•   
  •   

FranceEXCLUSIF - Militaires tués au Burkina Faso : Jean-Yves Le Drian déplore les "risques majeurs" pris par les otages libérés

10:40  11 mai  2019
10:40  11 mai  2019 Source:   europe1.fr

DOCUMENT FRANCEINFO. "C'est un choc, on est soulagés" : la réaction de la mère d'un des otages français libérés au Bénin

DOCUMENT FRANCEINFO. Denise, la mère de Patrick Picque, a appris par franceinfo la libération de son fils. © Fournis par France Télévisions L'armée française a libéré quatre otages, dont les deux touristes français enlevés le 1er mai au Bénin. Lors de cette opération militaire, dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 mai au Burkina Faso, deux officiers de la Marine ont été tués, a annoncé l'Elysée. Une Américaine et une Sud-coréenne ont également été libérées. C'est franceinfo qui a appris à la mère de Patrick Picque que son fils avait été libéré.

Burkina Faso : Jean - Yves Le Drian déplore les " risques majeurs " pris par les otages libérés . cours d'une intervention au Burkina Faso , pendant laquelle deux militaires français ont été tués . Interrogé sur les deux otages français, enlevés le 1er mai pendant un séjour touristique au Bénin

Jean - Yves Le Drian met en garde. Le ministre français des Affaires étrangères a invité les touristes à la plus grande prudence au sud du Sahel, après l'enlèvement de deux touristes français dans le nord du Bénin le 1er mai avant d'être libérés . La libération des deux otages s'était soldée par la mort de deux

"Je pense qu'il faut que tous ceux qui veulent faire du tourisme dans ces pays s'informent auparavant", a prévenu le ministre des Affaires étrangères sur Europe 1, samedi matin.

"C'est un moment de tristesse, de souffrance", a réagi samedi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, après la libération de quatre otages - deux Français, une Américaine et une Sud-Coréenne - au cours d'une intervention au Burkina Faso, pendant laquelle deux militaires français ont été tués. "C'est un bel exploit, qui malheureusement a fait deux morts au combat, pour lesquels la France doit s'incliner", a commenté le chef de la diplomatie française, interrogé en exclusivité par Europe 1.

Ils se sont sacrifiés pour les deux otages français, qui sont les soldats Pierrepont et Bertoncello?

Ils se sont sacrifiés pour les deux otages français, qui sont les soldats Pierrepont et Bertoncello? Membres du prestigieux commando marine Hubert, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont perdu la vie en sauvant les deux otages français lors d'une opération menée au Burkina Faso. Ils étaient respectivement âgés de 33 et 28 ans. Mardi à 11 heures, un hommage national sera rendu aux Invalides aux deux militaires français qui ont été tués au cours de l'intervention qui a permis de sauver les deux touristes français enlevés le 1er mai.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que les jihadistes étaient de plus en plus mobiles dans la région sud du Sahel, avant d'inviter les touristes français à la plus grande précaution.

Les ministres Jean - Yves Le Drian et Florence Parly s’adressent à la presse lors de l'arrivée des ex- otages français libérés , à Villacoublay, le 11 mai. Les deux touristes français enlevés dans le nord du Bénin le 1er mai et libérés le 10 mai au Burkina Faso , au prix de la vie de deux militaires

"Éviter des sacrifices de nos soldats"

Interrogé sur les deux otages français, enlevés le 1er mai pendant un séjour touristique au Bénin, Jean-Yves Le Drian a pointé la dangerosité prévisible de l'endroit où ils se trouvaient. "La zone où étaient nos compatriotes était considérée depuis déjà pas mal de temps comme une zone rouge, c'est-à-dire une zone où il ne faut pas aller, où on prend des risques majeurs en allant", a-t-il souligné. "Je pense qu'il faut que tous ceux qui veulent faire du tourisme dans ces pays s'informent auparavant de ce qu'on appelle les 'conseils aux voyageurs', qui sont mis en place et entretenus régulièrement par le Quai d'Orsay et qui indiquent les zones sûres, les zones à petit risque et les zones à gros risque."

"C'est ce qui se fait de mieux en matière de forces spéciales" : qui est le commando Hubert qui a libéré deux otages français au Burkina Faso ?

