•   
  •   

FranceAttentat de Nice: l’enquête qui divise

23:55  12 juillet  2019
23:55  12 juillet  2019 Source:   lefigaro.fr

Programme TV : Le Marrakech du rire 2019, 8 jours de la Terre à la Lune… que regarder à la télé ce soir ?

Programme TV : Le Marrakech du rire 2019, 8 jours de la Terre à la Lune… que regarder à la télé ce soir ? Le Marrakech du rire 2019, le documentaire 8 jours de la Terre à la Lune, l’enquête Attentat de Nice : que s'est-il vraiment passé ? et la série inédite en claire The Teach… Voici la sélection Télé 7 Jours du mercredi 10 juillet 2019 concoctée par la rédaction. © Sven ETCHEVERRY/KISSMAN PRODUCTIONS Le Marrakech du rire 2019, le documentaire 8 jours de la Terre à la Lune, l’enquête Attentat de Nice : que s'est-il vraiment passé ? et la série inédite en claire The Teach… Voici la sélection Télé 7 Jours du mercredi 10 juillet 20 M6 diffuse à 21h00 le Marrakech du rire 2019.

Sur les deux enquêtes ouvertes après l’ attentat de Nice , le 14 juillet 2016, c’est peut-être la plus sensible et la plus délicate. En l’absence du terroriste islamiste tué ce jour-là, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, «autoradicalisé» et ayant prémédité son acte, l ’ enquête sur l’ attentat s’oriente vers le

Sur les deux enquêtes ouvertes après l’ attentat de Nice , le 14 juillet 2016, c’est peut-être la plus sensible et la plus délicate. En l’absence du terroriste islamiste tué ce jour-là, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, «autoradicalisé» et ayant prémédité son acte, l ’ enquête sur l’ attentat s’oriente vers le

Attentat de Nice: l’enquête qui divise © ANDREAS GEBERT/dpa Picture-Alliance/AFP Le 15 juillet 2016, au lendemain de l’attentat de Nice, la police sécurise la promenade des Anglais autour du camion bélier.

Sur les deux enquêtes ouvertes après l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016, c’est peut-être la plus sensible et la plus délicate. En l’absence du terroriste islamiste tué ce jour-là, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, «autoradicalisé» et ayant prémédité son acte, l’enquête sur l’attentat s’oriente vers le jugement d’un petit nombre de complices présumés. Il appartiendra à la cour d’assises spéciales d’évaluer quelle était leur connaissance des projets d’un terroriste dont ils étaient proches et si certains préparaient d’autres attaques. La seconde enquête, bien plus polémique, porte, elle, sur les mesures de sécurité le soir de l’attentat.

Fabien Clain avait commandité un attentat en France en novembre 2018

Fabien Clain avait commandité un attentat en France en novembre 2018 Fabien Clain avait commandité un attentat en France en novembre 2018

L' attentat du 14 juillet 2016 à Nice est une attaque terroriste islamiste au camion-bélier, qui s'est déroulée à Nice (Alpes-Maritimes, France) dans la soirée du 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais.

Attentat de Nice : « Il faut apprendre à vivre avec, comme un ble ENTRETIEN Pour le Père Gil Florini, curé de l’église La ville de Nice se prépare à accueillir, demain, de nombreuses cérémonies marquant le premier anniversaire de l’ attentat L’hommage national divise les victimes d’ attentats .

l’État sur les dispositifs de sécurité. En avril 2017, une instruction pour «mise en danger d’autrui par violation d’une obligation de sécurité» était ouverte à Nice après le dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile par Me Yassine Bouzrou, avocat de la famille de Yannis, mort à 4 ans. Les deux juges d’instruction niçois en charge du dossier, Alain Chemama et Chantal Russo, considèrent désormais les faits sous l’angle d’«homicide et blessures involontaires». La plainte réunit quelque 150 parties civiles.

Les juges ont d’ores et déjà entendu plusieurs responsables sous le statut de témoin assisté. Intermédiaire entre celui de simple témoin et celui de mis en examen, ce statut permet à la personne concernée de savoir ce qui pourrait lui être éventuellement reproché si les juges estimaient finalement que des indices graves ou concordants justifiaient sa mise en examen. Ont été ainsi entendus, du côté de l’État, l’ancien préfet des Alpes-Maritimes Adolphe Colrat et son directeur de cabinet à l’époque, François-Xavier Lauch ; et, du côté de la Mairie, l’actuel maire, Christian Estrosi, à l’époque premier adjoint, et le maire en 2016, Philippe Pradal.

Boufal vers Nice

Boufal vers Nice D'une côte sud à l'autre ? Bien décidé à quitter Southampton après deux saisons mitigées, le milieu offensif Sofiane Boufal avait plusieurs pistes en France, dont Marseille et Bordeaux. Mais il semblerait que ce soit finalement Nice qui tienne la corde pour enrôler l'international marocain de 25 ans.

On essaye de tirer tous les fils de l ' enquête . Le Nantais habitait Nice auparavant». «Ils n'ont pas forcément eu connaissance de l' attentat , mais ils font partie du milieu délictuel de droit commun, notamment des filières d'approvisionnement en armes. On essaie de remonter les réseaux et là, on

🔴 NICE ENQUÊTE Fin de garde à vue pour l’ex-femme du tueur (source judiciaire / AFP). «Il semble» que l'auteur de l' attentat de Nice se soit «radicalisé très rapidement», a déclaré samedi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'issue du conseil exceptionnel de sécurité et de défense

Les questions que se posent les enquêteurs et les magistrats s’adressent en effet autant à l’État, et donc à la préfecture, qu’à la Mairie de Nice. Pose ainsi problème l’absence de plots protégeant la promenade des Anglais, ce soir-là. Sans même parler d’un barrage en bonne et due forme. Même interrogation quant à la décision de renoncer, quelques jours avant la fête, à la mise en place d’un dispositif de sécurité «fermé» avec filtrage du public et mise en place de barrières. La vidéosurveillance, très développée à Nice à l’initiative de la Mairie, a été également au cœur de la polémique. Dans les jours précédant l’attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a circulé à plusieurs reprises sur la «Prom», s’arrêtant, empiétant sur les trottoirs, feux de détresse allumés, sans jamais être repéré.

Un rapport de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait conclu en 2016 que le dispositif policier n’était pas «sous-dimensionné» et qu’il avait été bâti «sur la base d’une appréciation globale de la menace terroriste privilégiant l’hypothèse d’agresseurs piétons et armés s’en prenant à la foule». Ce qui reconnaissait implicitement que l’hypothèse d’un véhicule fonçant dans la foule avait été écartée. L’IGPN notait d’ailleurs: «Quant à un possible forcement du dispositif par un véhicule bélier, ni la nature de l’événement, ni la configuration des lieux, ni des alertes d’aucune sorte n’ont conduit la préfecture, la direction départementale de la sécurité publique et la Mairie à travailler sur cette hypothèse.»

SUR LE MÊME SUJET:

- Attentat de Nice: Les objets des victimes vont être restitués aux familles

- Attentat de Nice : le père d'une jeune victime meurt "de chagrin"

Lire plus

Mercato : Youcel Atal (Nice) serait la priorité du PSG au poste de latéral droit.
Selon les informations du journal Le Parisien, l'international algérien Youcef Atal aurait les faveurs de Thomas Tuchel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!