France: Dîners, HLM, travaux... les affaires qui touchent François de Rugy et son entourage - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceDîners, HLM, travaux... les affaires qui touchent François de Rugy et son entourage

15:20  11 juillet  2019
15:20  11 juillet  2019 Source:   liberation.fr

Affaire des dîners privés : François de Rugy tente de se justifier et s’en prend à Mediapart

Affaire des dîners privés : François de Rugy tente de se justifier et s’en prend à Mediapart « C’étaient des dîners de travail informels avec des personnes qui ont des relations avec une autorité politique », explique le ministre de la Transition écologique. Mis en cause par Mediapart pour des dîners privés à l’Assemblée nationale, François de Rugy s’est expliqué lors d’une conférence de presse, mercredi 10 juillet, à l’Elysée.

Les drôles de dépenses de François de Rugy . Le cabinet du ministre de la Transition écologique, comme son épouse, ont confirmé la tenue de ces dîners , mais à des fins davantage professionnelles que privées. « Ils visaient à répondre à l'exigence de représentation liée à sa fonction auprès de la

dîners organisés pour des tablées pléthoriques dans les salons de l’hôtel de Lassay par François de Rugy , lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale, et Le ministre se défend en évoquant des “ dîners informels (…) dans le cadre de l’exercice de ses fonctions”, tandis que l’enquête décrit plutôt

Dîners, HLM, travaux... les affaires qui touchent François de Rugy et son entourage © LUDOVIC MARIN François de Rugy, mercredi à l'Elysée.

Il s'en est passé des choses en vingt-quatre heures autour du ministre de l'Ecologie.

Des dîners fastueux à l’Assemblée nationale, une directrice de cabinet qui a conservé un logement HLM sans y habiter, des travaux de confort dans un appartement aux frais des contribuables… Petit retour sur vingt-quatre heures dans la vie de François de Rugy.

Mercredi 10 juillet, 8 heures : la vie de château

Mediapart publie une enquête révélant que lorsqu’il présidait l’Assemblée nationale, en 2017 et 2018, l’actuel ministre de la Transition écologique a organisé à plusieurs reprises des dîners fastueux aux frais de l’Etat. La photo d’un alignement de homards, accompagnés d’un Château d’Yquem, suggère qu’on s’est bien fait plaisir. Lui se défend en évoquant des «dîners informels liés à l’exercice de ses fonctions avec des personnalités issues de la société civile». Mais la photo le montrant attablé pour la Saint-Valentin permet d’en douter. «On retrouvait ainsi, pêle-mêle, à la table du président de l’Assemblée nationale et de son épouse des copains et copines de la communication et du journalisme, des réalisateurs, des producteurs, de gens la finance, des actrices ou des écrivains de seconde zone…» écrit Mediapart.

Dîners fastueux: François de Rugy convoqué par Édouard Philippe à Matignon

Dîners fastueux: François de Rugy convoqué par Édouard Philippe à Matignon LE SCAN POLITIQUE - Mis à mal par les révélations de Mediapart, le ministre écologiste a dû écourter un déplacement dans les Deux-Sèvres. Des manifestants ont brandi un homard géant et réclamé sa démission.

François de Rugy , alors président de l’Assemblée nationale, et son épouse ont multiplié les dîners fastueux entre amis, aux frais de la République, rapporte Mediapart mercredi. "Un travail de représentation", répond l’actuel ministre d'État.

Les explications de François de Rugy François de Rugy a mis en avant mercredi "un travail de représentation" requis par ses fonctions de Homards et champagne. À l'époque où il présidait l'Assemblée nationale, entre 2017 et 2018, François de Rugy et son épouse ont multiplié les dîners

Certains dans l’opposition, comme la députée Delphine Batho, qui a précédé Rugy à l’Ecologie, demandent sa démission. Mais dans l’après-midi, à l’issue du conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye assure devant la presse que le ministre conserve «toute la confiance» de l’exécutif. Celui-ci se défend ensuite, reprochant à Mediapart une «présentation tendancieuse des choses» et réaffirmant qu’il n’y a «pas eu de dîners entre amis» à l’hôtel de Lassay, assurant que «c’étaient des dîners de travail informels avec des personnes qui ont des relations avec une autorité politique».

