France: Les CRS gagnent-ils 500 euros pour chaque acte des gilets jaunes? - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceLes CRS gagnent-ils 500 euros pour chaque acte des gilets jaunes?

13:00  15 avril  2019
13:00  15 avril  2019 Source:   liberation.fr

Gilets jaunes : la délinquance en hausse depuis la mobilisation des forces de l'ordre

Gilets jaunes : la délinquance en hausse depuis la mobilisation des forces de l'ordre Depuis novembre 2018, les cambriolages sont en hausse de 9% et les vols violents en augmentation de 7%. © Fournis par France Télévisions La délinquance augmente depuis novembre 2018 en France, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur révélées par franceinfo jeudi 11 avril. Cette hausse est à contre-courant de la tendance générale, qui était à la baisse depuis un an. La cause première de cette augmentation serait les manifestations des "gilets jaunes", qui mobilisent une part importante des forces de l'ordre.

Un CRS a fait savoir au gilet jaune Maxime Nicolle, qu'il gagnait « 500 euros par week-end» de mobilisation. Le service de communication de la police dément ce En réalité, les CRS peuvent toucher 190 euros pour 12 heures de travail chaque samedi. Question posée par le 14/04/2019.

Interpellé par le Gilet jaune Maxime Nicolle qui l'affublait du sobriquet de «RoboCop», un CRS en service lors de l' acte 22 des Gilets jaunes à «Je préfère être de mon côté, au moins je dors bien la nuit», a pour sa part rebondi le Gilet jaune breton. Après un court échange les deux hommes, l'agent

Les CRS gagnent-ils 500 euros pour chaque acte des gilets jaunes? © ZAKARIA ABDELKAFI A riot police officer stands with a tear gas launcher during a demonstration in Paris on February 9, 2019 as the "Yellow Vests" (Gilets Jaunes) protesters take to the streets for the 13th consecutive Saturday. - The "Yellow Vests" (Gilets Jaunes) movement in France originally started as a protest about planned fuel hikes but has morphed into a mass protest against the French President's policies and top-down style of governing. (Photo by Zakaria ABDELKAFI / AFP)

Un CRS a fait savoir au gilet jaune Maxime Nicolle, qu'il gagnait «500 euros par week-end» de mobilisation. Le service de communication de la police dément ce montant. En réalité, les CRS peuvent toucher 190 euros pour 12 heures de travail chaque samedi.

Question posée par le 14/04/2019

Gilets jaunes : "c'est l'angoisse, samedi après samedi", témoigne Claire, femme de gendarme mobile

Gilets jaunes : Alors que les "gilets jaunes" se mobilisent pour le 22ème week-end consécutif, Europe 1 a recueilli le témoignage de l'épouse d'un gendarme mobile, entre stress et lassitude. Elle oscille entre stress extrême et extrême lassitude. Depuis la mi-novembre, Claire voit son époux, gendarme mobile, assurer chaque week-end la sécurité de la mobilisation des "gilets jaunes". Alors que de nouvelles manifestations sont prévues pour "l'acte 22" du mouvement, samedi, elle a accepté de témoigner au micro d'Europe 1. "Est-ce qu'il va y avoir un drame ?".

Présent à Toulouse lors de l’ acte XXII des Gilets jaunes samedi 13 avril, Maxime Nicolle a filmé son échange avec un CRS dans la ville rose. Il était en mission de déplacement et aurait au maximum touché 100 euros pour sa journée de travail. Sur une mission, un CRS toucherait au maximum 300

Donc les # CRS gagnent 500 €/ week-end pour taper sur les citoyens francais pendant les Toulouse, «capitale» des Gilets jaunes en ce samedi 13 avril, a vécu une journée très tendue de mobilisations Ce nouvel acte de la mobilisation est la première manifestation sur fond de la nouvelle loi

Bonjour,

Votre question fait suite à une vidéo filmée à Toulouse, le samedi 13 avril, par Maxime Nicolle, une des principales figures du mouvement des Gilets jaunes. Alors qu’il filme en live sur Facebook des forces de l’ordre, tout en déclarant que le mouvement n’est pas fini, un CRS lui répond: «Je prends 500 euros par week-end». Une manière provocatrice de lui faire savoir qu’il est «content» que les actes se succèdent.