Franceinfo revient sur cette unité qui porte le nom du lieutenant de vaisseau Augustin Hubert, tué au combat le 6 juin 1944 lors du débarquement de Normandie. © Fournis par France Télévisions Les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages dans le nord du Burkina Faso, dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai. Au cours de cette opération qualifiée de "très complexe" par la ministre des Armées Florence Parly, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont trouvé la mort. Les deux militaires appartenaient au commando Hubert, spécialisé dans la libération d'otages et le contre-terrorisme.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean - Yves Le Drian , le samedi 6 avril 2019 à la réunion des ministres des affaires étrangères du G7 de Patrick Picque et Laurent Lassimouillas avaient été enlevés le 1er mai dans le nord du Bénin puis emmenés au Burkina Faso voisin alors qu'ils étaient

Les deux otages français libérés au Burkina Faso par les forces spéciales, dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai, lors d’une opération qui Le ministre français des affaires étrangères, Jean - Yves Le Drian , a jugé que les deux hommes avaient pris des « risques majeurs » en se rendant dans une

"Le message que je peux délivrer comme ministre des Affaires étrangères est que la plus grande précaution doit être prise dans ces régions pour éviter que de tels enlèvements n'aient lieu, et pour éviter des sacrifices de nos soldats", a-t-il insisté.

Le corps du guide béninois des deux Français avait été découvert samedi dans le parc national de la Pendjari, au Bénin, pays jusque-là épargné par l'insécurité en Afrique de l'Ouest. Ils y effectuaient un safari. Leur véhicule avait ensuite été retrouvé dans l'est du Burkina Faso, pays confronté à une grave dégradation de la situation sécuritaire sur son sol depuis 3 ans.

EXCLUSIF - Militaires tués au Burkina Faso : Jean-Yves Le Drian déplore les "risques majeurs" pris par les otages libérés © AFP "Je pense qu'il faut que tous ceux qui veulent faire du tourisme dans ces pays s'informent auparavant", a prévenu le ministre des Affaires étrangères sur Europe 1, samedi matin.

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, "des grands soldats"

Les deux officiers tués, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello étaient "des grand soldats", a par ailleurs estimé Jean-Yves Le Drian. "J'avais eu l'occasion de les croiser quand j'étais ministre de la Défense. Je connaissais particulièrement Cédric de Pierrepont, et je voudrais dire tout le respect que nous inspire leur courage et leur abnégation."

"Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire": les parents d'un des militaires tués réagissent

Un hommage sera rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Ces deux militaires sont décédés, jeudi, lors d'une mission visant à libérer quatre otages, dont deux Français, au Burkina Faso. Les soldats, respectivement âgés de 33 ans et 28 ans, étaient tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales. Ils appartenaient au commando Hubert, l'une des sept unités de commandos de la marine nationale, basée à Saint-Mandrier dans le Var. Une vocation de longue date, selon Jean Luc Bertoncello, le père de d'Alain Bertoncello, originaire de Haute-Savoie. "Dès qu'il a quitté le lycée, c'était pour rentrer dans la Marine. C'était son choix [...

Au lendemain du retour des deux ex- otages français libérés au Burkina Faso , une polémique enfle sur leur imprudence. Mais la zone dans laquelle ils ont été enlevés était-elle réellement classée comme fortement déconseillée ?Retrouvez.

Militaires tués : Jean - Yves Le Drian tance " les risques majeurs " pris par les ex- otages . Relativement épargné par la menace terroriste, du moins en comparaison avec des pays comme le Burkina Faso , le Niger ou le Mali, le Bénin prenait néanmoins très au sérieux sa propagation en son

"Ils n'ont pas lâché, ils ont eu des informations suffisamment tôt, ils ont pu suivre les mouvements des ravisseurs qui ont été importants puisqu'entre le nord du Bénin, le parc de Pendjari, où étaient retenus nos compatriotes, jusqu'au nord du Burkina Faso, il y a eu un itinéraire et ils ne les ont pas lâchés", a encore souligné le ministre des Affaires étrangères. "Ils ont réussi dans une opération exceptionnelle, de qualité."

SUR LE MÊME SUJET :

Burkina Faso : le récit de l'opération qui a conduit à la mort de deux soldats français

Lire plus

Otages au Burkina: Trump rend hommage au «super boulot» des militaires français.
Le président américain a réagi lundi, alors qu'une otage américaine a été libérée dans l'opération qui a coûté la vie à deux militaires français © Evan Vucci/AP/SIPA Le président américain Donald Trump, le 9 avril 2019. Le président américain Donald Trump a estimé lundi que les Français avaient fait un « super boulot » en libérant des otages, dont une Américaine, dans le nord du Burkina Faso, au prix de la mort de deux militaires français. « Les Français ont fait un super boulot. Nous leur en sommes vraiment reconnaissants », a déclaré M.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!