France: L'Assemblée adopte un amendement pour remplacer "père et mère" par "parent 1 et parent 2" dans les formulaires scolaires - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceL'Assemblée adopte un amendement pour remplacer "père et mère" par "parent 1 et parent 2" dans les formulaires scolaires

17:30  13 février  2019
17:30  13 février  2019 Source:   francetvinfo.fr

«École de la confiance»: L'Assemblée prévoit des drapeaux français et européen dans les classes

«École de la confiance»: L'Assemblée prévoit des drapeaux français et européen dans les classes Les députés ont adopté un amendement qui prévoit aussi que les paroles du refrain de l’hymne national soient affichées dans chacune des salles de classe L’Assemblée nationale a prévu dans la nuit de lundi à mardi la présence obligatoire dans les salles de classe du drapeau tricolore et du drapeau européen, ainsi que des paroles de l’hymne national, dans le cadre de l’examen du projet de loi « sur l’école de la confiance ».

Le 12 février, l ' Assemblée nationale a voté un amendement controversé qui sera prochainement jeté à la corbeille (image d'illustration). Après la polémique liée à la dépersonnalisation des formulaires , visant à supprimer les mentions père et mère de l'enfant pour les remplacer par « parent 1 , parent

Droit de suite. « Parent 1 », « Parent 2 » dans les formulaires scolaires : vers Face à la polémique autour des termes « parent 1 » et « parent 2 » dans les formulaires scolaires , le La proposition de remplacer les termes « père » et « mère » avait suscité une forte opposition à droite et parmi les

C'est la députée Valérie Petit, issue de la majorité, qui est à l'origine du texte. Toutefois le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer et la rapporteure Anne-Christine Lang (LREM) ont donné un avis défavorable à cet amendement.

L'Assemblée adopte un amendement pour remplacer © Fournis par France Télévisions

Finies les mentions "père et mère". L'Assemblée a adopté, mardi 12 février, en première lecture, un amendement qui permet aux formulaires scolaires de porter les mentions "parent 1 et parent 2", dans le cadre du projet de loi "sur l'école de la confiance".

"Cet amendement vise à ancrer dans la législation la diversité familiale des enfants dans les formulaires administratifs soumis à l'école", a expliqué la députée Valérie Petit (LREM) à l'origine du texte. L'élue du Nord a rappelé que nombre de formulaires d'état-civil, d'inscription à la cantine ou d'autorisation de sortie scolaire portent toujours les mentions père et mère, en ne tenant pas compte du vote de la loi pour le mariage pour tous et de l'existence de familles homoparentales.

"Parent 1 et parent 2" : un amendement consacre l'homoparentalité dans les formulaires scolaires

"Personne ne devrait se sentir exclus", justifie la députée Jennifer de Temmerman (LREM). © Copyright 2019, L'Obs Premier jour d'école à Quimper, en septembre 2014. L'Assemblée a adopté mardi 12 février en première lecture un amendement qui consacre l'homoparentalité dans les formulaires scolaires qui devront porter les mentions "parent 1 et parent 2" et non plus "père et mère", dans le cadre du projet de loi "sur l'école de la confiance".

L' amendement qui consacre l'homoparentalité dans les formulaires scolaires qui devront porter les mentions « parent 1 et parent 2 » et non plus « père et mère » fait polémique. Guillaume Meurice a mené l'enquête.

Enfant et ado. " Parent 1 " et " Parent 2 " : le Sénat défavorable. Article mis à jour le 22/05/19 14:19. Partager sur. Mais le texte qui prévoit de remplacer les mentions " père " et " mère " par les termes " parent 1 " et " parent 2 ", dans les formulaires scolaires vient d'être supprimé par les sénateurs ce

Un avis défavorable du ministre de l'Education

"On a des familles qui se retrouvent face à des cases figées dans des modèles sociaux et familiaux un peu dépassés. Aujourd'hui, personne ne devrait se sentir exclus par des schémas de pensée un peu arriérés. Pour nous, cet article est une mesure d'égalité sociale", a défendu dans l'hémicycle sa collègue Jennifer de Temmerman (LREM). "Vous n'imaginez pas les conséquences lorsque des enfants ne se sentent pas traités comme les autres", a lancé de son côté le socialiste Joaquim Pueyot.

Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer et la rapporteure Anne-Christine Lang (LREM) ont donné un avis défavorable à cet amendement. Ils estiment que le changement réclamé ne relève pas du domaine législatif. Le député LR Xavier Breton a dénoncé un amendement relevant "d'une pensée unique et politiquement correcte qui ne correspond pas à la réalité". "Quand j'entends dire que c'est un modèle dépassé, je rappelle qu'aujourd'hui, dans les unions célébrés, mariages ou PACS, plus 95% qui sont des couples homme-femme", a-t-il dit.

Un député brandit une banderole dans l'hémicycle.
L'ex-marcheur Sébastien Nadot a provoqué un incident de séance, mardi, en brandissant une banderole "La France tue au Yémen". © afp.com/JACQUES DEMARTHON L'incident s'est produit mardi, dans l'hémicycle (image d'illustration) L'incident n'a pas duré très longtemps. L'ancien "marcheur" Sébastien Nadot a provoqué mardi un bref incident à l'Assemblée pendant la séance de questions au gouvernement en brandissant une banderole proclamant : "La France tue au Yémen".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!