France: « Changement de méthode », écologie... Les annonces d’Edouard Philippe - PressFrom - France
  •   
  •   

France« Changement de méthode », écologie... Les annonces d’Edouard Philippe

17:50  12 juin  2019
17:50  12 juin  2019 Source:   nouvelobs.com

Limitation à 80 km/h : L’Assemblée autorise les départements à relever la vitesse sur certaines routes

Limitation à 80 km/h : L’Assemblée autorise les départements à relever la vitesse sur certaines routes Cette mesure impopulaire faisait partie des revendications des «gilets jaunes» © Jean Michel Nossant/SIPA La limitation de vitesse à 80 km/h sur les axes secondaires cristallise toujours les tensions. L'Assemblée fait un geste. Les députés ont voté jeudi soir la possibilité d'un assouplissement par les départements et les maires de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, mesure impopulaire considérée comme l'un des détonateurs de la crise des «gilets jaunes».

Опубликовано: 26 нояб. 2018 г. Changement de méthode du Gouvernement, Benjamin Griveaux annonce , "Pas de changement de cap", Communiqué des gilets jaunes, Sur les débordements à Paris, La méthode anglaise, François Hollande et l' écologie

Contraint par la colère des «gilets jaunes», le président de la République a voulu s’afficher pédagogue et à l’écoute, renvoyant à des concertations locales la Mais le chef de l’Etat, souvent critiqué pour la «verticalité» de sa méthode , a renvoyé à des discussions de terrain une bonne partie des mesures à

Le Premier ministre prononce son deuxième discours de politique générale ce mercredi, avec pour but affiché de lancer « l’acte II » du quinquennat.

Acte II, scène 1 ? Pour la 34e déclaration de politique générale de la Ve République, Edouard Philippe a pris la parole ce mercredi à 15 heures devant l’Assemblée nationale. Mesures post-« gilets jaunes » - dont une baisse de cinq milliards d’euros de l’impôt sur le revenu - réformes de l’assurance-chômage, des retraites ou encore de la dépendance, projet de loi bioéthique (et son volet PMA pour toutes), réformes des institutions ou encore de l’administration, nouveaux engagements écologiques : le discours devait détailler les principaux chantiers et préciser le calendrier politique au moins jusqu’aux municipales de mars 2020, avant des départementales et régionales en 2021.

Edouard Philippe : Areva, les années mystère

Edouard Philippe : Areva, les années mystère ENQUETE - De 2007 à 2010, Edouard Philippe a officié comme lobbyiste pour le groupe nucléaire. Cette expérience, qui a nourri ses convictions pro-atome, dégage encore aujourd'hui un entêtant parfum de fantasmes.

« Pas de changement de méthode ». Cette initiative, qui orchestre une des annonces d ’Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril, se veut une réponse à plusieurs des doléances mises en avant par les « gilets jaunes » puis durant le grand débat. Il s’agit aussi pour l’exécutif

Changement de méthode . Calendrier, méthode… Des retraites à la procréation médicalement assistée (PMA), en passant par la décentralisation, les institutions ou l’assurance-chômage Il n’y a pas de suspense dans les annonces , le président de la République les a faites. »

Retraites, fonctionnaires, assurance chômage… Les dossiers explosifs de l’acte II du quinquennat

« Il y a toujours urgence »

« Voilà deux ans que nous gouvernons et il y a toujours urgence, peut-être davantage », a déclaré en introduction le Premier ministre, rappelant la crise des « gilets jaunes » qui touche le pays depuis huit mois. « En novembre dernier, nous avons rencontré la colère. [...] Elle vient de loin, et bien des démocraties l’ont ressentie dans des formes variées. C’est à nous qu’elle était en premier adressée, et elle nous rappelait à notre promesse de promouvoir le travail et de lutter contre les injustices. »

Edouard Philippe, l’homme élastique

Lever de rideau, donc, sur « l’acte II du quinquennat », annonce Edouard Philippe, promettant « une césure à travers un profond changement de méthode ».

Retraites, chômage, PMA : quelles seront les priorités de l'acte 2 du quinquennat ?

Retraites, chômage, PMA : quelles seront les priorités de l'acte 2 du quinquennat ? Quinquennat Macron, acte 2. Le Premier ministre Édouard Philippe s'attellera ce mercredi, 15 heures, à sa deuxième déclaration de politique générale. Objectif : préciser les contours de "l'acte 2" esquissé fin avril par le chef de l'État. LIRE AUSSI >> Quelle forme va prendre le soutien des 72 élus de droite et du centre à Macron ? Le discours doit "fixer le calendrier politique mais également les chantiers législatifs", selon la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. Le Premier ministre devra donc annoncer le tri effectué dans les projets de loi qui encombrent le calendrier du Parlement, déjà embouteillé et quasi monopolisé à l'automne par le budget.

