France: Naufrage du «Grande America» : peut-on vraiment se prémunir d’une marée noire ? - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceNaufrage du «Grande America» : peut-on vraiment se prémunir d’une marée noire ?

08:10  15 mars  2019
08:10  15 mars  2019 Source:   msn.com

"Grande America" : la marée noire se rapproche des côtes françaises

À une vitesse de 35 kilomètres par jour, les plaques d'hydrocarbures déversées par le Grande America s'approchent de plus en plus des côtes françaises. Elles pourraient atteindre la Gironde et la Charente-Maritime dans quelques jours seulement, et 500 kilomètres de littoral sont menacés. Deux nappes ont été repérées. L'une à l'endroit où le cargo a fait naufrage, l'autre à une vingtaine de kilomètres de là. C'est depuis L'Argonaute, parti de Brest (Finistère) jeudi 14 mars, que le dispositif antipollution est coordonné avec l'aide de quatre autres bateaux.

GRANDE AMERICA - Les nappes de pétroles libérées par le naufrage du navire de commerce italien " Grande America " mardi pourraient atteindre Alors que l'on se questionnait sur les conséquences écologiques du naufrage du Grande America , qui a sombré mardi après-midi à 333 kilomètres des

après le naufrage du navire italien " Grande America " qui pourrait entraîner une marée noire sur "Dans les ports européens, pour ne pas se poser trop de problèmes, on n'exige rien, on préfère En Europe "à partir du moment où on vient ( ) dans un grand port européen, il y a des contrôles", a-t-il

Après le naufrage mardi du «Grande America», chargé de 2200 t de fioul lourd, plusieurs navires antipollution équipés de drones ont été envoyés sur zone pour repérer et pomper les nappes de pétrole.

« Marée noire. » Pas question pour le porte-parole du préfet maritime de l’Atlantique, Riaz Akhoune, de prononcer ces deux mots qui rappellent immanquablement le drame de « l’Amoco-Cadiz» en 1978 et celui de « l’Erika» en 1999. Le capitaine de frégate préfère parler de « pollution maritine d’ampleur » suite au naufrage du « Grande America ». Alors que 227 000 t de pétrole s’étaient échappés de «l’Amoco-Cadiz» et 20 000 t de fioul lourd de «l’Erika», le navire qui a sombré mardi à 300 km de La Rochelle et par 4600 m de fond contenait lui 2200 t de fioul lourd, mais aussi plus de 2000 véhicules et des conteneurs chargés de produits chimiques.

«Grande America»: Des traces d’hydrocarbures sur une plage de Gironde, viennent-elles du navire?

«Grande America»: Des traces d’hydrocarbures sur une plage de Gironde, viennent-elles du navire? L'association Sea Sheperd France a publié sur sa page Facebook des photos d'une plage girondine. Sur celle-ci, il y aurait des traces d'hydrocarbures © AP/SIPA Le navire «Grande America» a fait naufrage à 333 km à l'ouest de La Rochelle, le 12 mars 2019. Une plage de Gironde sur laquelle on trouve des traces d’hydrocarbures. L’association de défense des animaux marins, Sea Sheperd France, a publié sur sa page Facebook une photo de la plage de Hourtin, à 75 km au nord-ouest de Bordeaux. Sur celle-ci, des traces d’hydrocarbures auraient été découvertes.

Le « Grande America », un navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs, d ' une longueur de 214 mètres, venait de Hambourg Le navire transportait des conteneurs en pontée et des véhicules dans ses ponts-garages. «Une quarantaine de conteneurs sont tombés à la mer avant le naufrage .

Après le naufrage du navire italien " Grande America " au large de La Rochelle, la préfecture maritime a détecté une nappe "Selon nos prévisions, des fragments pourraient atteindre certaines zones des côtes de Nouvelle-Aquitaine d'ici dimanche ou lundi, du fait d ' une météo particulièrement défavorable

Pour éviter que cette cargaison toxique et ces millions de litres d’hydrocarbures ne viennent souiller les côtes françaises, une véritable armada s’est positionnée au large. « Nous avons désormais cinq bateaux sur zone dont quatre sont spécifiquement dédiés à la lutte contre la pollution, explique Riaz Akhoune. Nous disposons aussi de moyens aériens de reconnaissance pour repérer les nappes. » Objectif de la marine : intervenir le plus tôt possible pour récupérer le pétrole en mer avant qu’il ne touche le littoral.

Le préfet maritime de l’Atlantique a notamment ordonné l’appareillage du navire «Argonaute» qui compte à son bord des spécialistes de la lutte antipollution et dispose de drones pour repérer les plaques d’hydrocarbures à distance. « C’est important d’agir en amont, car une tonne de pétrole récupérée en mer, c’est dix tonnes de déchets en moins à terre, car plus les hydrocarbures se rapprochent des côtes plus ils gonflent, s’amalgament avec des algues, du sable, des cailloux », détaille le capitaine de frégate.

