France: Alerte à la pollution après le naufrage du «Grande America» - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceAlerte à la pollution après le naufrage du «Grande America»

19:45  13 mars  2019
19:45  13 mars  2019 Source:   msn.com

Naufrage du "Grande America" : l'association Robin des Bois va porter plainte pour pollution et abandon de déchets

Naufrage du L'association porte plainte pour pollution et abandon de déchets ce mercredi, au tribunal de grande instance de Brest, après l'incendie du cargo italien. © Fournis par France Télévisions L'association Robin des Bois va porter plainte devant le tribunal de grande instance de Brest pour pollution et abandon de déchets, après le naufrage du cargo Grande America au large de la Bretagne, rapporte France Bleu Breizh Izel, mercredi 13 mars. L'association @robindesbois_tw va porter plainte pour #pollution et abandon de déchets #GrandeAmerica https://t.

Le Grande America , navire de commerce italien, a coulé ce mardi au large des côtes françaises. L'association écologiste Robin des Bois a alerté dès lundi soir des risques environnementaux. Zones d'ombres après le naufrage du Grande America . La frégate multi-missions (FREMM) Aquitaine et le

Le navire italien de commerce Grande America a coulé ce mardi 12 mars à environ 330 km à l 'Ouest des côtes françaises. Le ministre a annoncé la Ce navire italien a été victime d’un incendie dimanche 10 mars en soirée. Il avait alors alerté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage

La cargaison du navire, qui repose au fond de l’Atlantique après un incendie dimanche, risque fortement de polluer l’océan et les côtes françaises. Plusieurs conteneurs transportaient des matières dangereuses.

Le « Grande America » et ses conteneurs de matières dangereuses reposent désormais à 4600 mètres de fond dans l’océan Atlantique. Et à seulement 330 kilomètres au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h (Finistère). Le navire de l’armateur italien Grimaldi Group et sa cargaison, qui a sombré mardi après le déclenchement d’un incendie à son bord dimanche, représentent désormais une bombe à retardement environnementale tant pour la faune et la flore sous-marines que pour l’écosystème des côtes bretonnes, vendéennes et aquitaines.

Naufrage du «Grande America» : peut-on vraiment se prémunir d’une marée noire ?

Naufrage du «Grande America» : peut-on vraiment se prémunir d’une marée noire ? Après le naufrage mardi du «Grande America», chargé de 2200 t de fioul lourd, plusieurs navires antipollution équipés de drones ont été envoyés sur zone pour repérer et pomper les nappes de pétrole. « Marée noire. » Pas question pour le porte-parole du préfet maritime de l’Atlantique, Riaz Akhoune, de prononcer ces deux mots qui rappellent immanquablement le drame de « l’Amoco-Cadiz» en 1978 et celui de « l’Erika» en 1999. Le capitaine de frégate préfère parler de « pollution maritine d’ampleur » suite au naufrage du « Grande America ».

Naufrage du " Grande America " : «Nous allons envisager les moyens anti- pollution » annonce de Rugy - Regarder sur Figaro Live. » LIRE AUSSI - La pollution au large, ce péril pour les ressources maritimes françaises (et mondiales).

Le navire de commerce italien, victime d'un incendie, a coulé mardi à 333 km à l 'ouest du Finistère, a annoncé la préfecture maritime de l'Atlantique. Les membres d'équipage sont sains et saufs, mais une pollution au fioul n'est pas à exclure.

« Les bateaux de ce type, qui partent d’Europe du Nord pour desservir les ports de l’Afrique de l’ouest comme Dakar au Sénégal, Conakry en Guinée ou Freetown en Sierra Leone, transportent des centaines de voitures d’occasion, de remorques, d’engins de travaux publics, mais aussi des déchets à recycler et des produits chimiques, pesticides et insecticides nécessaires à l’agriculture de ces pays qui n’en sont pas producteurs », explique Jacky Bonnemains, président de l’association de défense de l’environnement Robin des Bois.

Le principal danger est celui d’une pollution aux hydrocarbures. « Nous estimons que les cuves du navire enferment entre 2000 et 2500 tonnes de fioul de propulsion qui, à terme, risquent de s’échapper et de polluer les fonds marins puis le littoral », s’inquiète Jacky Bonnemains. Il faut également craindre des fuites provenant des réservoirs des nombreux véhicules transportés. « Compte tenu de la zone du naufrage, il faut raisonnablement s’attendre, d’ici quelques jours à quelques semaines, à un arrivage diffus de produits hydrocarbures sur les côtes françaises poussés par les courants marins giratoires qui entrent dans le golfe de Gascogne mais n’en sortent pas. »

"Grande America" : la marée noire se rapproche des côtes françaises

À une vitesse de 35 kilomètres par jour, les plaques d'hydrocarbures déversées par le Grande America s'approchent de plus en plus des côtes françaises. Elles pourraient atteindre la Gironde et la Charente-Maritime dans quelques jours seulement, et 500 kilomètres de littoral sont menacés. Deux nappes ont été repérées. L'une à l'endroit où le cargo a fait naufrage, l'autre à une vingtaine de kilomètres de là. C'est depuis L'Argonaute, parti de Brest (Finistère) jeudi 14 mars, que le dispositif antipollution est coordonné avec l'aide de quatre autres bateaux.

