France: Copies du bac retenues : "quelque chose de sacrilège" pour Jean-Michel Blanquer - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceCopies du bac retenues : "quelque chose de sacrilège" pour Jean-Michel Blanquer

09:05  12 juillet  2019
09:05  12 juillet  2019 Source:   europe1.fr

Bac : au moins 120 000 copies retenues par des professeurs grévistes

Bac : au moins 120 000 copies retenues par des professeurs grévistes Dans plusieurs académies, des groupes d'enseignants ont voté en assemblées générales une "rétention des notes" du bac, pour inciter le ministre à rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac, qu'ils contestent. Le bras de fer contre la réforme du bac continue. Des enseignants grévistes ont décidé, mardi 2 juillet, de faire de la rétention de copies du baccalauréat. Selon regroupés le collectif "Bloquons Blanquer", 121 157 copies seraient retenues mardi matin. Un chiffre à prendre avec précaution puisqu'il est simplement tiré des décalarations des enseignants.

"Il y a quelque chose de sacrilège dans ce qui a été accompli" par les professeurs qui ont retenu les copies du bac , a estimé le ministre de l’Education Et si la note du bac s’avérait finalement meilleure, c’est celle-ci qui serait conservée. "Sentiment d’isolement". Interrogé pour savoir s’il allait changer les

LIRE AUSSI > Copies du bac : « Quelque chose de sacrilège a été accompli» pour Jean - Michel Blanquer . À côté de cette crainte, qui a contribué à pousser une partie des lycéens dans la rue cet hiver dans le sillage des Gilets jaunes, s’empilent aussi des inquiétudes plus prosaïques.

Copies du bac retenues : "quelque chose de sacrilège" pour Jean-Michel Blanquer © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP "On a réussi à éviter que tout un pays soit troublé, et à ne pas laisser faire une tentative de déstabilisation scandaleuse", déclare le ministre de l'Éducation dans "Le Parisien".

"On a réussi à éviter que tout un pays soit troublé, et à ne pas laisser faire une tentative de déstabilisation scandaleuse", déclare le ministre de l'Éducation dans "Le Parisien".

"Il y a quelque chose de sacrilège dans ce qui a été accompli" par les professeurs qui ont retenu les copies du bac, a estimé le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

Une rentrée "très compliquée" selon les syndicats

"On a réussi à éviter que tout un pays soit troublé, et à ne pas laisser faire une tentative de déstabilisation scandaleuse", a-t-il ajouté dans un entretien au Parisien publié jeudi sur le site du quotidien. Face à la grève inédite de certains correcteurs opposés à la réforme du bac et qui ont retenu des copies, le ministre de l'Education avait décidé qu'en cas de notes manquantes, celles du contrôle continu seraient prises en compte. Et si la note du bac s'avérait finalement meilleure, c'est celle-ci qui serait conservée.

Baccalauréat : la parade de Blanquer pour que tous les résultats soient connus dès vendredi

Baccalauréat : la parade de Blanquer pour que tous les résultats soient connus dès vendredi Baccalauréat : la parade de Blanquer pour que tous les résultats soient connus dès vendredi

D’après les explications de ces familles, le comité a confirmé certaines pistes en Loire-Atlantique et dans le Morbihan, mais a écarté une nouvelle Réforme du lycée : déjà des préavis de grève à la rentrée Copies du bac : « Quelque chose de sacrilège a été accompli» pour Jean - Michel Blanquer

Campagne d’information, spot télé, chat sur les réseaux sociaux. « La fin de vie, et si on en parlait ? » Les Français boudent la question, malgré les efforts répétés des autorités ces

Interrogé pour savoir s'il allait changer les modalités de correction en 2020, il a répondu qu'en effet des conséquences seraient tirées de ce qui s'est passé: "Nous allons faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir". Alors que des organisations syndicales ont déjà annoncé une rentrée "très compliquée", avec des préavis de grève déposés pour septembre, le ministre a dit prévoir le déploiement d'"une gestion des ressources humaines de proximité".

Objectif: "que les professeurs aient un interlocuteur à moins de 20 minutes de leur établissement pour parler de leur carrière", une réponse selon lui au "sentiment d'isolement qu'éprouvent parfois les enseignants".

Jean-Michel Blanquer vante la "liberté" de la réforme

Les détracteurs du ministre s'opposent notamment à la réforme du bac et du lycée qui se mettra en place à la rentrée pour les élèves de Première. Cette année, les élèves n'ont pas fait le choix d'une filière (Littéraire, Economique et Social, Scientifique), mais de trois spécialités, qui seront ramenées à deux en classe de Terminale. "Les élèves se sont emparés de la liberté offerte par la réforme", s'est félicité le ministre.

Rétention des notes : Blanquer peut-il retirer quinze jours de paie aux enseignants?

Rétention des notes : Blanquer peut-il retirer quinze jours de paie aux enseignants? Le ministre de l'Education nationale a averti à plusieurs reprises que les correcteurs du bac qui ne renseigneraient pas les notes des candidats seraient considérés comme grévistes à compter du jour de retrait des copies. Question posée par Stephan le 02/07/2019 Bonjour, Vous nous avez posé cette question : «Blanquer peut-il vraiment retirer 15 jours de paie pour la rétention des notes aux enseignants grévistes ou se livre-t-il à un "coup de pression"?» Les correcteurs du bac qui avaient annoncé leur intention de retenir les notes des candidats «seront considérés comme grévistes et se verront suspendre leur salaire depuis la date où ils ont récupéré les copies», a ave

"Un quart ont pris la combinaison maths-physiques-SVT", ce qui est "très en dessous des 55% d'élèves qui faisaient S jusqu'ici", a-t-il détaillé. "Quinze à 20% ont opté pour une combinaison avec des maths et deux autres disciplines scientifiques", a-t-il poursuivi. "Les nouvelles matières comme 'histoire-géographie géopolitique et science politique', ou 'science informatique et numérique' ont été très choisies", a enfin indiqué Jean-Michel Blanquer.

AUSSI SUR MSN : GALA VIDEO - Le fils de Jean-Michel Blanquer agressé : plusieurs suspects arrêtés


Bac 2019 : Philippe critique « une infime minorité » de grévistes « pas à la hauteur ».
Edouard Philippe est revenu sur les épisodes de grèves menées par des professeurs durant le baccalauréat et les conséquences de celles-ci. C’est une déclaration qui ne va pas apaiser la situation. Edouard Philippe a critiqué ce mardi 9 juillet devant le Sénat les correcteurs grévistes du baccalauréat en estimant que ces enseignants ont « installé du désordre et de l’angoisse » et ne sont « pas à la hauteur de leur mission exceptionnelle ». « Des revendications ont conduit une infime minorité [...

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!