Mercredi 10 juillet, 20 heures : le logement HLM inoccupé de la directrice de cabinet

Mediapart, encore, dégaine une autre enquête. Celle-ci révèle que Nicole Klein, haute fonctionnaire qui dirige le cabinet de François de Rugy depuis 2018, est depuis 2001 l’heureuse locataire d’un logement social à Paris. Sauf qu’entre 2006 et 2018, elle a continué de «l’occuper» sans y résider, puisqu’elle a enchaîné les postes dans plusieurs préfectures départementales. Elle se défend en expliquant sa situation est «légale» et qu’elle va chercher un autre hébergement, ce qu’elle n’avait pas fait jusqu’alors par manque de temps.

François de Rugy reste ministre, mais s'engage à rembourser «chaque euro contesté»

François de Rugy reste ministre, mais s'engage à rembourser «chaque euro contesté» Inquiété pour des dîners organisés à l'Assemblée nationale et pour la rénovation de son appartement au ministère de l'Ecologie, François de Rugy a été maintenu à son poste par le Premier ministre, Edouard Philippe. Il est rentré d'un déplacement dans les Deux-Sèvres pour s'entretenir sans délai avec Edouard Philippe, à Matignon. Finalement, François de Rugy a été maintenu à son poste jeudi. Le ministre de l'Ecologie est mis en cause par Mediapart pour des dîners organisés à l'Assemblée nationale et pour la rénovation de son logement de fonction  au ministère.

« Le service de restauration de l’hôtel de Lassay a eu la délicate attention, sans qu’aucune demande préalable ne leur soit faite, de décorer la table de François de Rugy et son épouse », a justifié l’ entourage du ministre au site d’information. L’ancien président de l’Assemblée nationale avait déjà

François de Rugy , ministre français de l’Écologie et ancien président de l'Assemblée nationale. François de Rugy , qui jouait les chevaliers blancs s'offrait des beaux dîners avec sa femme et ses « Ça faisait partie de mon travail », affirme-t-il encore, droit dans ses bottes. L’ancien président de

Cette fois, les conséquences ne se font pas attendre : en fin de soirée, on apprend par le Point et Ouest-France que Nicole Klein a démissionné, à la demande de François de Rugy. Qui publie dans le même temps, sur sa page Facebook, les réponses qu’il a adressées à Mediapart dans le cadre d’un autre article…

Jeudi 11 juillet, 8 heures : les 63 000 euros de travaux

qui paraît ce jeudi matin. Il s’intéresse cette fois aux travaux de rénovation commandés par François de Rugy dans les appartements privés du ministère. Il y en aurait eu, entre fin 2018 et début 2019, pour 63 000 euros. Le ministre a fait refaire la peinture (35 000 euros), des moquettes et parquets (4 700 euros), des salles de bains (6 000 euros) et a fait installer un dressing qui vaut pas moins de 17 000 euros. Sa femme, Séverine Servat-de Rugy, explique : «Ce n’est pas vraiment un dressing, ce sont des placards. Et quand on est arrivé, il n’y en avait pas !» Autre fait à charge, selon Mediapart, le ministre n’a pas privilégié les devis les moins élevés.

Au gouvernement comme dans la majorité, Rugy de plus en plus isolé face aux affaires

Au gouvernement comme dans la majorité, Rugy de plus en plus isolé face aux affaires "Ça n'est pas illégal, mais c'est moralement répréhensible", estiment en substance les rares membres de l’exécutif qui osent un commentaire sur les affaires visant le ministre. Malgré les révélations de Mediapart sur les dîners qu'il organisait à l'Assemblée nationale et les rénovations de son logement, François de Rugy a sauvé son poste, jeudi, après un entretien avec Édouard Philippe. Mais le ministre de la Transition écologique, qui "s'engage à rembourser chaque euro contesté", tandis que Matignon lance une enquête à son sujet, apparaît plus que jamais isolé au sein du gouvernement comme de la majorité.