Intervention de François de Rugy, suite au naufrage du Grande America . France 3 Bretagne.

Le ministre de la Transition écologique s'est exprimé à l 'Assemblée nationale sur le naufrage du navire italien Grande America . Il a indiqué de du «fuel lourd» était à bord comme moyen de propulsion, et que la nature de la cargaison devait être déterminée.

Alerte à la pollution après le naufrage du «Grande America» © Marine nationale/Loïc Bernadin Le « Grande America » a été victime d’un incendie à son bord, à partir de dimanche. Il a sombré, au fond de l’Atlantique, mardi.

45 conteneurs avec des matières dangereuses

Dans un communiqué publié ce mercredi, le ministère de la Transition écologique indique que le préfet maritime est chargé de « la coordination opérationnelle des moyens sur zone pour circonscrire les risques de dérive de conteneurs » et de « suivre l’évolution des risques de pollution, les prévenir, et mettre en œuvre les stratégies de lutte antipollution qui s’avéreraient nécessaires ». Le préfet, Jean-Louis Lozier, a lui révélé mercredi, lors d’une conférence de presse, que le navire transportait « 365 conteneurs, dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses ».

L’autre crainte, partagée autant par les écologistes que par les autorités maritimes, est de voir dériver en mer les conteneurs échappés du navire. « Ils représentent un risque physique de collision avec d’autres navires, ceux de pêche notamment si ces conteneurs se rapprochent des côtes, poursuit Jacky Bonnemains. Il est certain que des conteneurs vont s’éventrer sous la pression sous-marine, s’ouvrir et libérer en mer des centaines de tonnes de déchets, certains flottants comme des coques de vieux ordinateurs, des bouteilles de plastiques à recycler, qui se rapprocheront inexorablement du littoral. »

Grande America: les opérations antipollution débutent dans une mer agitée

Grande America: les opérations antipollution débutent dans une mer agitée Les opérations de lutte antipollution ont débuté ce vendredi dans la zone du naufrage du navire italien Grande America, où une nouvelle nappe de fioul a été observée, avec l'espoir de minimiser tout risque de pollution du littoral atlantique. Ces opérations, menées à l'aide de quatre navires spécialisés, ont débuté dans l'après-midi en dépit de conditions météorologiques très compliquées dans la zone du naufrage du navire de 214 mètres de long, dont les soutes étaient remplies de 2200 tonnes de fioul lourd. Le Grande America a sombré mardi à 333 kilomètres au large de La Rochelle.

Le navire italien Grande America fait naufrage au large des côtes françaises, une marée noire redoutée «Nous allons envisager les moyens de lutte anti- pollution , car, comme toujours dans ces cas-là Pollution au purin dans les eaux de la Sonnaz. En feu, le navire « Grande America » sombre.

Le navire de commerce italien « Grande America », victime d’un incendie dimanche soir dans le golfe de Gascogne, a coulé vers 15h30 mardi à 333 km à l ’ouest des côtes françaises, a annoncé

Pour l’association Robin des Bois, le « Grande America » n’est pas un « bateau poubelle », mais un navire « souffrant d’une mauvaise maintenance, détenu en 2010 au Royaume-Uni pour une série de 35 déficiences techniques et, depuis, ciblé régulièrement pour des problèmes techniques ».

L’association Robin des Bois va porter plainte

Après deux jours d’incendie et l’évacuation de ses 26 membres d’équipage et d’un passager, le navire de 214 mètres de long, construit en 1997, en provenance de Hambourg (Allemagne) et à destination de Casablanca (Maroc) n’a pu être « sauvé ». L’intervention de trois bateaux – la frégate « Aquitaine » de la Marine Nationale, le bâtiment d’assistance « VN Sapeur » et le remorqueur de haute-mer « l’Abeille Bourbon » – n’a pas permis, en raison de conditions météorologiques difficiles, de mettre un terme à l’incendie.

L’association Robin des Bois a annoncé son intention de porter plainte contre X, auprès du tribunal de grande instance de Brest (Finistère), pour pollution et abandon de déchets. « C’est l’un des seuls leviers, et certainement le plus efficace, pour obtenir la liste complète des marchandises embarquées et pour connaître les modalités d’intervention des moyens de secours disponibles au moment de l’incendie », précise son président.

Grande America : deux premiers oiseaux mazoutés retrouvés sur la côte atlantique.
Deux oiseaux souillés aux hydrocarbures, l'un retrouvé mort mardi sur une plage d'Hendaye (Pyrénées-Atlantique) et l'autre récupéré le lendemain encore vivant sur une plage landaise, ont été atteints par "du fioul du navire Grande America", ont annoncé ce samedi les deux préfectures. LIRE AUSSI >> Naufrage du "Grande America" : qui est responsable en cas de pollution ? "Des prélèvements ont été réalisés (). Le résultat des analyses montre que le polluant provient du fioul du navire Grande America", coulé le 12 mars à 330 kilomètres des côtes, ont précisé dans un communiqué les deux préfectures, annonçant ainsi les premiers cas avérés d'oiseaux victimes de cette pollut

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 12
C'est intéressant!