France: "Je ne vais pas le retirer, c'est mon devoir de maire" : un arrêté municipal anti-pesticides fait débat au Perray-en-Yvelines - PressFrom - France
  •   
  •   

France"Je ne vais pas le retirer, c'est mon devoir de maire" : un arrêté municipal anti-pesticides fait débat au Perray-en-Yvelines

08:25  15 juillet  2019
08:25  15 juillet  2019 Source:   francetvinfo.fr

Mais pourquoi Boris Johnson est-il obsédé par les bus?

Mais pourquoi Boris Johnson est-il obsédé par les bus? L'obsession pour les bus de Boris Johnson, favori pour le poste de Premier ministre au Royaume-Uni, amuse les observateurs habitués aux frasques de "Bojo". Mais elle pourrait cacher une stratégie de communication bien rodée. A quoi joue Boris Johnson? En campagne pour le poste de Premier ministre, dont il est favori, l'ancien maire de Londres rappelle qu'il entretient une passion pour les… bus. Et cela donne lieu à des déclarations improbables dont l'ancien ministre britannique des Affaires étrangères est désormais un habitué.

La maire de la commune a décidé de prendre un arrêté municipal contre l'épandage des pesticides, après la découverte d'un champ rouge sur sa commune. Une décision qui met en colère le monde agricole.

© Fournis par France Télévisions

Au Perray-en-Yvelines, commune de 7 000 habitants, la guerre est déclarée. Au mois de mars dernier, des habitants découvrent un champ entièrement rouge. Il avait subi un épandage au glyphosate.

Au volant de sa petite voiture électrique, Paulette Deschamps, maire divers gauche du Perray-en Yvelines depuis 20 ans, montre du doigt le terrain agricole :"Là, il y a du blé, mais c’était auparavant une herbe rouge, et c’est entre deux parties habitées." Dans le jardin de la maison riveraine, on aperçoit une balançoire, à dix mètres du champ.

Nîmes, Bernard Blaquart : "Je vais rester au club"

Nîmes, Bernard Blaquart : L'entraîneur du Nîmes Olympique assure qu'il va rester au club malgré le départ du directeur sportif Laurent Boissier. © Getty Mercredi matin, un coup de tonnerre a retenti du côté de Nîmes avec l'annonce du départ du direc Invité à en parler ce jeudi en conférence de presse, l'entraîneur Bernard Blaquart a assuré de son côté qu'il resterait au club malgré le départ de Boissier. "Je vais rester au club.

Un arrêté de protection des habitants

Interpellée par certains habitants inquiets, l'élue propose aux volontaires de faire des tests urinaires. Au total, 47 personnes se sont portées volontaires.

Tout le monde est au-dessus de la dose qui est acceptée dans l’eau potable. Pour un adulte, c’était 35 fois plus. J’ai donc pris un arrêté de protection des habitants

Paulette Deschamps

à franceinfo

Mais le texte est illégal, a estimé le sous-préfet de Rambouillet dans un courrier, fin juin. La maire, elle, reste catégorique : "Non, je ne vais pas le retirer. C’est mon devoir de maire."

Plus d'un millier de personnes ont signé une pétition de soutien en ligne dont Céline. Son pavillon se trouve près du champ concerné, elle attend les résultats des analyses d'urine de son petit garçon. "Je n’ai même presque pas envie de connaître les résultats parce que les mauvais effets du glyphosate ne font plus de doutes et pourtant, l’État met du temps à réagir", explique-t-elle. Elle salue l'audace de l'élue : "La maire a un peu précédé tout ça et c’est très courageux de sa part."

Cours d'eau : qui est responsable de la moindre protection ?

Cours d'eau : qui est responsable de la moindre protection ? Un rapport récent pointe du doigt le mille-feuille administratif encadrant la protection des cours d'eau vis-à-vis des pesticides et une déconcentration des décisions, désormais prises au niveau des préfectures. Tous les jours, retrouvez le fil vert, le rendez-vous environnement de Libération. Aujourd’hui, la question CheckNews verte de la semaine. Question posée par Bruno le 06/07/2019 Bonjour, Nous avons raccourci votre question qui était : «Dans cette histoire de trucage de la carte de l’eau par l’IGN, qui est le coupable ? Est-ce le ministère de la Transition écologique ou le ministère de l’Agriculture ?» Vous faites référence à un article du Monde intitulé «Des

"Ils nous prennent pour des criminels"

"C'est du grand n'importe quoi", répond, hors-micro, l'exploitant du champ incriminé. Il dit être très affecté par cette affaire et se sent stigmatisé. René, un autre agriculteur du coin depuis 1976, est assez agacé : "Il faut remettre les choses à plat, savoir si on peut encore vivre de notre métier."

On est dégoûté, une fois de plus. C’est clair, ils nous prennent pour des criminels !

René, agriculteur

à franceinfo

Il ajoute : "Si on n’a pas de pesticides, on a un chiffre d’affaire de 30 à 40% en moins, et c’est énorme. Là, on est tout à fait dans les normes qu’on nous impose. On sait très bien que nous, on met les produits qu’on nous autorise, et si on ne nous autorise plus, on ne les met plus, terminé !". La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs d'Île-de-France envisagent de porter plainte pour harcèlement.



AUSSI SUR MSN : Mortalité des abeilles : les pesticides pointés du doigt

Indonésie: Un mort et des centaines de maisons détruites après un violent séisme

Indonésie: Un mort et des centaines de maisons détruites après un violent séisme Le tremblement de terre de magnitude 7,3 a frappé l’est du pays Your browser does not support this video require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_737ab8c8-b493-4e51-baf7-f3d5cbbe187e").all(); }); Au moins une personne a été tuée et des centaines de maisons ont été détruites après un violent séisme de magnitude 7,3 qui a frappé l’est de l’Indonésie, selon un premier bilan officiel lundi.

Barça - Ernesto Valverde : "Ivan Rakitić va devoir se battre pour garder sa place".
L'entraîneur barcelonais a mis en garde son milieu de terrain croate pour la saison à venir : la concurrence sera féroce dans l'entrejeu.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 10
C'est intéressant!