France: Plus de 6 millions de Français boivent de l’eau contaminée au tritium - PressFrom - France
  •   
  •   

FrancePlus de 6 millions de Français boivent de l’eau contaminée au tritium

22:00  17 juillet  2019
22:00  17 juillet  2019 Source:   nouvelobs.com

Un Français rejoint l'Angleterre pour 50 millions

Un Français rejoint l'Angleterre pour 50 millions Un Français rejoint l'Angleterre pour 50 millions © Reuters/Kai Pfaffenbach Un Français rejoint par Antoine Sabatier (iDalgo) Le gros transfert du jour concerne celui d'un Français. Sébastien Haller, demi-finaliste de la dernière Europa League avec l'Eintracht Francfort, va rejoindre Londres et le club de West Ham. Auteur de 15 buts lors de la dernière saison de Bundesliga, son transfert devrait avoisiner les 50 millions d'euros. Autre gros transfert, celui d'Abdou Diallo, ex-défenseur du Borussia Dortmund, qui signe au PSG pour la somme de 32 millions d'euros.

Plus de 6 millions de Français boivent de l’eau contaminée au tritium © Copyright 2019, L'Obs

Cette « contamination » radioactive est dénoncée par l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO).

L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO) a dénoncé mercredi 17 juillet une « contamination » radioactive de l’eau potable de 6,4 millions de personnes en France.

« 6,4 millions de personnes sont alimentées par de l’eau contaminée au tritium » selon « des données fournies par le ministère de la Santé », affirme le laboratoire basé à Hérouville-Saint-Clair, dans l’agglomération de Caen, dans un communiqué.

« Aucune valeur ne dépasse le critère de qualité de 100 Bq/L (Becquerel par litre) instauré par les autorités sanitaires », reconnaît l’association.

Du tritium dans l'eau potable de millions de personnes, selon une association

Du tritium dans l'eau potable de millions de personnes, selon une association Environ "6,4 millions de personnes sont alimentées par de l'eau contaminée au tritium", d'après l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest. L'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) a dénoncé mercredi une "contamination" radioactive de l'eau potable de 6,4 millions personnes en France. "6,4 millions de personnes sont alimentées par de l'eau contaminée au tritium" selon "des données fournies par le ministère de la Santé", affirme le laboratoire basé à Hérouville-Saint-Clair, dans l'agglomération de Caen, dans un communiqué.

Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), bras technique de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), « le code de la santé publique fixe une référence de qualité de 100 Bq/L pour le tritium qui ne représente pas une limite sanitaire, mais un seuil qui, lorsqu’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour caractériser la radioactivité de l’eau ».

268 communes concernées

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande « une valeur guide de 10.000 Bq/L pour le tritium dans l’eau de boisson, à considérer en cas de consommation permanente de l’eau », selon l’IRSN.

Mais « la présence régulière dans l’eau du robinet de tritium rejeté par les centrales nucléaires met en évidence un risque de contamination d’autres polluants radioactifs à des niveaux beaucoup plus élevés », argumente l’ACRO.

Finale Sénégal-Algérie: le dispositif sera musclé à Paris

Finale Sénégal-Algérie: le dispositif sera musclé à Paris Après les débordements précédents, 2500 policiers vont être déployés vendredi pour sécuriser les Champs-Élysées. © Mathias Zwick/Hans Lucas Intervention des forces de l’ordre lors des troubles qui ont éclaté sur les Champs-Élysées, le 14 juillet, après la qualification de l’Algérie pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations. Tenir solidement un terrain assez délimité en y apposant un «cataplasme bleu» et intervenir avec réactivité au moindre dérapage.

« Le tritium est ’un lanceur d’alerte’: en cas d’accident grave sur une des centrales nucléaires sur la Seine, la Vienne, ou la Loire, il n’y aura pas que le tritium rejeté et ce sont des millions de personnes qui risquent d’être privées d’eau potable », poursuit le laboratoire.

La « carte exclusive de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine »publiée par l’ACRO à partir des données du ministère, « fait apparaître plusieurs zones avec une présence régulière de tritium dans l’eau du robinet » notamment le long de la Seine, de la Vienne et de la Loire, « à cause des rejets radioactifs » de centrales nucléaires, selon le communiqué.

Selon l’association, 268 communes sont concernées, dont de « grandes agglomérations » comme Orléans, Blois, Tours, Angers, Nantes, et 122 communes d’Île-de-France.

Plus de 6 millions de Français boivent de l’eau contaminée au tritium © Fournis par Le Nouvel Observateur SA ACRO

ACRO

La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) « distribue chaque année » dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine , selon l’ACRO. « Cette usine alimente 1,9 million d’habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris », ajoute l’association.

Crash du MH17: Kiev affirme détenir un chauffeur du lance-missiles depuis 2017

Crash du MH17: Kiev affirme détenir un chauffeur du lance-missiles depuis 2017 Les services de sécurité ukrainiens, le SBU, ont révélé qu’ils détenaient depuis 2017 un suspect dans l'attaque du Boeing MH17, un des chauffeurs du lance-missiles. Il est aujourd’hui en prison en Ukraine. Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert, Personne n’attendait de surprise de ce briefing récapitulatif du SBU, tenu pour l'anniversaire du crash. Mais c’est avec un ton très détaché qu’un enquêteur a révélé l’existence de cet homme. Il est accusé d’avoir conduit le lance-missiles Buk venu de Russie sur une partie de son trajet à travers l’est de l’Ukraine en guerre.

Réagissant au communiqué de l’ACRO, la Criirad, autre laboratoire associatif travaillant sur le nucléaire, a  « dénoncé la banalisation des contaminations en tritium »  et appelée  « à ne pas se laisser abuser par les comparaisons avec la référence de qualité de 100 Bq/L et, plus encore, avec la limite dite sanitaire de 10.000 Bq/L » .

« Les autorités acceptent, pour les polluants radioactifs, des niveaux de risque cancérigène plus de 100 fois supérieurs au maximum toléré pour les cancérigènes chimiques ! » , affirme, dans un mail à l’AFP, l’association basée à Valence pour qui « la limite applicable à une contamination durable par le tritium ne devrait pas dépasser 10 à 30 Bq/L ».

Aussi sur MSN: Révélation en France : un pic de tritium dans les eaux de la Loire

Inde: vive polémique après les propos de Trump sur le Cachemire.
Le Parlement indien était agité mardi par les propos de Donald Trump affirmant que le Premier ministre Narendra Modi lui a demandé de servir de médiateur entre l'Inde et le Pakistan sur la question du Cachemire, ce que New Delhi nie fermement. © REUTERS/Jonathan Ernst/File Photo Le Parlement indien était agité mardi par les propos de Donald Trump affirmant que le Premier ministre Narendra Modi lui a demandé de servir de médiateur entre l'Inde et le Pakistan sur la question du Cachemire, c Les responsables de l'opposition ont demandé au chef de gouvernement nationaliste hindou de venir clarifier en p

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 32
C'est intéressant!