Un montant démenti par la police

Contacté par CheckNews, le Service d’Information et de Communication de la Police nationale (SICoP) dément les allégations du CRS. «C’est faux, bien sûr» indique ce service de presse avant de clarifier qu’il ne s’agit «pas d’une prime mais d’une indemnité pour du travail effectué le week-end».

Les «gilets jaunes» manifestent à Nancy malgré une interdiction, quatre interpellations

Les «gilets jaunes» manifestent à Nancy malgré une interdiction, quatre interpellations Quatre personnes ont été interpellées et 42 verbalisées samedi lors d’une manifestation interdite des « gilets jaunes » à Nancy © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP Plus de 320 «gilets jaunes» ont bravé l'interdiction de manifester à Nancy samedi. Photo prise lors d'un rassemblement du 19 janvier 2019. Les « gilets jaunes » de Lorraine avaient choisi pour ce 22e samedi de mobilisation la ville de Nancy comme point de ralliement mais en raison de la tenue d’une grande fête foraine, la préfecture avait interdit toute manifestation dans le centre-ville.

«Je prends 500 euros par week-end.» C'est ce qu'a lâché un CRS à Maxime Nicolle, une figure du » VOIR AUSSI - « Gilets jaunes »: nous avons passé «l' acte 14» avec des CRS à Paris. La hausse sensible de salaire dont ils ont été bénéficiaires à la suite du mouvement des gilets jaunes prête à

Selon la police, quelque 4 500 " gilets jaunes " se sont réunis dans la Ville rose, proclamée "capitale" du mouvement pour le 22e samedi consécutif Lors de la manifestation des " gilets jaunes " à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 13 avril, un CRS a affirmé à Maxime Nicolle qu'il gagnait 500 euros par

Il existe deux régimes indemnitaires: l’indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT, plus communément appelée indemnité journalière de déplacement) et les missions ponctuelles. L’IJAT est une indemnité de déplacement d’un montant de 40 euros par jour, à partir de 12 heures en déplacement. Par exemple, si des CRS de Bordeaux sont envoyés et logés à Toulouse pendant trois jours, du lundi au mercredi, alors ils touchent leur salaire, l’indemnité de 40 euros d’IJAT et des heures supplémentaires à partir de la huitième heure travaillée. Les missions ponctuelles consistent à envoyer ponctuellement des CRS sur un lieu. Par exemple, on dit la veille à des CRS de Montauban qu’ils vont partir travailler à Toulouse pour la journée, mais ils rentreront le soir chez eux.

Comme le rappelle le SICop, les CRS sont des fonctionnaires qui travaillent normalement du lundi au vendredi. Ce qui signifie que toutes les heures travaillées lors des samedis de manifestations de gilets jaunes sont comptées comme des heures supplémentaires pour 12,47 euros de l’heure. La différence pour une même mission à Toulouse, entre le CRS de Montauban en mission ponctuelle et le CRS de Bordeaux en déplacement, est que celui de Bordeaux touchera l’indemnité de 40 euros.

"Gilets jaunes" : lors d'un échange avec Maxime Nicolle à Toulouse, un CRS affirme qu'il gagne "500 euros par week-end"

Selon la police, quelque 4 500 "gilets jaunes" se sont réunis dans la Ville rose, proclamée "capitale" du mouvement pour le 22e samedi consécutif de mobilisation. "Je prends 500 euros par week-end". Lors de la manifestation des "gilets jaunes" à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 13 avril, un CRS a affirmé à Maxime Nicolle qu'il gagnait 500 euros par week-end de mobilisation. "Vous, je ne suis pas sûr que vous les ayez", lance-t-il au manifestant. ⚡️TOULOUSE / Durant l’#ActeXXII des #GiletsJaunes, un #CRS ‍♂️ provoque Maxime #Nicolle, en live sur #Facebook : « Je prends 500€ par week-end »https://t.co/ajB38R8Qam pic.

