•   
  •   

FranceGénération identitaire jugée pour une action anti-migrants dans les Alpes

23:10  11 juillet  2019
23:10  11 juillet  2019 Source:   msn.com

Génération Identitaire au tribunal pour ses actions anti-migrants

Génération Identitaire au tribunal pour ses actions anti-migrants L’association d’extrême droite avait formé des patrouilles en avril 2018 dans les Alpes pour empêcher les migrants de franchir la frontière. Pour avoir enfilé des uniformes trop proches de ceux des gendarmes ou des policiers français lors de leurs actions anti-migrants « Defend Europe » à la frontière franco-italienne au printemps 2018, l’association d’extrême droite Génération Identitaire et trois de ses dirigeants et militants seront jugés ce jeudi par le tribunal correctionnel de Gap.

Génération identitaire et ses dirigeants étaient en procès jeudi à Gap pour l'opération anti - migrants menée l'an dernier en montagne avec des procédés susceptibles selon le Des activistes du groupe d'extrême droite Génération identitaire lors d'une opération dans les Hautes- Alpes le 21 avril 2018

En avril 2018, Génération identitaire mène des actions de communication contre l'immigration à la ↑ BFMTV, « Opération anti - migrants dans les Alpes : trois identitaires avaient été refoulés du ↑ « Action antimigrants : la prison pour des militants de Génération identitaire », Libération, 29 août

Six mois de prison ferme ont été requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Gap contre trois membres du groupe Génération identitaire, pour une opération anti-migrants menée d'avril à juin 2018 dans les Hautes-Alpes.

Génération identitaire jugée pour une action anti-migrants dans les Alpes © ROMAIN LAFABREGUE Des activistes du groupe d'extrême droite Génération identitaire lors d'une opération dans les Hautes-Alpes le 21 avril 2018 visant à dénoncer l'arrivée de migrants depuis l'Italie

Le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, a demandé cette peine contre Clément Gandelin, alias Clément Galant, 24 ans, président de Génération identitaire; son porte-parole Romain Espino, 26 ans, et un organisateur actif, Damien Lefèvre (dit Rieu), 29 ans, par ailleurs attaché parlementaire du député RN Gilbert Collard. Il a requis l'amende maximum de 75.000 euros contre l'association elle-même.

277 migrants sauvés en mer par les secours espagnols, une femme décédée

277 migrants sauvés en mer par les secours espagnols, une femme décédée En une nuit, les secours maritimes espagnols et marocains ont récupéré en mer 277 migrants subsahariens. Une femme était décédée sur l'une des embarcations. © Jon Nazca / Reuters Les secours maritimes espagnols et marocains ont récupéré en mer 277 migrants subsahariens dans la nuit de mardi à mercredi, dont une femme décédée sur l'une des embarcations de fortune, ont indiqué mercredi les sauveteurs espagnols. Côté espagnol, 220 personnes ont été secourues sur trois embarcations différentes dans la mer d'Alboran, a expliqué une porte-parole à l'AFP.

Le tribunal correctionnel de Gap juge jeudi Génération identitaire pour son action anti - migrants menée dans les Alpes il y a un an. D'avril à juin 2018, le groupe d'extrême-droite avait conduit l'opération "Defend Europe" dans les Hautes- Alpes , pour dénoncer l'arrivée de migrants depuis

Génération identitaire est condamnée à l'amende maximale de 75 000 euros. Les trois prévenus étaient poursuivis pour des "activités exercées dans des Dans les semaines suivantes, les militants d'extrême droite avaient annoncé des interceptions de migrants et des enquêtes sur les passeurs.

Génération identitaire jugée pour une action anti-migrants dans les Alpes © PHILIPPE DESMAZES Clément Gandelin alias Clément Galant, président de Génération Identitaire, le 11 juillet 2019 à Gap dans les Hautes-Alpes

Seul M. Gandelin était présent à l'audience. Il a fait usage de son droit au silence, sauf pour dénoncer "un procès qui n'est rien d'autre que politique".

Le 21 avril 2018, Génération identitaire avait monté une spectaculaire opération au col de l'Échelle, point de passage de nombreux migrants dans les Hautes-Alpes: une centaine de personnes vêtues de la même doudoune bleu clair, deux hélicoptères - de location -, une banderole géante, et une "frontière symbolique" matérialisée dans la neige par des grillages en plastique.

