France: Eric Drouet condamné pour avoir porté une « matraque » - - PressFrom - France
  •   
  •   

FranceEric Drouet condamné pour avoir porté une « matraque »

20:15  04 septembre  2019
20:15  04 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Crise des opiacés aux États-Unis: le laboratoire Johnson & Johnson condamné

Crise des opiacés aux États-Unis: le laboratoire Johnson & Johnson condamné Ce lundi 26 août, le laboratoire Johnson & Johnson a été condamné à payer 572 millions de dollars à l’État d’Oklahoma pour sa responsabilité dans la crise des opiacés qui fait chaque année des dizaines de milliers de morts par overdose aux États-Unis. Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve Dans sa décision, le tribunal de Norman en Oklahoma estime que Johnson & Johnson a trompé les médecins pendant des années à coup de campagnes marketing agressives pour les inciter à prescrire en masse son médicament anti-douleur à base de fentanyl, tout en en minimisant les risques de dépendance.

Eric Drouet est à l’intérieur. Figure médiatique du mouvement, il comparaît pour avoir participé à un rassemblement non déclaré, avec dans son sac « une matraque », selon l’accusation Eric Drouet assure que cet objet est un souvenir de son père et précise qu’il n’ avait pas l’intention de s’en servir.

Eric Drouet , figure emblématique du mouvement des "gilets jaunes" poursuivi pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec un bâton dans son sac - simple "bout de bois" Aux yeux du procureur, Eric Drouet "est volontairement venu avec une matraque ", et "quand on vient avec une

Eric Drouet condamné pour avoir porté une « matraque » © Copyright 2019, L'Obs

Eric Drouet, figure emblématique du mouvement des « gilets jaunes », a été condamné mercredi 4 septembre à Paris à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir participé à une manifestation avec une sorte de « matraque » dans son sac, mais relaxé des poursuites pour « participation à un groupement formé en vue de violences ».

Le chauffeur routier de Seine-et-Marne était poursuivi pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec un bâton dans son sac - simple « bout de bois » selon lui, « matraque » selon l’accusation - le 22 décembre, lors de l’acte 6 du mouvement social.

Procès d’Eric Drouet : était-ce une matraque ou un bâton ?

Eric Drouet, 34 ans, avait été interpellé au milieu de quelques dizaines de manifestants bloqués par les forces de l’ordre dans une rue du quartier parisien de la Madeleine.

Accusation d'antisémitisme : Eric Naulleau trouve "injuste qu'on essaye de juger le Yann Moix d'aujourd'hui à partir de celui d'il y a 30 ans"

Accusation d'antisémitisme : Eric Naulleau trouve Invité d'Europe 1, l'éditeur et polémiste a condamné les dessins et textes à caractère antisémite publiés par Yann Moix dans sa jeunesse. Mais Yann Moix "est passé du côté du philosémitisme", estime-t-il. C'est la polémique de la rentrée littéraire. Déjà au cœur d'une polémique familiale avec la sortie de son roman Orléans, qui raconte son enfance marquée selon lui par la maltraitance de son père, l'écrivain Yann Moix a admis dans Libération avoir publié des textes négationnistes lorsqu'il était étudiant, tout comme des dessins à caractère antisémite, dévoilés par L'Express.

Aux yeux du magistrat, Eric Drouet «est volontairement venu avec une matraque », et «quand Pour l'organisation «sans déclaration préalable» de cette manifestation du 22 décembre, ainsi que d'une autre le 2 janvier, il a été condamné le 29 mars à Paris à 2 000 euros d'amende, dont 500 avec sursis.

Condamné en mars à une amende pour l'«organisation» de deux manifestations de «gilets jaunes» non déclarées, Eric Drouet , figure emblématique du mouvement, est de nouveau jugé mercredi à Paris, notamment pour le port d' une matraque en bois.

« Un climat de violence »

Le tribunal correctionnel de Paris l’a relaxé s’agissant des poursuites pour « participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations ».

Selon une copie de travail de la décision, dont l’AFP a pu prendre connaissance, les juges ont considéré que « c’est l’interpellation d’Éric Drouet qui a provoqué une réaction en chaîne, créant alors un climat de violence ». Pour « port d’arme prohibé de catégorie D », Éric Drouet a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis.

Le tribunal a validé les conditions de son interpellation en refusant de faire droit aux recours en nullité soulevés par son avocat. Le 5 juin, le parquet avait requis quatre mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende, estimant qu’Éric Drouetétait alors « dans une logique de violence ».

Gilets jaunes : Eric Drouet condamné à 500 euros d’amende pour une «matraque»

Gilets jaunes : Eric Drouet condamné à 500 euros d’amende pour une «matraque» Gilets jaunes : Eric Drouet condamné à 500 euros d’amende pour une «matraque»

Ce dernier avait été interpellé le 22 décembre dernier, lors de l'acte VI du mouvement, pour avoir participé à une manifestation non déclarée avec un bâton dans son sac avec un «bâton», qualifié de « matraque » par le procureur. Quel issue pour le procès d' Eric Drouet ?

Eric Drouet "est venu armé", "quand on vient avec une matraque on est dans une logique de violence", a notamment estimé le procureur. Son avocat, Khéops Lara, a plaidé la relaxe. Il a notamment contesté la qualification d'"arme" de ce "bout de bois", un simple "grigri", et souligné que

Eric Drouet se met « en pause » du mouvement des « gilets jaunes »

Le prévenu avait au contraire souligné que « du début à la fin, il n’y a eu aucune violence » dans ce cortège. Il avait expliqué qu’il avait oublié le bâton, un souvenir de son père, dans le sac à dos qu’il utilise habituellement au travail. Éric Drouet n’était pas présent au délibéré. Son avocat, Khéops Lara, s’est félicité de sa relaxe partielle, témoin selon lui d’une « certaine évolution de la justice », qui l’a « dédouané de toute intention violente ».

Il a tout de même annoncé son intention de faire appel de la condamnation pour la « matraque », « qui laisse un petit goût d’inachevé ».

Pour l’« organisation »« sans déclaration préalable » de la manifestation du 22 décembre et d’une autre le 2 janvier, Éric Drouet a été condamné le 29 mars à Paris à 2.000 euros d’amende, dont 500 avec sursis. Contestant être un « organisateur » du mouvement, il a fait appel.

Lire plus

Hérault : un chasseur condamné après avoir tué un viticulteur qu’il a pris pour un sanglier.
Hérault : un chasseur condamné après avoir tué un viticulteur qu’il a pris pour un sanglier

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!