France: Overdoses aux opioïdes : "Il y a un médicament, il est efficace, mais il n'est pas disponible en France" - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceOverdoses aux opioïdes : "Il y a un médicament, il est efficace, mais il n'est pas disponible en France"

15:20  02 septembre  2019
15:20  02 septembre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Crise des opiacés aux États-Unis: le laboratoire Johnson & Johnson condamné

Crise des opiacés aux États-Unis: le laboratoire Johnson & Johnson condamné Ce lundi 26 août, le laboratoire Johnson & Johnson a été condamné à payer 572 millions de dollars à l’État d’Oklahoma pour sa responsabilité dans la crise des opiacés qui fait chaque année des dizaines de milliers de morts par overdose aux États-Unis. Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve Dans sa décision, le tribunal de Norman en Oklahoma estime que Johnson & Johnson a trompé les médecins pendant des années à coup de campagnes marketing agressives pour les inciter à prescrire en masse son médicament anti-douleur à base de fentanyl, tout en en minimisant les risques de dépendance.

Un opioïde est une substance psychotrope de synthèse (fentanyl, héroïne) ou naturelle (opiacés qui agissent sur les récepteurs aux peptides opioïdes ) dont les effets sont similaires à ceux de l 'opium sans y être chimiquement apparentés.

Il serait entré accidentellement en contact avec la drogue dans son quartier mal famé d'Overtown, à Un cauchemar et un vrai calvaire. En France aussi il y a eu quelques jeunes victimes de cette La vérité est que la consommation d'opiacés/ opioïdes n'a que faiblement augmenté au cours des dix

Selon l'addictologue Michel Reynaud, 80% des morts par overdose aux opioïdes pourraient être évitées avec ce médicament.

Overdoses aux opioïdes : © Fournis par France Télévisions

"Il y a un médicament, il est efficace, mais il n'est pas disponible pour des absurdités administratives", regrette lundi 2 septembre 2019 sur franceinfo Michel Reynaud, addictologue et président du Fonds actions addictions. Selon lui, 80% des morts par overdose aux opioïdes pourraient être évitées, à condition que les pharmacies françaises se dotent d'un antidote : la naloxone. "Le médicament existe sauf qu'il y a des blocages administratifs insupportables autour des prix proposés par le laboratoire qui font qu'il n'est pas disponible."

Espagne : un médicament mal étiqueté provoque le "syndrome du loup-garou" chez des enfants

Espagne : un médicament mal étiqueté provoque le Ces enfants, parfois des bébés, ont ingéré par erreur des médicaments utilisés contre la chute de cheveux. © afp.com/DIDIER PALLAGES Plusieurs enfants ont développé une pilosité anormale. Photo d'illustration Au moins 17 enfants en Espagne ont vu des poils pousser partout sur leur corps après avoir pris un mauvais médicament à la suite d'une erreur d'étiquetage, a annoncé ce mercredi le ministère de la Santé espagnol.

«La France n ’ est pas dans une situation comparable à celle des États-Unis, rassure d’emblée le Pr Nicolas Authier, chef du service de pharmacologie Ils sont classés en deux catégories: les opioïdes faibles (tramadol, codéine, opium, par exemple) et les opioïdes forts (morphine, oxycodone, fentanyl)

Dans un pays où, traditionnellement, on se méfie des dérivés de l ’opium, la hausse des prescriptions d’ opioïdes est surprenant. Mais il peut aussi s’agir d’une dérive. On rappelle que le scandale américain qui a produit des millions de toxicomanes n’a pas commencé autrement.

franceinfo : Combien de personnes meurent chaque année d'overdose ?

Michel Reynaud : D'après les chiffres du ministère de la Santé, 500 personnes meurent chaque année en France à cause d'overdose d'opioïde et dans 4 cas sur 5 la mort aurait pu être évitée car il existe des antidotes en cas de surdose. Sur ces 500 décès, une centaine serait due à l'héroïne illicite et une autre centaine serait liée aux médicaments opiacés. Un chiffre qui a augmenté ces trois dernières années.

Or il y existe un antidote ?

Oui, il y a un antidote qui ressuscite les gens qui font une overdose, ça s'appelle la naloxone. C'est une molécule connue des médecins, des réanimateurs, et présente dans les services d'urgence. Si on en disposait autant qu'il conviendrait d'en disposer, le ministère lui-même dit qu'il y a 80% des faits qui pourraient être évités. Le médicament existe, il est efficace, mais il n'est pas disponible en pharmacie pour des absurdités administratives.

Overdoses aux opioïdes : l'antidote existe, mais n'est pas encore assez disponible

Overdoses aux opioïdes : l'antidote existe, mais n'est pas encore assez disponible La procédure pour commander le Prenoxad, l'antidote pour stopper une overdose d'opioïdes, est "trop compliquée" pour les associations. © Fournis par France Télévisions L'antidote à base de naloxone pour stopper en urgence une surdose d'opioïdes médicamenteux ou illicites comme l'héroïne est encore très loin d'être facilement accessible à tous, a dénoncé samedi 31 août l'association France Patients Experts Addictions et plusieurs spécialistes.

En France , les overdoses sont responsables de 5 fois moins de décès que dans les pays voisins comme le Quand évoquer une overdose aux opioïdes et que faire ? Cela concerne les intoxications aiguës aux Si la personne est consciente, il ne faut surtout pas la laisser partir, la laisser dormir, la

Selon l 'organisme, "ce médicament est destiné au traitement d’urgence des overdoses aux opioïdes dans Il est dès à présent disponible auprès des professionnels de santé impliqués dans la prise en L ’ATU permet en effet une mise à disposition précoce d’ un médicament n’ayant pas encore

Qu'est-ce qui bloque ?

Depuis deux ans il y a un spray nasal, grand public, réservé à un certain nombre de services spécialisés et qui s'appelle le Nalscue. Mais le ministère ne s'est pas entendu avec le laboratoire concernant le prix. Le prix proposé était de 37€. Une vie ça vaut bien 37€. Il existe aussi une autre forme, une injection intramusculaire, qui devrait être en France, en pharmacie, depuis le mois de mai. Les associations de patients ont testé les pharmacies en France et sur 100 pharmacies testées, seules deux pharmacies l'ont. En d'autres termes, il n'est pas disponible.

Et pourtant il pourrait sauver des vies ?

Il faut savoir que plus on traite l'overdose tôt, mieux c'est. Il faudrait que le patient puisse lui-même utiliser le spray. Lui, ou un proche, un autre consommateur, quelqu'un de la famille, ou les pompiers et les gendarmes qui, pour l'instant, n'ont pas la naloxone. Si ces trois acteurs, le patient, un proche ou les secours, l'avaient, on sauverait un grand nombre de vie.

Surdose de codéine : la menace persiste.
Surdose de codéine : la menace persiste

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!