Maxime Nicolle, figure des " gilets jaunes " a diffusé une vidéo d'un CRS se vantant de " gagner 500 euros par Figure du mouvement des " gilets jaunes ", le jeune homme avait posté une vidéo sur sa page concernant, ainsi que définir les directives particulières relatives à leur sort après votre décès.

Les Gilets jaunes mobilisés pour le 22e samedi d'affilée vont tenter de maintenir la pression en attendant les annonces du président après la clôture A Paris aussi, la loi anticasseurs sera dans le collimateur des manifestants. Un premier cortège, déclaré par des Gilets jaunes pour «la défense du

190 euros par samedi pour 12 heures de travail

Passons aux calculs pour une journée de 12 heures de maintien de l’ordre effectuée à Toulouse. Pour le CRS de Bordeaux, en déplacement à Toulouse (et qui est donc logé pour quelques jours à Toulouse), il touchera environ 150 euros (12 x 12,47) pour les heures travaillées le samedi, auxquelles s’ajoutent les 40 euros d’IJAT, soit un total d’environ 190 euros pour un samedi de manifestation. Pour le CRS de Montauban, il faut compter les mêmes 12 heures de mission à Toulouse, ainsi que le temps de transport depuis Montauban (soit une heure aller et une autre retour), ce qui donne environ 175 euros.

Pour que le CRS, filmé par Maxime Nicolle, touche 500 euros par acte, cela signifie donc qu’il a travaillé 34 heures «en déplacement» (34x12,47+80), ou 40 heures «en mission ponctuelle» chaque samedi et dimanche. Selon notre interlocuteur du SICoP, de telles durées de travail pour un week-end sont très éloignées de la réalité. Dans la mesure où les manifestations des gilets jaunes n’ont lieu normalement que le samedi, il n’est donc pas crédible que le CRS filmé à Toulouse, puisse gagner de tels montants.

A Paris, l'acte 23 des «gilets jaunes» débute dans le calme

A Paris, l'acte 23 des «gilets jaunes» débute dans le calme Les « gilets jaunes » se sont donnés rendez-vous ce samedi 20 avril à Paris et dans d'autres villes de France pour l'acte 23 de leur mobilisation, qu'ils ont annoncés comme étant un nouvel « ultimatum » à Emmanuel Macron. Au moins 2 000 « gilets jaunes » étaient rassemblés ce samedi devant le ministère de l'Economie et des Finances à Bercy, pour le vingt-troisième acte de leur mobilisation. L'ambiance était plutôt bon enfant. Sur les pancartes et dans leurs propos, certains faisaient allusion à Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie lundi et pour laquelle les dons ont afflué. « Macron notre drame de France », pouvait-on lire sur un carton.

GILETS JAUNES - Des mots qui ne feront qu’exacerber la colère des gilets jaunes . En effet, sur la vidéo postée sur son Facebook et relayée sur Twitter, on peut entendre le CRS se vanter de gagner 500 euros par week-end de manifestation: “Moi, je prends 500 euros par week-end, vous je ne suis

Lors de la manifestation des " gilets jaunes " à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 13 avril, un CRS a affirmé à Maxime Nicolle qu'il gagnait 500 euros par week-end de mobilisation. Selon BFMTV et le journal L'Essor, l'indemnité journalière d'absence temporaire (Ijat) d'un CRS est de 39 euros par jour.

Cordialement

AUSSI SUR MSN - Gilets jaunes : l'échange surréaliste entre Maxime Nicolle et un CRS à Toulouse

Gilets jaunes : Eric Drouet annonce faire une pause.
Il évoque notamment des menaces sur sa famille et des insultes. © LP/Arnaud Journois Au centre, Eric Drouet, à La Défense (Hauts-de-Seine), le 6 avril 2019. Figure des Gilets jaunes, Eric Drouet a annoncé mercredi, sur Facebook, faire une pause, « voire plus peut-être », avec le mouvement de contestation né en novembre dernier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!