France: Blanquer propose de rebaptiser des écoles aux noms des deux soldats tués au Burkina Faso - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceBlanquer propose de rebaptiser des écoles aux noms des deux soldats tués au Burkina Faso

18:35  12 mai  2019
18:35  12 mai  2019 Source:   msn.com

Comment le Burkina Faso est devenu un foyer djihadiste

Comment le Burkina Faso est devenu un foyer djihadiste L'enlèvement des deux touristes français et la mort de deux soldats dans l'opération de libération conduite dans la nuit de jeudi à vendredi au Burkina Faso met en lumière une situation sécuritaire très préoccupante dans le pays. Une semaine après leur disparition au Bénin, les deux touristes français pris en otage ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi. Leurs quatre ravisseurs ont été tués au cours d'une opération militaire au Burkina Faso qui a coûté la vie à deux soldats français. Le drame met en lumière la situation sécuritaire dans la zone. Depuis plusieurs années, le Burkina Faso est en proie aux violences.

Deux soldats français ont perdu la vie lors d’une intervention militaire pour la libération de deux ressortissants enlevés dans le nord du Bénin , alors qu ‘ils Le chef de l' Etat français , Emmanuel Macron a salué ses forces spéciales et présenté ses condoléances aux familles des soldats tués .

Deux soldats français ont perdu la vie lors d’une intervention militaire pour la libération de deux ressortissants enlevés dans le nord du Bénin , alors qu ‘ils Le chef de l' Etat français , Emmanuel Macron a salué ses forces spéciales et présenté ses condoléances aux familles des soldats tués .

Blanquer propose de rebaptiser des écoles aux noms des deux soldats tués au Burkina Faso © LP/ Philippe Lavieille Le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse Jean-Michel Blanquer. (Illustration).

« Honneur aux héros de la France ». Deux jours avant l’hommage qui sera rendu aux Invalides aux deux commandos français tués au Burkina Faso, le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse Jean-Michel Blanquer a proposé aux collectivités locales qui le souhaitent de donner à des écoles, des collèges ou des lycées les noms d’Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont. Il l’a annoncé ce dimanche dans un tweet.

Cédric de Pierrepont, né en 1986, et Alain Bertoncello, né 1991, ont trouvé la mort au cours de l’opération dans la nuit de jeudi à vendredi ayant permis la libération de quatre otages, dont deux Français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas. Ils étaient membre du prestigieux commando Hubert, un groupe d’élite de nageurs de combat spécialisé dans le contre-terrorisme.

Le ministre rappelle que cet honneur avait été accordé au colonel Arnaud Beltrame qui s’était substitué à une caissière lors de la prise d’otages par un djihadiste dans un supermarché de Trèbes (Aude) en mars 2018. Il l’avait payé de sa vie.



AUSSI SUR MSN : Burkina Faso : les ex-otages sont rentrés en France


Hommage aux soldats tués au Burkina Faso : "On a besoin d'être présents à cette commémoration".
De nombreux militaires ou anciens militaires seront présents aux Invalides mardi pour saluer la mémoire et le courage de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Parmi eux, l'ancien caporal-chef Olivier Dufour, qui confie son émotion sur Europe 1. Plus qu'un devoir, c'est un besoin quasi-vital pour les soldats de venir mardi matin, dans la cour des Invalides, rendre un dernier hommage à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires tués samedi au Burkina Faso, lors d'une opération de sauvetage d'otages. "On est tellement marqués par ce que l'on a vu dans l'armée, que cela crée vraiment un lien.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!