François de Rugy lors d'une conférence de presse le 9 juillet 2019 à Paris. Après les révélations de Mediapart sur les « dîners privés» qu'il organisait lorsqu'il Contactée par l'AFP, la présidente de Génération écologie Delphine Batho a exigé sa démission : «Cela me paraît moralement inacceptable.

François et Séverine de Rugy , à l’Elysée le 19 mars. Photo Ludovic Marin. AFP. Homards, grands crus… Le ministre de l’Ecologie a été épinglé mercredi par Selon l’ entourage de Rugy , l ’ affaire prendrait sa source dans «une vengeance personnelle d’une proche de l’épouse du ministre, qui a

A l’AFP, le prédécesseur de Rugy, Nicolas Hulot, explique : «Ce que je peux dire de cet appartement de fonction, c’est qu’il baignait dans son jus. Personnellement je m’en fichais complètement, je n’ai pas fait de travaux, je savais que je n’étais que de passage. Mais je peux comprendre qu’une famille qui s’y installe ait pu souhaiter le rafraîchir un peu.»

Pendant ce temps, la macronie semble un peu abandonner le ministre. Sur LCI, Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, dit comprendre «l’émotion et l’indignation» suscitées par les dîners de son collègue, d’autant qu’elle a pris, elle, comme mesure dans son ministère de faire servir «de l’eau en carafe» et «des plats simples». Sur RTL, le délégué général adjoint de LREM, Pierre Person, tente de défendre Rugy en expliquant que «quand vous êtes président de l’Assemblée nationale, vous êtes président d’une institution, vous représentez tous les Français. Et donc, c’est normal que les services de l’État mettent à disposition à la fois la culture culinaire française». Mais invite aussi le ministre à apporter «tous les justificatifs», sans quoi «c’est au Premier ministre d’en tirer les conséquences».

Troisième chauffeur, sèche-cheveux doré… Ces autres dépenses embarrassantes pour François de Rugy

Troisième chauffeur, sèche-cheveux doré… Ces autres dépenses embarrassantes pour François de Rugy Selon "Le Parisien", un bureau de l'hôtel de Lassay a également été réaménagé pour pouvoir accueillir les enfants du couple Rugy. Les révélations s'accumulent pour François de Rugy. Après les dîners fastueux organisés lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, les travaux coûteux de son logement de fonction puis l'occupation d'un logement social, Le Parisien fait état, jeudi 11 juillet, d'autres dépenses qui pourraient lui être reprochées.

François de Rugy , alors président de l’Assemblée nationale, et son épouse ont multiplié les dîners privés fastueux à l’Hôtel de Lassay entre Et son épouse "a contribué à l’organisation de ces dîners , comme elle a participé et participe toujours à de nombreuses rencontres officielles ou informelles".

Mais François de Rugy et sa femme ont une ligne de défense: la nécessité de «rester connecté à la vraie vie», dixit madame de Rugy . Sur France Inter ce matin, le ministre d'Etat «assume totalement» et déroule l'élément de langage: «On reproche souvent aux hommes politiques d'être coupés

AUSSI SUR MSN : EELV demande à son tour la démission de François de Rugy


En pleine polémique, François de Rugy nomme son nouveau directeur de cabinet.
François de Rugy s'est doté lundi d'un nouveau directeur de cabinet, Jack Azoulay, après le limogeage de la préfète Nicole Klein la semaine dernière à la suite de révélations de Mediapart. © REUTERS/Charles Platiau Le ministre de la Transition écologique François de Rugy s'est doté lundi d'un nouveau directeur de cabinet, Jack Azoulay, après le limogeage de la préfète Nicole Klein la semaine dernière à la suit Jack Azoulay occupait depuis octobre 2018 le poste de directeur de cabinet de la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon, selon un communiqué du ministère.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!