Naufrage du "Grande America" : l'association Robin des Bois va porter plainte pour pollution et abandon de déchets

Naufrage du L'association porte plainte pour pollution et abandon de déchets ce mercredi, au tribunal de grande instance de Brest, après l'incendie du cargo italien. © Fournis par France Télévisions L'association Robin des Bois va porter plainte devant le tribunal de grande instance de Brest pour pollution et abandon de déchets, après le naufrage du cargo Grande America au large de la Bretagne, rapporte France Bleu Breizh Izel, mercredi 13 mars. L'association @robindesbois_tw va porter plainte pour #pollution et abandon de déchets #GrandeAmerica https://t.

Yannick Jadot, tête de liste EELV pour les européennes, a critiqué jeudi "le laxisme qu'il y a souvent autour du transport maritime", après le naufrage du navire italien " Grande America " qui pourrait entraîner une marée noire sur les côtes françaises.

Le « Grande America », un navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs, d ' une longueur de 214 mètres, était en provenance de Hambourg (Allemagne) et devait se rendre à Casablanca (Maroc) quand un incendie s'est déclaré à son bord dimanche soir, pour une raison encore inconnue.

Naufrage du «Grande America» : peut-on vraiment se prémunir d’une marée noire ? © AFP/Loïc Bernardin/Marine nationale Les nappes de pétrole libérées par le « Grande America » pourraient atteindre le littoral dès dimanche.

Des conditions de mer «dantesques»

Un robot sous-marin pourrait également être déployé pour voir s’il y a des fissures sur l’épave. L’affréteur du « Grande America » a de son côté envoyé sur place un bateau chargé de récupérer les conteneurs tombés à l’eau et autres déchets flottants à la surface de l’océan. Mais toutes ces opérations sont périlleuses, car la préfecture maritime explique que les conditions de mer sont « dantesques » avec des vagues de quatre à six mètres de hauteur. « Franchement, on met le paquet, mais la météo est contre nous et on ne sait pas encore où la pollution va toucher les côtes », reconnaît Riaz Akhoune.

Les départements de Gironde et de Charente-Maritime ont toutefois placé leurs services en « phase de pré-alerte » pour anticiper une possible arrivée de boulettes de pétrole sur leurs rivages. Les deux préfectures estimaient jeudi que leurs côtes « pourraient être touchées par l’arrivée de la nappe dans un délai de trois à quatre jours ». « Météo France et l’Ifremer vont travailler ensemble pour tenter de modéliser la trajectoire de la nappe, mais comme elle risque de se fragmenter en mer, il sera difficile de prédire où elle va toucher les côtes », estime le président de l’association écologiste Robin des Bois Jacky Bonnemains.

Naufrage du « Grande America » : la nappe de pétrole pourrait toucher le littoral dimanche ou lundi

Naufrage du « Grande America » : la nappe de pétrole pourrait toucher le littoral dimanche ou lundi Selon le ministre de la transition écologique, une opération de pompage est rendue très difficile par les conditions météorologiques. Des nappes de pétrole provenant du navire italien Grande America, qui a sombré mardi au large de la Bretagne, « pourraient toucher le littoral français vers dimanche ou lundi », a averti jeudi 14 mars sur Franceinfo le ministre de la transition écologique, François de Rugy. Pour l’heure, les départements potentiellement concernés sont la Gironde et la Charente-Maritime, « mais nous verrons s’il faut étendre la zone de protection à terre ». Selon M.

Des fragments pourraient atteindre certaines zones des côtes de Nouvelle-Aquitaine d’ici à dimanche ou lundi. Le « Grande America », a coulé mardi à quelque 300 kilomètres des côtes du Finistère. En Europe "à partir du moment où on vient dans un grand port européen, il y a des contrôles", a-t-il

L'association Robin des Bois va porter plainte pour pollution et abandon de déchets après le naufrage du Grande America . Le navire italien a coulé mardi au On est très inquiets pour l'écosystème. [ ] On peut s'attendre dans les jours qui viennent à des arrivées diffuses de boulettes de pétrole sur le

L’épave ayant fait naufrage très loin des côtes et reposant très profondément, Jacky Bonnemains craint des « arrivées perlées » de pétrole sur le littoral. « Comme il est impossible d’installer 900 km de barrages antipollution près de nos côtes, il va falloir protéger les sites stratégiques comme les zones humides sensibles, les entrées de port ou les parcs ostréicoles » ajoute ce spécialiste des marées noires qui estime que la nappe d’hydrocarbures n’est pas le seul élément à prendre en compte dans le cadre de ce naufrage. « N’oublions pas que ce bateau était chargé de nombreux conteneurs chargés de produits chimiques, mais aussi de polystyrène, de balles de ping-pong, de bidons en plastique qui vont se disperser en mer, devenir des déchets et finiront par s’échouer sur nos plages. »

Sur le même sujet : "Grande America" : quels moyens sont déployés pour lutter contre la pollution ?

«Grande America»: les côtes françaises menacées de pollution dès «dimanche ou lundi».
Une nappe d'hydrocarbures d'une dizaine de kilomètres de long a été localisée dans la zone du navire italien qui transportait 45 conteneurs répertoriés comme contenant des matières dangereuses en plus des 2200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 14
C'est intéressant!