, selon les informations de France 3, de proches du tueur Larossi Abballa, qui avait revendiqué le double assassinat au nom de l'Etat islamique.

Deux personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat contre le couple de policiers à Magnanville en 2016 © Fournis par France Télévisions

Deux personnes ont été placées en garde à vue mardi 12 février au matin dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat terroriste d'un policier et de sa compagne à Magnanville (Yvelines) en 2016, a appris franceinfo de source judiciaire. Il s'agirait, selon les informations de France 3, de proches du tueur Larossi Abballa.

Le 13 juin 2016, Larossi Abballa, 25 ans, avait assassiné le couple à leur domicile à coups de couteaux, sous les yeux de leur fils de 3 ans. Il avait été tué par les forces de l'ordre après avoir revendiqué son acte au nom du groupe jihadiste État islamique (EI).

Enquête ouverte sur la main arrachée d'un manifestant "gilet jaune" à Paris

Enquête ouverte sur la main arrachée d'un manifestant "Il y a eu une attaque contre le fronton de l'Assemblée nationale, des gens voulaient entrer (), les gendarmes se sont retrouvés encerclés face à une foule très hostile", a expliqué Christophe Castaner, dimanche. © Capture d'écran BFMTV Enquête ouverte sur la main arrachée d'un manifestant "gilet jaune" à Paris Le manifestant qui a eu une main arrachée samedi lors d'une manifestation de "gilets jaunes" à Paris a été opéré et une enquête judiciaire a été ouverte, a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner "Comprendre ce qui s'est passé".

Nouveau rebondissement dans l ' enquête sur le double meurtre de policiers à Magnanville , en région parisienne, le 13 juin 2016 . Mohamed Lamine Aberouz, un Marocain de 24 ans, a été placé en garde à vue ce lundi matin

L ' enquête sur l 'assassinat du couple de policiers à Magnanville (Yvelines) en juin 2016 remonte patiemment les ramifications des réseaux informels de la radicalisation et du Mina B. a été extraite le 9 avril de prison pour être placée en garde à vue dans le cadre de l ' enquête de Magnanville .

C'ÉTAIT SUR MSN : 13 juin 2016 : c'était la tuerie de Magnanville


Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire.
Deux policiers ont été tués, lundi au Caire, dans l'explosion d'un engin en possession d'un homme qu'ils poursuivaient pour avoir posé une bombe la semaine dernière près d'une mosquée. Le suspect a aussi péri dans l'explosion. Une explosion au Caire, en Égypte, a tué deux policiers et en a blessé trois autres, lundi 18 février. Les policiers poursuivaient un homme soupçonné d'avoir posé une bombe la semaine dernière près d'une mosquée lorsqu’un engin explosif en possession de ce dernier a explosé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!