France: Brexit: les pêcheurs français menacés de chômage technique - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceBrexit: les pêcheurs français menacés de chômage technique

15:00  15 mars  2019
15:00  15 mars  2019 Source:   lefigaro.fr

Brexit: Theresa May appelle les Européens à un «dernier effort»

Brexit: Theresa May appelle les Européens à un «dernier effort» Alors que les discussions entre Londres et Bruxelles n’ont pas avancé cette semaine sur le Brexit, Theresa May a, lors d’un nouveau discours, appelé l’UE à faire d’ultimes concessions pour débloquer la situation. Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix Theresa May a choisi une fabrique d’éoliennes dans la ville pro-Brexit de Grimsby pour donner un ultime souffle aux négociations avec Bruxelles et obtenir des concessions sur la clause du backstop nord-irlandais. « Mon message aux Européens est que c’est le moment d’agir, a déclaré la Première ministre britannique. Nous avons travaillé dur ensemble ces dernières années pour trouver un accord.

Brexit : comment Bruxelles compte venir en aide aux pêcheurs français . En cas de Brexit sans accord de sortie, les pêcheurs continentaux n'auront plus le droit de jeter leurs filets dans les vastes eaux territoriales britanniques, réputées très poissonneuses. Le premier ministre français va «faire le

La qualité de vie de cette capitale peut faire saliver les villes françaises . BREXIT - Les députés britanniques ont rejeté l'accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne Le vote de rejet du Parlement britannique a accru de façon "significative" le risque d'un Brexit sans accord, a estimé

Les bateaux de pêche français dont l'activité dépend des eaux britanniques devront rester à quai en cas de sortie du Royaume-Uni sans accord. Le gouvernement promet de se tenir à leur chevet.

Brexit: les pêcheurs français menacés de chômage technique © Pascal Rossignol/REUTERS À Boulogne-sur Mer, les pêcheurs redoutent de voir leur activité stoppée par un Brexit sans accord.

Un Brexit sans accord. C'est le scénario catastrophe que les pêcheurs français redoutent alors que les parlementaires britanniques ont voté hier en faveur d'un report de la date de sortie du Royaume-Uni de l'Europe. En cas de «no deal», la filière pêche française serait directement touchée. «Nous avons environ 200 navires dont le chiffre d'affaires dépend des eaux britanniques. Si le Royaume-Uni sort de l'Europe sans accord, ils n'auront plus le droit d'aller y pêcher. Ils devront rester à quai», s'alarme Hubert Carré, directeur général du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins (CNPMEM).

Brexit : Bercy débloque 14 millions d'euros de plus pour les douaniers

Brexit : Bercy débloque 14 millions d'euros de plus pour les douaniers Les douaniers réclament des effectifs et des moyens supplémentaires pour le Brexit Depuis plus d’une semaine, les douaniers mènent une grève du zèle dans les aéroports, dans les gares ou encore aux frontières pour faire la démonstration de ce qu’il va se passer avec le Brexit. Ils réclament l’amélioration de leur pouvoir d’achat, une augmentation des effectifs et des moyens. Lors d’une rencontre, ce mardi, Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics vient de débloquer une enveloppe de 14 millions d'euros supplémentaire.

Theresa May a une nouvelle fois perdu à la Chambre des Communes et sur un score sans appel. A 17 jours de la date convenue pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, 391 députés ont choisi de rejeter son nouvel accord négocié sur le Brexit , contre 242 de ses partisans.

Au Royaume-Uni, la Première ministre Theresa May voit son texte sur le Brexit , négocié avec l'Union européenne, à nouveau rejeté par les députés. En Algérie, les manifestations se poursuivent au lendemain de l'annonce du président Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat.

Les pêcheurs du nord de la France, notamment ceux des Hauts-de-France, seront les plus touchés. Ils dépendent parfois à hauteur de 50% des captures réalisées dans les eaux britanniques. Les répercussions se feront aussi ressentir en aval, dans les entreprises de mareyage, de transport, de transformation des produits de la mer et de conditionnement. «Si les pêcheurs ne peuvent plus se rendre dans les eaux britanniques, cela signifie que le marché français risque d'être approvisionné avec des poissons venus d'ailleurs», souligne par ailleurs Hubert Carré. «De plus, il y a un risque de voir les autres zones de pêche se saturer. En effet, la France n'est pas la seule concernée. Tout le monde risque de se replier au même endroit», s'inquiète-t-il.

Les députés britanniques rejettent le principe d'un Brexit sans accord

Les députés britanniques rejettent le principe d'un Brexit sans accord Les députés britanniques ont rejeté d'extrême justesse, mercredi, l'option d'une sortie de l'Union européenne sans accord, mais le risque d'une rupture brutale plane toujours, si Londres ne parvient toujours pas à s'entendre avec Bruxelles. Au lendemain du nouveau rejet à la Chambre des communes du plan de Brexit présenté par la Première ministre Theresa May, les députés britanniques ont décidé, mercredi 13 mars, d'appeler le gouvernement à exclure la piste d'un Brexit sans accord. Quelques 312 d'entre eux ont voté contre une sortie de l'UE sans accord, tandis que 308 ont voté pour. Leur vote ouvre la voie à une demande de report du Brexit.

Vous cherchez de l'info sur Brexit ? Avec Le Parisien, retrouvez toutes les actualités et les dernières infos sur Brexit . Brexit : les députés britanniques votent leur soutien au plan de Theresa May. Pourquoi les attaquants français marquent autant dans les championnats étrangers.