Dans les semaines suivantes, ils avaient mené également des maraudes pour intercepter des migrants et les mener aux gendarmes, et tenté d'identifier les passeurs.

La réponse détestable de Trump à la polémique sur les conditions de détention des migrants

La réponse détestable de Trump à la polémique sur les conditions de détention des migrants Un rapport de l’administration américaine dénonce le manque d’accès à des douches, des repas chauds ou des vêtements de rechange, et la détention prolongée des migrants. « Dites-leur de ne pas venir ! Tous les problèmes seront résolus ! » Si les migrants clandestins ne sont « pas contents » de leurs conditions de rétention aux Etats-Unis, il faut leur dire de ne pas venir, a lancé ce mercredi 3 juillet Donald Trump, après la publication par sa propre administration d’un rapport sévère sur leur situation.

Le tribunal correctionnel de Gap juge jeudi Génération identitaire pour son action anti - migrants menée dans les Alpes il y a un an. D'avril à juin 2018, le groupe d'extrême-droite avait conduit l'opération "Defend Europe" dans les Hautes- Alpes , pour dénoncer l'arrivée de migrants depuis.

En attendant, Génération identitaire , dont aucun militant n’a été interpellé, assure poursuivre des « opérations de surveillance » dans les Alpes , ce que confirment les associations d’aide aux migrants . Ces dernières dénoncent le « deux poids, deux mesures » du procureur, qui a par ailleurs engagé le

Après une enquête d'un an, l'infraction commise n'étant pas facile à établir au-delà de la réprobation que cette action a suscitée - notamment chez les groupes pro-migrants actifs dans la région -, M. Balland les poursuivait pour "activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique" (article 433-13 du Code pénal).

Pour lui, les militants ont créé "de l'enfumage et de la confusion" lors de la démonstration du 21 avril. Ils se sont arrogés une mission "d'enquête" lors de leurs maraudes, et presque de "police judiciaire" en recherchant ceux qui aident les migrants.

La peine maximum encourue était d'un an de prison.

M. Balland a formulé ses réquisitions au vu du passé judiciaire des prévenus. En raison de condamnations passées, MM. Gandelin et Espino ne peuvent plus bénéficier du sursis.

Migrants : la capitaine du Sea-Watch, Carola Rackete, déclarée libre par la justice italienne

Migrants : la capitaine du Sea-Watch, Carola Rackete, déclarée libre par la justice italienne La capitaine allemande du navire humanitaire Sea-Watch 3 avait été arrêtée samedi pour avoir accosté de force dans la petite île de Lampedusa avec 40 migrants à bord. Elle risquait jusqu’à 10 ans de prison et le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, estimait qu’elle devait être libérée.

Dolorès nous parle de l' action coup de poing anti - migrants des identitaires dans les Alpes . Le Journal est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-nous !

Dans les Alpes , le groupuscule Génération Identitaire a décidé de bloquer les chemins par lesquels passent de nombreux réfugiés de passage par l'Italie. Problème, les Générations identitaires ont été évacuées par les forces de l’ordre qui redoutaient un affrontement avec des militants pro- migrants .

Pour M. Lefèvre, sous le coup d'une condamnation qui n'est pas définitive, M. Balland a estimé qu'il aurait dû "se tenir à carreau" plutôt que de "recommencer" et il n'a pas requis de sursis.

Le procureur a demandé aussi une interdiction de cinq ans des droits civiques pour les trois hommes.

Le jugement a été mis en délibéré au 29 août.


AUSSI SUR MSN : Italie : le plus grand centre de migrants d'Europe a fermé


Lire plus

"Maman m'a dit que c'était bien..." : aux Vieilles Charrues, la musique de génération en génération.
De Clara Luciani à Iggy Pop, il y en avait pour tous les goûts sur les différentes scènes du plus grand festival de France, vendredi soir. Dans la foule compacte des Vieilles Charrues, la voix de Clara Luciani chante son tube devenu un hymne féministe, La Grenade. Et à chaque refrain, Léa, 8 ans, bottes en caoutchouc aux pieds, chante à pleins poumons. Installée sur les épaules de son père, les bouchons anti-bruit vissés dans les oreilles, la gamine est fan. "On vient surtout pour faire profiter les enfants" Quand la musique s'arrête, la fillette se fait timide : "Je l'aime bien", résume-t-elle d'une petite voix.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!