France: Affaire des dîners privés : François de Rugy tente de se justifier et s’en prend à Mediapart - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceAffaire des dîners privés : François de Rugy tente de se justifier et s’en prend à Mediapart

19:45  10 juillet  2019
19:45  10 juillet  2019 Source:   nouvelobs.com

Dîners fastueux: François de Rugy convoqué par Édouard Philippe à Matignon

Dîners fastueux: François de Rugy convoqué par Édouard Philippe à Matignon LE SCAN POLITIQUE - Mis à mal par les révélations de Mediapart, le ministre écologiste a dû écourter un déplacement dans les Deux-Sèvres. Des manifestants ont brandi un homard géant et réclamé sa démission.

« C’étaient des dîners de travail informels avec des personnes qui ont des relations avec une autorité politique », explique le ministre de la Transition écologique.

Mis en cause par Mediapart pour des dîners privés à l’Assemblée nationale, François de Rugy s’est expliqué lors d’une conférence de presse, mercredi 10 juillet, à l’Elysée. « Il n’y a pas eu de dîners entre amis », « c’étaient des dîners de travail informels avec des personnes qui ont des relations avec une autorité politique », a assuré le ministre de la Transition écologique.

François de Rugy reste ministre, mais s'engage à rembourser «chaque euro contesté»

François de Rugy reste ministre, mais s'engage à rembourser «chaque euro contesté» Inquiété pour des dîners organisés à l'Assemblée nationale et pour la rénovation de son appartement au ministère de l'Ecologie, François de Rugy a été maintenu à son poste par le Premier ministre, Edouard Philippe. Il est rentré d'un déplacement dans les Deux-Sèvres pour s'entretenir sans délai avec Edouard Philippe, à Matignon. Finalement, François de Rugy a été maintenu à son poste jeudi. Le ministre de l'Ecologie est mis en cause par Mediapart pour des dîners organisés à l'Assemblée nationale et pour la rénovation de son logement de fonction  au ministère.

Affaire des dîners privés : François de Rugy tente de se justifier et s’en prend à Mediapart © Copyright 2019, L'Obs

Tout en disant « comprendre » qu’un tel article « suscite des réactions, et même des incompréhensions, des interrogations », leministre de la Transition écologique a mis en cause l’impartialité de Mediapart :

« Il y a manifestement une présentation tendancieuse des choses dans cet article [...]. C’est un parti pris militant qui est l’habitude de ce site internet. Ce n’est pas une présentation neutre des faits. »

L’ancien président de l’Assemblée nationale a argué que cette « dizaine de dîners informels » rentrait dans les « fonctions de représentation à l’égard d’autres responsables politiques du pays ou des responsables d’entreprises, de médias, d’organismes culturels, universitaires ».

« Ce sont des dîners ou l’on rencontre, comme le font tous les responsables politiques, un certain nombre d’interlocuteurs que l’on connaît ou que l’on ne connaît pas, qui font partie de relations que l’on avait avant d’être président de l’Assemblée nationale », a ajouté François de Rugy. « J’ai eu une vie, une vie politique avant d’être président de l’Assemblée nationale. »

François de Rugy n'a pas payé d'impôts sur le revenu en 2015 et s'en explique

François de Rugy n'a pas payé d'impôts sur le revenu en 2015 et s'en explique Le ministre n'a pas payé d'impôts sur le revenu en 2015, révèle Mediapart. Cette situation est conforme à la loi de l'époque, précise le site d'information. © afp.com/Thomas SAMSON Le ministre de la Transition écologique François de Rugy à l'Assemblée nationale à Paris le 26 juin 2019 C'est un nouvel épisode de l'affaire Rugy. Dans un nouvel article publié vendredi, Mediapart explique que François de Rugy n'a pas été imposable en 2015 pour ses revenus déclarés de 2014. Le site d'information a en effet eu accès à l'avis d'imposition de l'année 2015 de l'actuel ministre de la Transition écologique.

Affaire des dîners privés de François de Rugy : Delphine Batho demande sa démission

Il « conserve bien évidemment la confiance » de Macron

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a ensuite assuré qu’il conservait « bien évidemment la confiance » du président et du Premier ministre.

Dans ces « fonctions de président de l’Assemblée nationale », « il est évident qu’on est amené à avoir des moments de représentation, des moments aussi de contact avec la société civile sous des formes qui peuvent être extrêmement diverses », a-t-elle expliqué à l’issue du conseil des ministres.


Lire plus

"C’est le début du retour aux faits" : François de Rugy réagit à l'enquête de l'Assemblée nationale sur ses dîners polémiques.
L'ancien ministre de la Transition écologique assure qu'il va intervenir dans les prochains jours "lorsque les rapports seront publiés". © Fournis par France Télévisions "Après la campagne mensongère de Mediapart, c’est le début du retour aux faits", a réagi vendredi 19 juillet au soir François de Rugy auprès de franceinfo, après les informations révélant que les dîners de l'ancien président de l'Assemblée nationale étaient "professionnels". Il s'exprimera "dans les prochains jours" "J’interviendrai dans les prochains jours lorsque les rapports seront publiés", annonce l'ancien ministre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!