Les députés britanniques ont rejeté d'extrême justesse l'option d'un Brexit sans accord mercredi soir, un vote qui ouvre la voie à une demande de report de la sortie de l'UE. Après l'échec de mardi soir, Theresa May proposera un nouveau vote sur son accord négocié avec Bruxelles d

Vers un maintien des quotas

En début de semaine, le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, n'a pas hésité à évoquer «un drame» pour le secteur français de la pêche. Mais il promet un soutien de l'État à la filière. «Nous avons commencé à envisager des solutions sociales d'arrêt de bateaux», a-t-il déclaré à l'antenne de Sud Radio. Le ministre fait référence au déblocage de fonds issus du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche. Abondé par des crédits nationaux, ce fonds va permettre d'indemniser de manière temporaire les navires forcés de rester à quai. Cette solution d'urgence avait été évoquée en janvier dernier par la Commission européenne. Mais cette situation ne pouvant être que temporaire, les pêcheurs français espèrent la signature d'un accord avec le Royaume-Uni pendant la période de prolongation du Brexit. En cas de réussite, la phase transitoire qui devrait suivre jouerait alors en leur faveur. «Ce sont les règles de la politique commune qui prévalent en période de transition», explique le comité des pêches français.

Brexit : Theresa May insiste pour faire voter son accord

Brexit : Theresa May insiste pour faire voter son accord Au Royaume-Uni, malgré le nouveau refus de la Chambre des Communes de voter l'accord négociée entre Theresa May et l'Union européenne, la Première ministre va proposer aux députés de voter une troisième fois sur ce texte d'ici au 20 mars. © Reuters Au Royaume-Uni, malgré le nouveau refus de la Chambre des Communes de voter l'accord négociée entre Theresa May et l'Union européenne, la Première ministre va proposer aux députés de voter une troisième fois Theresa May ne lâche rien.

À lire aussi : Brexit : Theresa May frôle l'extinction de voix devant les parlementaires avant le second vote Brexit Sans accord sur le Brexit , comment éviter dans 15 jours que les pêcheurs soient au chômage technique . Pierre Liscia " menacé de mort" après un échange avec Rachid Nekkaz.

Des représentants de différents courants politiques du Royaume-Uni ont confié leur sentiment à RT. «Maintenant les années de chaos vont commencer. Personne ne sait si l’économie globale sera engagée dans une récession, s'il y aura juste une période difficile pour la Grande-Bretagne, ou bien si

«À moyen et long terme, la seule solution, c'est la négociation d'un accord avec les Britanniques. Ces derniers affirment qu'ils veulent reprendre le contrôle de leurs eaux et expulser les bateaux européens mais les poissons naviguent entre les eaux et eux n'ont pas voté pour le Brexit», s'agace Hubert Carré. «De toute façon, ils vont être obligés de négocier en vertu de la convention de New York de 1992 qui oblige les États riverains à passer des accords pour gérer les stocks qui se chevauchent», rappelle-t-il. «On sait que les Britanniques vont vouloir gérer les modalités d'accès à leurs eaux. Mais cette filière ne doit certainement pas être une variable d'ajustement du Brexit. L'idée, c'est de conserver le partage des stocks actuels», prévient le directeur général du Comité des pêches français. C'est cette dernière option que privilégie Bruxelles. Dans le projet d'accord de retrait du Royaume-Uni négocié avec Londres, un point a été inscrit dans la déclaration politique sur les futures relations qui accompagne ce texte. Il précise que les deux parties s'engagent à «conclure et ratifier leur nouvel accord sur les pêcheries d'ici au 1er juillet 2020».

Brexit : les députés disent non à un nouveau référendum

Brexit : les députés disent non à un nouveau référendum Les élus britanniques ont massivement rejeté l’opportunité d’un nouveau vote : 334 députés se sont prononcés contre, et 85 pour. © AFP Les députés britanniques ont dit non à un nouveau référendum. Il n’y aura pas de nouveau référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ainsi en ont décidé les députés britanniques, qui ont massivement rejeté ce jeudi un amendement demandant un report du Brexit susceptible de permettre la tenue d'un second vote de la population.

A deux semaines du Brexit , Londres et Bruxelles n'ont pas encore trouvé d'accord. En Bretagne, les pêcheurs s'inquiètent pour leur avenir. Sans accord, les eaux britanniques leurs seront en effet inaccessibles à partir du 29 mars 2019 à minuit.

au ralenti, salariés des entreprises de mareyage et de transformation au chômage technique … LIRE AUSSI >Second rejet de l’accord de Brexit : May en perd la voix. « On est en train de jouer les pêcheurs anglais n’ont aujourd’hui plus suffisamment d’hommes ni de bateaux pour utiliser leurs

AUSSI SUR MSN : Brexit: Les pêcheurs de Boulogne veulent éviter la bataille navale

Brexit : en cas de "no deal", l'Eurostar pourra toujours circuler.
Le Brexit n'aura pas d'influence sur la circulation de l'Eurostar. Selon un arrêté publié dans le Journal Officiel de jeudi, le ministère de la Transition écologique et solidaire a octroyé à la filiale française d'Eurostar (EFR) une licence ferroviaire qui lui permettra de circuler en France même en cas de Brexit sans accord. LIRE AUSSI >> En cas de Brexit sans accord, le Royaume-Uni a plus à perdre que l'UE "Il est délivré à la société Eurostar France SAS une licence d'entreprise ferroviaire valable pour effectuer des services de transport de voyageurs", stipule l'arrêté faisant suite à une demande de l'entreprise datée du 12 février.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!