•   
  •   

FranceMélenchon signe une tribune avec Lula pour dénoncer les « procès politiques »

16:25  08 septembre  2019
16:25  08 septembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Au Brésil, Jean-Luc Mélenchon rend visite à Lula et évoque son "procès politique"

Au Brésil, Jean-Luc Mélenchon rend visite à Lula et évoque son Le chef de file de La France insoumise fait une tournée en Amérique latine, où il a notamment rencontré l'ancien président brésilien, actuellement emprisonné.

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon , et des personnalités comme l'ex-président brésilien Lula et le Prix Nobel de la Paix argentin Adolfo Perez Esquivel, estiment que "le temps des procès politiques doit cesser", dans une tribune publiée par le Journal du dimanche.

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon , et des personnalités comme l'ex-président brésilien Lula et le Prix Nobel de la Paix argentin Adolfo Perez Esquivel, estiment que «le temps des procès politiques doit cesser», dans une tribune publiée par Le Journal du dimanche.

Mélenchon signe une tribune avec Lula pour dénoncer les « procès politiques » © Copyright 2019, L'Obs

« Le temps des procès politiques doit cesser », écrivent des personnalités politiques du monde entier dans une tribune commune publiée dimanche 8 septembre.

Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise, compte parmi les signataires, aux côtés notamment de l’ex-président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva, de l’ancien président équatorien Rafael Correa, de l’ex-président uruguayen José Mujica, de l’Espagnol Pablo Iglesias, secrétaire général de Podemos, ou encore du Prix Nobel de la Paix argentin Adolfo Perez Esquivel.

« Nous invitons à la vigilance pour défendre les victimes de ce type d’opération quelle que soit leur appartenance politique. Nous appelons à la coopération mondiale des résistances juridiques », écrivent les signataires.Le « lawfare », ce nouveau concept de Mélenchon pour se comparer à Lula

« Un seuil est en train d’être franchi » avec « la tactique du “lawfare” », c’est-à-dire « l’instrumentalisation de la justice pour éliminer les concurrents politiques », considèrent-ils, dans cette tribune publiée en France par « Le Journal du Dimanche ».

Mélenchon apporte son soutien à Brigitte Macron, insultée par Bolsonaro et ses proches

Mélenchon apporte son soutien à Brigitte Macron, insultée par Bolsonaro et ses proches « Sentez-vous forte de notre dégoût pour de telles brutes », a-t-il conseillé à la Première dame sur Twitter.

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon , et des personnalités comme l'ex-président brésilien Lula et le Prix Nobel de la Paix argentin Adolfo Perez Esquivel, estiment que "le temps des procès politiques doit cesser", dans une tribune publiée par le Journal du dimanche.

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon , et des personnalités comme l'ex-président brésilien Lula et le Prix Nobel de la Paix argentin Adolfo Perez Esquivel, estiment que "le temps des procès politiques doit cesser", dans une tribune publiée par le Journal du dimanche.

Le procès de Mélenchon approche

Ils citent les cas de Lula, incarcéré depuis avril 2018 et condamné en appel à douze ans de prison pour corruption, de l’avocat égyptien Massoum Marzouk, de l’opposant camerounais Maurice Kamto et également de Jean-Luc Mélenchon en France.

Jean-Luc Mélenchon a fait l’objet le 16 octobre 2018 d’une perquisition dans le cadre de l’enquête préliminaire sur des accusations d’emplois fictifs au Parlement européen – Jean-Luc Mélenchon a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse » dans ce dossier – et sur l’affaire des comptes de sa campagne présidentielle de 2017 – les enquêteurs soupçonnent des surfacturation au profit de Mediascop, la société de Sophia Chikirou.

Les juges s’étaient aussi rendus dans les locaux de la France insoumise. Jean-Luc Mélenchon avait alors dénoncé une « énorme opération de police politique ». Il avait forcé la porte et s’était exclamé, durant les heurts : « la République, c’est moi ». Poursuivi pour « actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation », le leader de La France insoumise sera jugé les 19 et 20 septembre à Bobigny.

Les infos immanquables du jour : Révélation sur la mort de Steve, esclavage moderne et homophobie dans les stades

Les infos immanquables du jour : Révélation sur la mort de Steve, esclavage moderne et homophobie dans les stades Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce mardi 10 septembre 2019 © PATRICK GELY/SIPA Détail d'une fresque en hommage à Steve Maia Caniço ACTU - Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce mardi 10 septembre 2019 Le cœur léger ou l’âme lourde, vous avez vu votre journée s’écouler. Avec ou sans regrets, si vous souhaitez jeter un coup d’œil en arrière aux infos, voilà notre sélection.

"Ils nous convoquent dans un procès politique spectaculaire pour que nous soyons condamnés. Une semaine plus tôt, il publiait dans le même journal une tribune cosignée notamment par Lula et le prix Nobel de la paix argentin Adolfo Perez Esquivel affirmant que "le temps des procès politiques

Ils estiment que « le temps des procès politiques doit cesser ». Dans une tribune publiée par LeJournal du dimanche, le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon « Nous invitons à la vigilance pour défendre les victimes de ce type d'opération quelle que soit leur appartenance politique .

Lire aussi : « Combien de fachos sont dans la pièce ? » : la perquisition chez Mélenchon vue par les enquêteurs

Un procès que Jean-Luc Mélenchon souhaite politiser, en comparant sa situation à celle de Lula :

« Le lawfare est utilisé sur tous les continents jusqu’en Europe où le procès des insoumis les 19 et 20 septembre prochains en sera la première application organisée comme un spectacle par les amis du pouvoir », écrit-il sur son blog.

Le député des Bouches-du-Rhône vient d’effectuer une longue tournée qui l’a mené du Mexique à l’Amérique du Sud (Uruguay, Argentine, Brésil), lors de laquelle il a rencontré des responsables politiques de gauche, dont Lula, qu’il a vu en prison.

« Soyez tous des Lula ! » Au Brésil, Mélenchon a rendu visite à Lula en prison
Lire plus

Déclaration de patrimoine: Belloubet admet avoir "oublié de mentionner" trois biens immobiliers.
La ministre de la Justice Nicole Belloubet a admis dimanche avoir "oublié de mentionner" trois biens immobiliers dans une déclaration de patrimoine en 2017, qu'elle a ensuite rectifiée, après avoir été mise en cause par Jean-Luc Mélenchon. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a admis dimanche avoir "oublié de mentionner" trois biens immobiliers dans une déclaration de patrimoine en 2017, qu'elle a ensuite rectifiée, après avoir été mise en M.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!