- François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a reçu deux des huit représentants officiels des gilets Les Français n’ont pas du tout été convaincus» par les annonces d ’Emmanuel Macron, a déclaré l'un Je l'entends, donc il faut changer de méthode . Les solutions viendront de la base"

Edouard Philippe précise le calendrier du gouvernement. Le premier ministre a détaillé lundi le Après les annonces du président de la République, Emmanuel Macron, le gouvernement et des M. Philippe a annoncé que le projet de loi sur la réforme des retraites serait dévoilé « à la fin de l’été ». Une manière d’appliquer le changement de méthode souhaité par Emmanuel Macron qui vise à

« Je salue tous ceux, d’où qu’ils viennent, qui sont prêts à nous rejoindre par leur soutien au président de la République. Nous avons beaucoup fait depuis deux ans et il nous reste beaucoup à faire », poursuit le Premier ministre.

« Changement de méthode », écologie... Les annonces d’Edouard Philippe © Copyright 2019, L'Obs

Premier enjeu : « l’ambition écologique »

« Plus personne aujourd’hui n’a le monopole du vert, et c’est aussi cela le dépassement des anciens clivages », déclare Edouard Philippe. « Je ne suis pas un défenseur de la décroissance, je crois en la science et je voudrais que nos décisions soient davantage éclairées par elle. Je sais ce que notre pays doit à son agriculture. J’aime l’industrie et je l’assume. Je crois en l’économie de marché régulée par le politique. »

« Ces douze prochains mois seront ceux de l’accélération écologique. Le premier axe sera de rendre plus propre notre économie, et tout d’abord notre manière de produire notre énergie et de nous déplacer. Je souhaite que les deux projets de loi soient votés avant l’été. »

Après la confiance de l'Assemblée, Philippe affronte la défiance au Sénat

Après la confiance de l'Assemblée, Philippe affronte la défiance au Sénat Edouard Philippe se confronte jeudi au Sénat, contrôlé par l'opposition de droite, au lendemain de son discours à l'Assemblée. © REUTERS/Philippe Wojazer Après avoir obtenu la confiance de l'Assemblée, Edouard Philippe se confronte jeudi au Sénat, contrôlé par l'opposition de droite, pour un vote qui n'engagera pas la responsabilité du gouvernement mais sera scruté de très près.

L’un des enjeux de ce deuxième discours de politique générale d ’ Édouard Philippe : le vote de confiance. Le Premier ministre pourrait également en profiter pour faire quelques annonces . Philippe veut également acter un « changement de méthode » : « On ne peut plus réformer comme

Dès l'élection du président de la République, voire même avant, nous savions que la colère était là. La majorité actuelle est dépositaire de cette Il y a un changement de méthode . L'objectif reste de créer plus de richesse, de réduire le coût du travail, d'être plus compétitifs, de tenir nos comptes publics.

« Nous négocierons avec la Commission européenne une nouvelle régulation du prix de l’électricité. Nous voulons donner aux Français les moyens de se chauffer sans polluer ni payer toujours plus. Nous remettrons donc à plat les aides, d’une effroyable complexité »

Deuxième axe : « rompre avec le gaspillage » via un projet de loi, porté par la secrétaire d’Etat Brune Poirson, qui sera « l’une des priorités de la rentrée parlementaire, en septembre. » « Tous les produits en plastique jetable seront bannis de l’administration à partir de l’année prochaine », promet Edouard Philippe, qui indique que le gouvernement étudiera également « la mise en place d’une consigne sur certains emballages. »

Deuxième priorité : la « justice sociale »

« La justice sociale, c’est de permettre à tous de travailler », insiste Edouard Philippe, qui rappelle que « nous n’en avons pas fini avec le chômage de masse. »

Le Premier ministre souhaite ainsi « mettre fin au recours abusif aux contrats courts » :

« Nous avons donné aux entreprises plus de souplesse. La contrepartie, c’est une responsabilité accrue dans le recours aux contrats courts, qui empêche les salariés de construire leur vie avec sérénité. Dans les cinq à dix secteurs d’activité qui utilisent le plus ces contrats, nous instaurerons un principe de bonus-malus sur les cotisations d’assurance-chômage. »

Edouard Philippe annonce également la mise en place d’une dégressivité de l’indemisation chômage pour les salariés qui perçoivent les salaires les plus élevés. L’indemnisation chômage sera également ouverte aux salariés démissionnaires et aux indépendants, promet le Premier ministre, qui évoque également un renforcement de l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Le Premier ministre promet enfin de nouvelles suppressions d’impôts pour les ménages : ceux-ci baisseront de 27 milliards d’euros sur l’ensemble du quinquennat. « Ces baisses seront votées dans le projet de loi de finances pour l’année 2020 », annonce Edouard Philippe, qui prévient : « Baisser les impôts de 5 milliards en une fois nous obligera à faire des choix pour contenir nos finances publiques. »

SUR LE MÊME SUJET : Retraites : vers un déficit deux fois plus important que prévu en 2022

Edouard Philippe confie une mission pour améliorer l'image des personnes âgées dans la société.
Le Premier ministre a confié une députée LREM une mission pour améliorer "la place et l'image" des personnes âgées dans la société. © Ludovic MARIN / AFP Trop souvent, "les représentations sociales et culturelles" de la vieillesse sont celles d'un "poids pour la société" ou d'un "naufrage", relève le chef du gouvernement dans sa lettre de mission à l'élue de Loire-Atlantique. "Afin de construire une société apaisée pour les personnes âgées, nous devons collectivement travailler à une nouvelle représentation qui ne soit plus strictement sanitaire et médico-sociale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!