France: Bientôt le permis de conduire à 17 ans… et gratuit ? - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceBientôt le permis de conduire à 17 ans… et gratuit ?

14:40  12 février  2019
14:40  12 février  2019 Source:   nouvelobs.com

Le prince Philip, 97 ans, renonce finalement à son permis de conduire

Le prince Philip, 97 ans, renonce finalement à son permis de conduire Le prince Philip a décidé de renoncer à son permis de conduire après avoir été impliqué dans une collision qui a fait une blessée fin janvier. Le prince Philip, 97 ans, époux de la reine Elizabeth II, a décidé de renoncer à son permis de conduire après avoir été impliqué dans une collision qui a fait une blessée fin janvier, a annoncé samedi le palais de Buckingham dans un bref communiqué. "Après y avoir mûrement réfléchi, le duc d'Edimbourg a pris la décision de renoncer volontairement à son permis de conduire", a indiqué le palais.

Théorie gratuite pour le permis de conduire B et 1000 questions de pratique et examens blancs Théorie à jour, bien illustrée avec de nombreux films d'animation Chaque année plus de 80.000 jeunes en Flandre étudient avec ce site

Le permis de conduire est un droit administratif de circuler donnant l'autorisation de conduire sur une route publique un ou plusieurs véhicules tels que automobile, motocyclette, cyclomoteur, camion ou autobus, dans une zone géographique donnée, généralement un pays.

Un rapport parlementaire préconise la prise en charge du permis de conduire lors du futur service national universel.

Trop coûteux, trop long à obtenir. Le permis de conduire a beau être le premier examen de France avec 1,51 million de candidats en 2017, il doit être réformé, estime la députée du Gard Françoise Dumas. Dans un rapport parlementaire présenté ce mardi 12 février, cette élue LREM propose une batterie de mesures.

La principale ? Passer le permis à 17 ans. Confortée par le succès de la conduite accompagnée, qui débouche sur un quart des permis délivrés, avec un taux de réussite de 74% (contre 57% en moyenne), la parlementaire propose d'"expertiser l'abaissement à 17 ans de la limite d'âge pour la délivrance d'un permis B, valable uniquement sur le territoire national" pour les apprentis ayant satisfait à la conduite accompagnée.

"Uberisation" ou route vers la gratuité : à quoi va ressembler le futur permis de conduire ?

Le gouvernement souhaite réformer le permis de conduire pour le rendre plus accessible, en l’intégrant au cursus scolaire ou en encourageant la dématérialisation. Les professionnels du secteur sont vent debout, pour défendre la proximité et la qualité. © JEFF PACHOUD / AFP "Uberisation" ou route vers la gratuité : à quoi va ressembler le futur permis de conduire ? Pour passer son permis de conduire, il en coûte actuellement 1.800 euros en moyenne, selon un calcul de l’UFC-Que choisir datant de 2016. Une sacrée somme, qui contraint parfois les aspirants à la conduite à renoncer.

Demande de permis de conduire suite à une suspension. Pourquoi le lieu de naissance est tronqué sur mon permis ? Combien de temps mon permis de conduire au nouveau format est-il valable ?

Le permis B autorise également de conduire des véhicules accessibles avec le permis B1 : celui-ci permet de se déplacer en tricycle ou quadricycle à moteur. Il peut être passé dès l’âge de 16 ans. Enfin, sous réserve d’avoir son permis B depuis 2 ans et de suivre une formation, l’individu peut

Aujourd'hui, un jeune qui a suivi ce dispositif peut obtenir le permis à 17 ans et demi, mais ne peut conduire seul avant sa majorité.

"Il conviendrait d'expertiser si un tel permis pourrait être assorti de conditions limitatives (interdiction de la conduite de nuit...)", remarque toutefois le texte.

Passer le permis pendant le SNU

Pour aider les jeunes à financer le permis, dont le coût moyen s'élève à 1.600 euros, le rapport propose également de l'intégrer au SNU, qui doit être lancé en juin.

Le SNU se décomposera en deux parties: une partie obligatoire, d'une durée de trois semaines, et une facultative dite "SNU volontaire de longue durée", de 3 à 12 mois.

Après avoir suivi des modules de formation lors du SNU obligatoire, les jeunes auraient alors la possibilité de passer le code "auprès d'un opérateur agréé", avec un coût "pris en charge par l'État".

Permis de conduire : les auto-écoles manifestent lundi pour défendre leur "savoir-faire au service de la sécurité routière"

Permis de conduire : les auto-écoles manifestent lundi pour défendre leur Les auto-écoles mèneront une opération escargot sur le périphérique parisien lundi avant des rassemblements dans plusieurs villes de France. Ils comptent défendre leur "savoir-faire au service de la sécurité routière" et des prestations de proximité face à un potentiel assouplissement des conditions d'enseignement du permis de conduire. © JEFF PACHOUD / AFP Permis de conduire : les auto-écoles manifestent lundi pour défendre leur "savoir-faire au service de la sécurité routière" Les auto-écoles se mobilisent lundi pour défendre leur travail de "proximité", gage de la "qualité" de l'enseignement du permis de conduire, alors qu'un rapp

L'examen du permis de conduire pourra donc être accessible dès 17 ans . Ils devront quand même attendre d’avoir 18 ans pour pouvoir être au volant en toute légalité. Même si on est loin d’adopter les 16 ans réglementaires des États-Unis, cette décision a fait grande sensation dans l’opinion publique.

Les jeunes privilégiant la conduite accompagnée pour préparer le permis de conduire , pourront maintenant la commencer à 15 ans et passer l’examen à 17 ans et demi.

Ceux qui suivent le SNU "volontaire de longue durée", tout comme ceux qui s'engagent dans la réserve nationale et le service civique, pourraient, eux, "passer l'épreuve pratique du permis de conduire, pendant cette période, à titre gratuit". Une mesure qui n'est pas sans évoquer la possibilité autrefois offerte aux personnes qui effectuaient le service militaire.

Réformer les auto-écoles

Le rapport de suggère d'instaurer un "contrat-type" afin que le coût final des formations soient transparents. Les candidats au permis pourraient s'inscrire eux-mêmes à l'examen sur un portail en ligne, sur le modèle des "candidats libres". Le rapport propose aussi la création d'un portail Internet permettant au candidat d’accéder facilement aux aides au financement.

Par ailleurs, le rapport préconise une réforme de l'agrément des auto-écoles, pour le délivrer au niveau national et non plus départemental.

Cette disposition suscite une farouche opposition des auto-écoles, qui ont manifesté lundi pour dénoncer cette porte ouverte, selon eux, aux plateformes en ligne de mise en relation entre élèves et moniteurs synonymes d'"uberisation" du métier et de "dumping social".

En contrepartie, il faudra "adapter des obligations réglementaires, redéfinir les relations entre les plateformes et les moniteurs" pour mettre tous les acteurs "sur un pied d'égalité", souligne d'ailleurs le rapport.

Mariage à Versailles: Ghosn est prêt à rembourser, "il a cru que c'était gratuit".
Renault va signaler à la justice l'avantage en nature de 50.000 euros dont aurait bénéficié son ancien patron pour l'organisation d'un dîner en octobre 2016 au Grand Trianon. De son côté, le Château de Versailles a indiqué que, selon la convention de mécénat signée avec Renault en juin 2016, qui se montait à 2,3 millions d'euros, le constructeur automobile pouvait bénéficier "à ce titre de contreparties à hauteur de 25% maximum de son mécénat", soit dans le cas présent, 575.000 euros. L'ancien patron de Renault Carlos Ghosn est "prêt" à rembourser les 50.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!